Williams FW22

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Williams FW22

Williams FW22

La Williams FW22 en exposition à Donington.

Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni BMW Williams F1 Team
Constructeur Williams F1 Team
Année du modèle 2000
Concepteurs Patrick Head
Gavin Fisher
Geoff Willis
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Suspension avant Poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Williams
Suspension arrière Poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Williams
Nom du moteur BMW E41
Cylindrée 2 998 cm³
800 ch à 17 200 tr/min
Configuration V10 à 72°
Position du moteur Longitudinal arrière
Boîte de vitesses Williams longitudinale semi-automatique
Nombre de rapports 7 + marche arrière
Système de freinage Freins à disque Carbone Industrie et étriers AP Racing
Dimensions et Poids Empattement : 3 195 mm
Voie avant : 1 460 mm
Voie arrière : 1 400 mm
Poids : 600 kg
Carburant Petrobras et huile Castrol
Pneumatiques Bridgestone
Partenaires Compaq, Allianz
Histoire en compétition
Pilotes 9. Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher
10. Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button
Début Grand Prix automobile d'Australie 2000
Courses Victoires Pole Meilleur tour
17 0 0 0
Championnat constructeur 3e avec 36 points
Championnat pilote Ralf Schumacher : 5e
Jenson Button : 8e

Chronologie des modèles (2000)

La Williams FW22 est la monoplace de Formule 1 de l'écurie Williams F1 Team engagée lors de la saison 2000 de Formule 1. Elle est pilotée par l'Allemand Ralf Schumacher et l'Anglais Jenson Button. Les pilotes d'essais sont le Brésilien Bruno Junqueira et l'Allemand Jörg Müller. C'est la première monoplace de l'écurie britannique mue par un moteur BMW.

La Williams FW22 est une évolution de la Williams FW21 de l'année précédente. L'ingénieur Geoff Willis a revu l'aérodynamique de la voiture qui s'avère très performante dans les circuits rapides, mais l'appui de la FW21 doit être augmenté par deux flaps situés sur les pontons et un aileron au capot moteur pour conserver les performances sur les circuits lents. Le moteur BMW de 800 chevaux est l'un des plus performants du plateau.

La saison débute par un podium de Ralf Schumacher au Grand Prix d'Australie tandis que la première course de Formule 1 de Jenson Button se solde par un abandon sur casse moteur[1]. Les deux pilotes terminent néanmoins dans les points lors du Grand Prix suivant au Brésil[2]. Le Grand Prix de Saint-Marin est cependant un échec pour l'écurie britannique : aucun pilote ne rallie l'arrivée, situation qui se réitère à Monaco, aux États-Unis et en Malaisie[3],[4],[5],[6].

Jenson Button signe sa meilleure performance au Grand Prix d'Allemagne où, parti de la seizième place, il termine en quatrième position en profitant de l'abandon de la plupart de ses concurrents[7]. Ralf Schumacher signe quant à lui la troisième place au Grand Prix de Belgique et au Grand Prix d'Italie[8],[9].

À la fin de la saison, Williams F1 Team termine à la troisième place du championnat des constructeurs avec trente-six points. Ralf Schumacher prend la cinquième place du championnat des pilotes avec vingt-quatre points tandis que Jenson Button se classe huitième avec douze points[10].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Williams FW22 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
2000 BMW Williams F1 Team BMW E41 V10 Bridgestone AUS BRÉ SMR GBR ESP EUR MON CAN FRA AUT ALL HON BEL ITA USA JAP MAL 36 3e
Ralf Schumacher 3e 5e Abd 4e 4e Abd Abd 14e 5e Abd 7e 5e 3e 3e Abd Abd Abd
Jenson Button Abd 6e Abd 5e 17e 10e Abd 11e 8e 5e 4e 9e 5e Abd Abd 5e Abd

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement du Grand Prix d'Australie 2000 », sur statsf1.com (consulté le 16 novembre 2012)
  2. « Classement du Grand Prix du Brésil 2000 », sur statsf1.com (consulté le 16 novembre 2012)
  3. « Classement du Grand Prix de Saint-Marin 2000 », sur statsf1.com (consulté le 16 novembre 2012)
  4. « Classement du Grand Prix de Monaco 2000 », sur statsf1.com (consulté le 16 novembre 2012)
  5. « Classement du Grand Prix des États-Unis 2000 », sur statsf1.com (consulté le 16 novembre 2012)
  6. « Classement du Grand Prix de Malaisie 2000 », sur statsf1.com (consulté le 16 novembre 2012)
  7. « Classement du Grand Prix d'Allemagne 2000 », sur statsf1.com (consulté le 16 novembre 2012)
  8. « Classement du Grand Prix de Belgique 2000 », sur statsf1.com (consulté le 16 novembre 2012)
  9. « Classement du Grand Prix d'Italie 2000 », sur statsf1.com (consulté le 16 novembre 2012)
  10. « Classement du championnat du monde de Formule 1 2000 », sur statsf1.com (consulté le 16 novembre 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :