José Augusto Alves Roçadas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
José Augusto Alves Roçadas
Lithographie représentant Alves Roçadas alors capitaine en 1907
Lithographie représentant Alves Roçadas alors capitaine en 1907
Fonctions
110e Gouverneur général d'Angola
19095 octobre 1910
Prédécesseur Álvaro António da Costa Ferreira
Successeur Caetano Francisco Cláudio Eugénio Goncalves
102e Gouverneur de Macao
18 août 190822 septembre 1909
Biographie
Date de naissance 6 avril 1865
Lieu de naissance Vila Real
Date de décès 28 juin 1926 (à 61 ans)
Nationalité Portugais
Profession Militaire

José Augusto Alves Roçadas
Gouverneur général d'Angola
Gouverneurs de Macao

José Augusto Alves Roçadas, est un officier et un homme politique portugais. Il naît à Vila Real, le 6 avril 1865 et meurt le 28 juin 1926.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre dans l'armée en 1882 et devient capitaine à 29 ans. En 1897, il est envoyé en Angola et se signale par plusieurs reconnaissances géographiques à l'occasion desquelles il réalise de nombreux relevés topographiques. En 1902, il est affecté en Inde puis retourne en Angola en 1905 avec les fonctions de gouverneur du district de Huila. Il doit faire face au soulèvement des Cuamatos qui ont infligé en 1904 une dure défaite aux troupes portugaises au Vau-de-Pembe. En 1907, il mène contre ces guerriers une campagne victorieuse, remportant notamment contre eux le combat de Mufilo.

Ce succès lui vaut décorations et promotions et en 1908 (grand-croix de l'Ordre de la Tour et de l'Épée), aide de camp du roi Manuel II, il accède au grade de lieutenant-colonel.

Gouverneur[modifier | modifier le code]

Il est nommé gouverneur de Macao, puis revient en Angola en qualité de gouverneur-général. Il se démet de ses fonctions lors de la révolution d'octobre 1910 et rentre au Portugal où il occupe au sein de l'armée plusieurs postes importants.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

En 1914, il est désigné pour prendre le commandement du corps expéditionnaire de 1600 hommes envoyé en Angola par Lisbonne pour protéger cette colonie des incursions menées par les troupes allemandes du Sud-Ouest africain. Le 18 décembre 1914, il affronte à Naulila les forces du major Erich Viktor Franke et subit une terrible défaite quoique son armée soit quatre fois plus nombreuse que celle de son adversaire. À la suite de cette déroute, il est rappelé au Portugal en mai 1915. Sa disgrâce ne dure pas et en septembre 1918, il est envoyé en France avec le grade de général, à titre intérimaire, et prend le commandement de la 2e division du Corps expéditionnaire portugais. Le 16 avril 1919, il devient le chef de ce corps et est chargé du rapatriement des forces portugaises.

En septembre 1919, il part au Mozambique puis revient au Portugal. En 1924, il est confirmé dans son grade de général et il s'investit dans la vie politique de son pays, participant notamment au coup d'État du 28 mai 1926 qui amène Salazar au pouvoir.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Pélissier, Les Campagnes coloniales du Portugal (1844-1941) [détail des éditions]
  • René Pélissier, Les Guerres grises, résistances et révoltes en Angola (1845-1941), Éditions Pélissier, 78630 Orgeval, 1978.