Tri Yann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jean-Luc Chevalier)
Aller à : navigation, rechercher

Tri Yann

Description de cette image, également commentée ci-après

Tri Yann, au complet, saluant les spectateurs à la fin de leur spectacle lors du festival de Cornouaille en juillet 2012.

Informations générales
Pays d'origine Nantes, Drapeau de la France France
Genre musical chanson bretonne - Folk rock d'inspiration musique bretonne (rock celtique)
Années actives Depuis le 27 décembre 1970
Labels Sony
Déclic
Marzelle
Site officiel edoll.free.fr
Composition du groupe
Membres Jean Chocun, Jean-Paul Corbineau, Jean-Louis Jossic, Gérard Goron, Jean-Luc Chevalier, Konan Mevel, Freddy Bourgeois, Christophe Peloil
Anciens membres Christophe Le Helley, Bruno Sabathe,Louis-Marie Seveno, Christian Vignolles, Jérome Gasmi, Mylène Coué, Bleunwenn Mevel, Bernard Baudriller

Tri Yann (en breton : « An Tri Yann », en français : « Les trois Jean » ) est un groupe nantais de chanson bretonne et de musique folk rock influencée par la musique bretonne.

En 1970, Jean-Louis Jossic, Jean Chocun et Jean-Paul Corbineau forment Tri Yann an Naoned qui signifie littéralement « les trois Jean de Nantes » en rapport avec le prénom « Jean » commun aux trois musiciens chanteurs. Leur première apparition publique a lieu à Plouharnel le , le jour de la Saint-Jean[1]. Ils seront rejoints en 1971 par Bernard Baudriller.

À ses débuts, le groupe réinterprétait des chansons traditionnelles bretonnes (surtout du pays gallo). Par la suite, il créera son propre répertoire original en français et en breton.

Tri Yann an Naoned est né dans le sillage du mouvement de modernisation et de promotion de la musique bretonne et celtique lancé à partir de 1966 par Alan Stivell.

Tri Yann est l'un des groupes de musique celtique les plus connus en France. Il a contribué à la popularisation d'airs traditionnels comme La Jument de Michao (également connu sous le nom Le Loup, le Renard et la Belette), Les Filles des Forges ou Dans les prisons de Nantes.

C'est le groupe français qui a la plus grande longévité[2] avec 43 années de carrière ininterrompue.

Histoire[modifier | modifier le code]

Groupe actuel[modifier | modifier le code]

De gauche à droite : Jean Chocun, Fred Bourgeois, Jean-Louis Jossic, Gérard Goron, Christophe Peloil, Jean-Paul Corbineau, Jean-Luc Chevalier.
Jean Chocun, Jean-Louis Jossic et Jean-Paul Corbineau au Zénith de Paris le 6 mai 2011.
Konan Mevel, Christophe Peloil et Jean-Louis-Jossic, Fred Bourgeois aux claviers, Gérard Goron à la batterie, Jean-Luc Chevalier à la guitare

Jean Chocun[modifier | modifier le code]

Membre fondateur du groupe, il se définit comme « mandoliniste-comptable » du fait de son implication dans la gestion de Tri Yann qui le sollicite autant que la scène ou les enregistrements.

Jean-Paul Corbineau[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Jossic au Zénith de Paris, 6 mai 2011 (40 ans de Tri Yann).

Né en 1948, il est l'un des membres fondateurs du groupe, en 1970. Il chante généralement les complaintes du groupe et joue également de la guitare.

  • Rôle : lead vocal, chœurs, guitare acoustique

Jean-Louis Jossic[modifier | modifier le code]

Membre fondateur du groupe, il est considéré comme la « locomotive » du groupe. Il est également adjoint à la culture à la mairie de Nantes.

Gérard Goron[modifier | modifier le code]

Il rejoint le groupe en 1977 en tant que batteur. Il joue aussi du mandoloncelle. Gérard participe aussi au mixage et à l'enregistrement des albums de Tri Yann au studio Marzelle puis à Savenay en collaboration étroite avec Pascal Mandin (ingénieur du son). Il s'implique dans le suivi des arrangements musicaux et dans la coordination des interventions des membres du groupe lors des préparations de nouveaux titres ou de ré-interprétations de titres plus anciens.

  • Rôle : chœurs, batterie, percussions, mandoloncelle, dulcimer, guitare électrique

Jean-Luc Chevalier[modifier | modifier le code]

Konan Mevel à la cornemuse et Jean-Luc Chevalier à la guitare.

Jean-Luc Chevalier est un guitariste français né à Cholet en 1948. Il a aussi fait partie de Magma de 1977 à 1983 comme guitariste et bassiste. On peut l'entendre sur les albums Attahk (1977), Retrospektïẁ I-II et Retrospektïẁ III (1981), Bobino 1981 et Merci (1984). Il rejoint le groupe Tri Yann en 1988. Il est intervenant dans les conservatoires de Jazz et les écoles de musique. Jean-Luc Chevalier joue également avec de nombreux groupes comme Cernunos dont il est le cofondateur avec « Loumi » (Louis-Marie Séveno), un ancien musicien du groupe Tri Yann. Il participe activement aux arrangements collectifs de Tri Yann notamment en ce qui concerne l'écriture harmonique. Il a sorti deux albums sous son nom sur le label Seventh Records : Km 5 à Bangui en 1994 (réf. A13) et Hommage à Jaco en 1996 (réf. A21).

