Johan Cavalli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cavalli.
Johan Cavalli
Cavalli 7211.JPG
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AC Ajaccio
Numéro 18
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 12 septembre 1981 (32 ans)
Lieu Ajaccio (France)
Taille 1,69 m (5 7)[1]
Poste milieu gauche
Parcours junior
Saisons Club
1995-2000 Drapeau : France FC Nantes
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2000-2002 Drapeau : France FC Nantes 00 (0)
2002-2003 Drapeau : France FC Lorient 27 (0)
2003-2005 Drapeau : France US Créteil-Lusitanos 51 (14)
2005 Drapeau : Espagne RCD Majorque 00 (0)
2005-2007 Drapeau : France FC Istres 55 (4)
2007 Drapeau : Angleterre Watford 04 (0)
2007-2008 Drapeau : Belgique RAEC Mons 09 (0)
2008-2010 Drapeau : France Nîmes Olympique 57 (1)
2010- Drapeau : France AC Ajaccio 103 (7)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
199?-199? Drapeau : France France - 16 ans 0? (?)
199?-199? Drapeau : France France - 17 ans 0? (?)
199?-199? Drapeau : France France - 18 ans 0? (?)
2009- Flag of Corsica.svg Corse 04 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 01 février 2014

Johan Cavalli est un footballeur français né le 12 septembre 1981 à Ajaccio. Il évolue au milieu de terrain. Il est le fils de Jean-Michel Cavalli.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé au FC Nantes, Il est alors prêté à Lorient où il gagne la Coupe de France et participe au 1er tour de la Coupe UEFA 2002-2003 face à Denizlispor (Turquie) (0-2;3-1).

En août 2003, il s'engage avec Créteil afin d'augmenter son temps de jeu. Pendant une saison et demi, il livre de belles prestations (44 matchs, 11 buts) et s'engage au mercato d'hiver 2005 avec Majorque en Espagne après un bras de fer avec les dirigeants cristoliens [1].

Il rentre ensuite en France et s'engage avec le FC Istres. Comble de l'ironie, il écope d'un carton rouge pour un tacle préhistorique sur son ex-coéquipier Samir Amirèche lors de son retour à Créteil. Son équipe s'incline finalement 1-4 face à une fantastique équipe cristolienne emmenée par un Amadou M'Bodji de folie qui inscrit un quadruplé ce jour-là [2]. À l'hiver 2007, il rejoint l'Angleterre et Watford. Le club londonien est relégué et le libère alors de son contrat au mois de juin de l'année 2007.

Il se retrouve sans club entre juin et octobre 2007 mais il finit par s'engager en faveur du club belge de Mons. En mai 2008, il signe un contrat avec Nîmes qui vient de remonter en Ligue 2.

Le 25 novembre 2010, alors que son père, entraineur du club, avait été écarté moins d'un mois auparavant et que Johan n'entrait pas dans les plans du nouvel entraineur Noël Tosi, son contrat avec le club gardois est résilié d'un commun accord[2]. Le lendemain (26 novembre 2010), il signe à l'AC Ajaccio, également en Ligue 2[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Natif d'Ajaccio, il est sélectionné en équipe de Corse de football en mai 2010. Il joue de nouveau en 2011 contre la Bulgarie et marque le seul but du match.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Johan Cavalli », sur FootballDatabase.eu (consulté le 30 décembre 2010)
  2. Comme le laissait entendre le Midi Libre, Johan Cavalli : « Un goût amer », édition du 17 novembre 2010
  3. Communiqué du club AC Ajaccio Johan Cavalli a signé, 26 novembre 2010;

    Profil du joueur[modifier | modifier le code]

    Johann Cavalli est un joueur de petit gabarit et de ce fait plutôt vifs et habile balle au pied, il possède également un bonne frappe de balle ce qui fait de lui l'artilleur de l'équipe ajaccienne. Il est connu pour être un meneur d'homme et un leader de vestiaire, mais également un personnage assez colérique, coupable de perdre son sang froid trop souvent ce qui lui a valu plusieurs sanctions disciplinaires, comme récemment quatre matches de suspension après une altercation suivie de coups avec un joueur du Sporting Club de Bastia, Gaël Angoula, lui même connu pour ce genre de faits.


    Communiqué du club AC Ajaccio Johan Cavalli : j’ai l’impression d’être ici depuis toujours, 30 novembre 2010

Lien externe[modifier | modifier le code]