Just a Closer Walk with Thee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Just a Closer Walk with Thee est un gospel traditionnel qui a été repris par de nombreux artistes. Qu'il soit chanté ou interprété par des ensembles instrumentaux, A Closer Walk est l'un des chants les plus souvent exécutés lors des jazz funerals de La Nouvelle-Orléans. Le titre et les paroles font allusion au passage du deuxième épître aux Corinthiens 5:7, qui dit « car nous marchons par la foi et non par la vue »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'auteur de A Closer Walk est inconnu[2], cependant il semble que la chanson remonte aux églises afro-américaines du Sud au XIXe siècle, peut-être même avant la guerre de Sécession comme l'indique l'histoire des Afro-Américains : « les esclaves chantant en travaillant dans les champs une chanson à propos de marcher à côté du Seigneur. »[3]. Des chansons avec des paroles similaires ont été publiées dans les années 1800, dont Closer Walk with Thee avec des paroles de Martha J. Lankton et une musique de William Kirkpatrick en 1885[4]. Certains attribuent au révérend Elijah H. Cluke (1907-1974), ouvrier afro-américain dans une fonderie d'Atchison, Kansas et chanteur[5], la paternité de la chanson[6].

Just a Closer Walk with Thee a atteint une popularité nationale dans les années 1930, quand les églises afro-américaines tinrent d'importantes conventions musicales[7]. En 1940, Kenneth Morris (en) arrangea et fut le premier à publier la version bien connue des musiciens de gospel après que Robert Anderson (en) et R.L. Knowles ont entendu l'interprétation de William B. Hurse à Kansas City et attiré l'attention de Morris dessus[8]. Morris ajouta de nouvelles paroles et un arrangement choral[8]. Dans les années 1940, les enregistrements se multiplièrent dans de nombreux genres, allant du Southern gospel (en) au jazz and aux brass bands.

Just a Closer Walk with Thee

Single de Selah Jubilee Singers (en)
Sortie 1941
Enregistré 8 octobre 1941
Durée 3:19
Genre Gospel
Format 78 rpm
Auteur inconnu
Label Decca 7872

Le premier enregistrement conni a été réalisé le 8 octobre 1941 par les Selah Jubilee Singers (en) (Decca Records 7872) à New York, avec John Ford (chanteur soliste), Fred Baker (baryton soliste), Monroe Clark (baryton), J. B. Nelson (basse) et Fred Baker (guitare)[9]. Rosetta Tharpe a aussi enregistré la chanson le 2 décembre 1941 (Decca 8594), avec Lucky Millinder et son orchestre[10].

Le regain d'intérêt pour le Dixieland a multiplié le nombre d'enregistrements, dont la session de 1945 du brass band de Bunk Johnson au cours de laquelle in interpréta des morceaux qu'il avait joués avant de quitter La Nouvelle-Orléans en 1915.

Le 27 mai 1958, Elvis Presley réalisa à Waco, Texas un enregistrement non publié[11]. La version studio se trouve sur l'album Just a Closer Walk with Thee (2000) (CD tchèque, Memory label)[12]. À la fin des années 1970, plus d'une centaine d'artistes avaient enregistré la chanson.

Reprises notables[modifier | modifier le code]

Just a Closer Walk with Thee a été repris par de nombreux artistes dont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [lire sur Wikisource]
  2. (en) William J. Petersen et Ardythe E. Petersen, The Complete Book of Hymns, Carol Stream, Ill., Tyndale House Publishers, Inc.,‎ 2006, 690 p. (ISBN 1-4143-0933-3 et 978-1-4143-0933-0, OCLC 64208020, LCCN 2006002263), p. 570
  3. « slaves singing as they worked in the fields a song about walking by the Lord's side. » (Collins 2009, p. 142)
  4. (en) William James Kirkpatrick, « Closer Walk with Thee », dans William McDonald, Joshua Gill, John R. Sweney et William James Kirkpatrick, Songs of Joy and Gladness, Boston, McDonald & Gill,‎ 1885, 220 p. (lire en ligne), p. 28
  5. (en) « Welcome to the Wonders of Atchison County, Kansas » (consulté le 6 janvier 2014)
  6. Collins 2009, p. 142
  7. a et b (en) Emmett George Price, Tammy L. Kernodle et Horace Joseph Maxile, Encyclopedia of African American Music, vol. III, Santa Barbara, Calif., ABC-CLIO,‎ 2011 (ISBN 0-313-34199-0 et 978-0-313-34199-1, OCLC 664451052, LCCN 2010039693), p. 83
  8. Dixon, Godrich et Rye 1997, p. 786
  9. Dixon, Godrich et Rye 1997, p. 912
  10. (en) David Neale, Roots of Elvis, New York, iUniverse,‎ 2003, 224 p. (ISBN 0-595-29505-3 et 978-0-595-29505-0, OCLC 148110488), p. 74
  11. (en) « Bands and Artists: P: Presley, Elvis: Discography: Just A Closer Walk With Thee », sur MusicMoz (consulté le 6 janvier 2014)
  12. George Lewis: Echos of New Orleans, Vol. 1
  13. Bob Dylan Roots

Bibliographie[modifier | modifier le code]