  • Rôle : guitares acoustique, électrique et basse électrique. Il utilise très souvent une guitare électrique Fender Stratocaster.

Konan Mevel[modifier | modifier le code]

Il rejoint le groupe en janvier 1999 où il a intégré ses instruments celtiques (whistles, cornemuses) et instruments électroniques (sax midi, samples). Il a également créé les groupes Kad et Belshama, avec sa sœur Bleunwenn et son frère Gurvan, avec qui il joue également dans le groupe Skilda avec la chanteuse Kohann.

Freddy Bourgeois[modifier | modifier le code]

Frédéric Bourgeois de son vrai nom, a intégré le groupe en janvier 1999 avec ses claviers. Il a commencé à jouer à l'âge de 20 ans, il a aussi créé un groupe « Fred Bourgeois Group » qui a deux albums à son actif. Il apporte au groupe Tri Yann une influence un peu plus jazz car c'est là d'où il vient. Il se responsabilise plus particulièrement au niveau des arrangements vocaux.

  • Rôle : chœurs, piano, claviers

Christophe Peloil[modifier | modifier le code]

Il rejoint le groupe en décembre 1999 au violon et à la basse. Il a pris la suite de Louis-Marie Séveno. Christophe a fait les arrangements pour grand orchestre de certaines chansons pour les concerts de Tri Yann et l'orchestre national des Pays de la Loire (ONPL) en 2004. Ses qualités d'arrangeur sont précieuses pour le groupe. Il officie aussi dans le groupe Troelenn avec Pierrick Lemou entre autres. Sa participation à l'opéra-rock Anne de Bretagne avec Tri Yann l'amène à collaborer avec des artistes du spectacle, comme Pat O'May (Celtic Wings) et Tristan Décamps (Le Bruit des Humains[3]) en 2013.

  • Rôle : chœurs, violon, alto, basse fretless, tin whistle

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Christophe Le Helley : membre du groupe de 1992 à 1998, instruments médiévaux, harpe celtique et claviers
  • Bruno Sabathé : membre du groupe de 1985 à 1992, claviers
  • Louis-Marie Séveno : membre du groupe de 1986 à 1999, violon, basse
  • Christian Vignoles : membre du groupe, de 1979 à 1988, guitares, basse, claviers
  • Jérome Gasmi : membre du groupe de 1975 à 1977, batterie
  • Mylène Coué : En remplacement de Jean-Paul Corbineau en 1978, chant
  • Bleunwenn Mevel : En remplacement de Jean-Paul Corbineau en 2000-2001, chant
  • Bernard Baudriller : membre du groupe de 1971 à 1985 puis directeur de l'école de musique de Migné-Auxances près de Poitiers. Rôle : chant, basse, contrebasse, violon, violoncelle, flûte traversière.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums Studio[modifier | modifier le code]

Albums Live[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Si mort a mors (collection « Succès 2 disques »)
  • 198? : Collection Tri Yann
  • 1986 : Master Serie
  • 1994 : Inventaire 1970-1993
  • 1995 : Inventaire Volume 2
  • 1996 : Ar Gwellañ gant Tri Yann - Le Meilleur de Tri Yann (2 CD)
  • 1998 : Trilogie (3 CD)
  • 1999 : L'essentiel en concert
  • 2003 : La musique a une histoire. Anthologie Tri Yann (3 CD)
  • 2007 : Tri Yann - Best of (1972-1990)
  • 2007 : Morceaux de Choix (compilation entièrement réalisée par le groupe)
  • 2011 : Double Best Of 40e anniversaire (Mercury)
  • 2012 : Chansons de Marins (Marzelle) (incluant 3 titres inédits)

Vidéographie[modifier | modifier le code]

VHS & DVD[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Inventaire le concert (réalisation : Christian Robin). (Uniquement VHS)
  • 1996 : Les coulisses de Tri Yann Tournée été 1996 (un film de Christophe Dagobert). (Uniquement VHS)
  • 2001 : Trente ans au Zénith (DVD)
  • 2004 : Les racines du futur (DVD + CD audio compilation)
  • 2012 : Le concert des 40 ans (DVD/CD)

Participations filmées[modifier | modifier le code]

  • 2012-2013 : participation en qualité d'invités à la tournée AGE TENDRE

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Prix de la critique du disque (Preis der Deutschen Schallplattenkritik) par la presse Allemande[4]
  • 1990 : médaille de la Sacem pour les 20 ans de carrière du groupe[5]
  • 1995 : disque d'or pour Inventaire 1970-1993
  • 1999 : Grand Prix Sacem, musique traditionnelle[6]

Jean-Paul Corbineau, Jean-Louis Jossic et Jean Chocun sont Chevaliers des Arts et Lettres

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Didier Convenant, La musique celtique, Hors Collection,‎ 1996, 76 p. (ISBN 2258044464), « Tri Yann », p. 31-32
  • Jean Théfaine (photog. Anthony Voisin), Histoire de Jean(s), Editions Tournon, 143 p., 2005, Coll. « Sur la Musique » (ISBN 2914237464)
  • Daniel Morvan (photogr. Bernard Galéron), Bretagne, Terre de musiques, e-Novation,‎ 2001, 144 p. (ISBN 978-2-9516936-0-9), « Métisser / Meskañ : Breizh ardente et feeling glazik. Tri Yann, une longévité légendaire », p. 74-75
  • Dominique Le Guichaoua, « Tri Yann. Longue distance », Trad Magazine, no 47,‎ mai-juin 1996, p. 8-14

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]