Jordan EJ10

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jordan EJ10
Jordan EJ10B

Jordan EJ10

Heinz-Harald Frentzen à bord de la Jordan EJ10B au GP de Belgique 2000

Présentation
Équipe Drapeau : Irlande Benson & Hedges Jordan
Constructeur Jordan Grand Prix
Année du modèle 2000
Concepteurs Mike Gascoyne
Tim Holloway
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Suspension avant Poussoirs et tirants, amortisseurs Penske
Suspension arrière Poussoirs et tirants, amortisseurs Penske
Nom du moteur Mugen-Honda MF-301HE
Cylindrée 3 000 cm³
770 ch à 15 800 tr/min
Configuration 10 cylindres en V
Boîte de vitesses Longitudinale semi-automatique
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Disques Carbone Industrie et étriers Brembo
Dimensions et Poids Empattement : 3050 mm
Voie avant : 1 500 mm
Voie arrière : 1 410 mm
Poids : 600 kg
Carburant Elf
Pneumatiques Bridgestone
Partenaires Benson & Hedges, MasterCard, PlayStation
Histoire en compétition
Pilotes 5. Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen
6. Drapeau de l'Italie Jarno Trulli
Début Grand Prix automobile d'Australie 2000
Courses Victoires Pole Meilleur tour
17 0 0 0
Championnat constructeur 6e avec 17 points
Championnat pilote Heinz-Harald Frenzten : 9e
Jarno Trulli : 10e

Chronologie des modèles (2000)

La Jordan EJ10 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Jordan Grand Prix lors de la saison 2000 de Formule 1. Elle est pilotée par l'Allemand Heinz-Harald Frentzen et l'Italien Jarno Trulli. Le pilote d'essai est le Tchèque Tomáš Enge. La dénomination des monoplaces Jordan est modifiée pour fêter la dixième année de l'écurie irlandaise dans la discipline-reine.

Malgré un gros budget à la suite de sa troisième place obtenue lors du championnat des constructeurs l'année précédente, l'écurie Jordan ne parvient pas à rivaliser avec McLaren Racing et la Scuderia Ferrari. Les EJ10 commencent la saison avec un double-abandon au Grand Prix d'Australie puis Heinz-Harald Frenzten décroche une troisième place au Brésil, performance qu'il réitère en fin de saison aux États-Unis[1],[2],[3]. Cependant, tandis que Jarno Trulli, élancé depuis la onzième position sur la grille de départ, rapporte le point de la sixième place au Grand Prix de Grande-Bretagne, Frentzen, parti de la deuxième place, est victime d'un problème de boîte de vitesses et finit la course en dix-septième et dernière position[4],[5].

Une version B est engagée en course à partir du Grand Prix d'Allemagne mais elle reste au niveau de sa devancière. La EJ10 et la EJ10B sont des voitures moyennement fiables puisqu'elles franchissent la ligne d'arrivée dix-sept fois sur trente-quatre engagements, soit une fois sur deux.

À la fin de la saison, Jordan Grand Prix termine à la sixième place du championnat des constructeurs avec dix-sept points. Heinz-Harald Frentzen prend la neuvième place du championnat des pilotes avec onze points tandis que Jarno Trulli est dixième avec six points[6]. L'ingénieur en chef Mike Gascoyne quitte l'écurie et rejoint Benetton Formula.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Photo de la Jordan EJ10B de Trulli en Italie
Jarno Trulli à bord de la Jordan EJ10B lors du Grand Prix d'Italie 2000
Résultats détaillés de la Jordan EJ10 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
2000 Benson & Hedges Jordan Mugen-Honda MF-301HE V10 Bridgestone AUS BRÉ SMR GBR ESP EUR MON CAN FRA AUT ALL HON BEL ITA USA JAP MAL 17 6e
Heinz-Harald Frentzen Abd 3e Abd 17e 6e Abd 10e Abd 7e Abd Abd 6e 6e Abd 3e Abd Abd
Jarno Trulli Abd 4e 15e 6e 12e Abd Abd 6e 6e Abd 9e 7e Abd Abd Abd 13e 12e

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement du Grand Prix d'Australie 2000 », sur statsf1.com (consulté le 15 novembre 2012)
  2. « Classement du Grand Prix du Brésil 2000 », sur statsf1.com (consulté le 15 novembre 2012)
  3. « Classement du Grand Prix des États-Unis 2000 », sur statsf1.com (consulté le 15 novembre 2012)
  4. « Classement du Grand Prix de Grande-Bretagne 2000 », sur statsf1.com (consulté le 15 novembre 2012)
  5. « Classement du Grand Prix de Grande-Bretagne 2000 », sur statsf1.com (consulté le 15 novembre 2012)
  6. « Classement du championnat du monde de Formule 1 2000 », sur statsf1.com (consulté le 15 novembre 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :