Jean-Louis Davant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Davant.
Jean-Louis Davant en décembre 2009 à l'association Nabarralde

Jean-Louis Davant Iratzabal, né le 5 juillet 1935 à Arrast-Larrebieu, est un écrivain, poète, bertsolari, pastoralari et académicien basque français de langue basque et française. Cofondateur d'Enbata[1] et du parti abertzale EHAS, professeur et auteur de plusieurs livres d'histoire et de poésie, Jean-Louis Davant est une personnalité profondément attachée à la culture souletine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Davant fait des études primaires à Mauléon, des études secondaires à Ustaritz, puis des études d'ingénieur agronome à Angers. Il exerce par la suite la profession d'enseignant à l'école secondaire d'agriculture d'Hasparren.

Il collabore dès 1957 dans les périodiques tels que Gazte, Herria et Enbata, il devient ensuite membre correspondant de l'Académie de la langue basque en 1965. Les éditions Goiztiri de Bayonne publie en 1970 la première édition de Histoire du Pays Basque, accessible à tous, maintes fois rééditée, où il décrit sans distinction de frontières politiques, l'histoire des Basques. Il y retrace les lignes maîtresses historiques depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. Écrivain de langue basque unifiée, il fera son entrée officielle comme membre titulaire à l'Euskaltzaindia le 22 août 1976.

Jean-Louis Davant devient directeur de l'école secondaire d'agriculture à Hasparren[2]. En 1975, toujours intéressé par la politique, il fonde avec Manex Goyhenetche entre autres, le parti abertzale et socialiste EHAS ou Euskal Herriko Alderdi Sozialista, (Parti socialiste du Pays basque (1975-81)).

Il publie de nombreux articles dans les magazines tels que Herria, Enbata, Maiatz, Egin, Gara, Euskaldunon Egunkaria, Nabarralde et Argia. Jean-Louis Davant écrit aussi de nombreuses pastorales dont Abadia Ürrüstoi (Antoine d'Abbadie d'Arrast), mis en scène en 1990 dans la capitale de la Soule, à Mauléon, Eüskaldünak Iraultzan en 1993 à Gotein-Libarrenx.

Par ailleurs, Jean-Louis Davant est l'un des auteurs de Euskadi guduan - en guerra[3], qui explique l'histoire et la politique sociale et culturelle du Pays basque. Cet ouvrage a été écrit en collaboration avec Jokin Apalategi, Joselu Miguel Cereceda et Miguel Castells. Après la version castillane, l'édition française Euskadi guduan - Euskadi en guerre sera interdite par le ministre Charles Pasqua, « parce qu'il encourage le séparatisme ». Auteur aussi de deux romans dont un sur la guerre d'Algérie à laquelle il a participé et de deux recueils de poèmes. Selon Itxaro Borda « On retrouve l’homme pondérant et juste derrière chaque mot qu’il écrit, ses poèmes reflètent la recherche de l’équilibre des phrases et des idées ; il ne s’emporte finalement que lorsqu’il entend parler de jacobinisme[4] ! »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

  • L'économie basque, 1967, cahier du mouvement Enbata
  • Histoire du peuple basque (préf. Lorea Uribe Etxebarria), Bayonne, Elkar argitaletxea,‎ octobre 2009 (1re éd. 1970), 352 p. (ISBN 978-84-9783-548-0)
  • Euskadi Guduan : le Pays basque en guerre en collaboration avec Jokin Apalategi, Joselu Miguel Cereceda, M. Castells, 1987.
  • Le "problème basque" en 20 questions, 2006, Elkarlanean.
Articles publiés au musée basque et de l'histoire de Bayonne[5]
  • In memoriam Battita Urruty, Numéro 163 du BMB (Bulletin du Musée Basque), 2004, page 87;

En basque[modifier | modifier le code]

Textes narratifs
  • Iparraren bila, 1986, Elkar
Pastorales

Il écrira respectivement en 2013 et 2015, les Pastorales à Chéraute sur le thème de René Cassin et aux villages de Trois-Villes et Sauguis sur le thème de Aita Lhande.

Essais
  • Aberri eta klase burruka eta klase burruka euskal mogimenduan , 1977, Elkar.
  • Zuberoako idazle zenduak, 2001, Elkar.
Livres de collection
Bersoak[7]
  • Makila gorria, 1980, Elkar.
Poèmes
  • Igante xuri, 1980;
  • Gereziak non dira..., 1981;
  • Denboraren aroak, éditions Bilbao Bizkaia Kutxa, 1982;
  • Maite zintuda, 1984;
  • Nahi gabe, 1985, éditions Caja de Ahorros Municipal de Pamplona;
  • Ez beha poetari, 1986;
  • Itsasoak iraultzan, 1986, Maiatz;
  • Ihesi, 1990, Maiatz;
  • Harri txintxolak, 2003, Elkar.
Pour Nabarralde
Autres travaux ou ouvrages

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Enbata, l'hebdomadaire politique basque est connu pour son rôle d'analyste, d'informateur et d'acteur de la vie politique basque. Son enracinement vient de ce qu'il a su révéler puis répondre à l'attente souvent inconsciente, de l'identité de ce pays. C'est pour cela, qu'il a marqué le Pays basque français. Les épreuves ne lui ont pourtant pas été ménagées. Des innombrables saisies aux procès en passant par l'effraction de ses locaux et jusqu'à son interdiction de fait sinon de droit.
  2. C'est en 1961 que l'école technique catholique d'Hasparren ouvre ses portes, grâce à la volonté de Mgr Gouyon, évêque de Bayonne, qui désirait doter Hasparren d'une école technique et d'une école secondaire d'agriculture et, la persévérance de Piarres Charritton, épaulé par Michel Garry et Jean-Louis Davant.
  3. Quatre écrivains d'Euskadi, tous spécialistes dans leur secteur, pour ce qui concerne l'histoire, la culture euskaldun, la répression, la situation socio-politique. Ainsi est satisfait le désir, formulé par A. Sastre dans le prologue : "de la nécessité d'un livre sérieux et partisan - l'un ne contredit pas l'autre, au contraire - qui est attendu depuis longtemps et cette publication serait de grande utilité pour ceux qui essaient d'approcher sans préjugés ce sujet brûlant et passionnant; un livre, enfin, pour tous ceux qui sont disposés à le lire avec l'intention de s'informer de choses et fonder ainsi leurs position - quelles qu'elles soient - sur une information non déformée. Le fait que ETA circule, en tant qu'opinion, dans les pages de ce livre, ne fait qu'augmenter son intérêt jusqu'à un point d'incandescence".
  4. DOSSIER: Culture et langue basques. Txostena > euskal hizkuntz eta kultura
  5. Base de données chronologique des articles et auteurs du Bulletin du Musée Basque de 1924 à 2011
  6. Auger III de Mauléon (1237?-1318) fut le dernier vicomte de Soule au temps des « Rois maudits » Il combattit souvent, d'abord en faveur de la Soule, ensuite au service du royaume de Navarre.
  7. (eu) Les 174 bertsos de Jean-Louis Davant

Liens externes[modifier | modifier le code]