Abertzale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme abertzale en basque (Euskara) signifie "amant de la patrie", "patriote" ou "partisan de la patrie". Il provient de la fusion du terme "aberri" (« patrie », un néologisme créé par Sabino Arana, fondateur du nationalisme basque) avec le suffixe "-(t)zale" (« celui qui aime », « est amical » ou « est consacré à quelque chose »). Quant à l'abertzalisme, c'est un mouvement de revendication de l'identité basque[1].

La traduction littérale en français est donc « patriote ». Certains traduisent par 'nationaliste'. À l'origine 'abertzale' désignait exclusivement les gens d'EAJ-PNV (Parti nationaliste basque, fondé par Sabino Arana). La gauche révolutionnaire basque, autour d'ETA, a repris à son compte le terme 'abertzale', mais en lui changeant son contenu, au profit d'une définition socialiste internationaliste.

Dans le jargon politique espagnol, ce mot est employé de façon péjorative, pour mettre à l'index et stigmatiser les plus radicaux comme Herri Batasuna, Euskal Herritarrok ou Batasuna, considérés comme les bras politiques du mouvement ETA.

Les motifs de cette utilisation restreinte peuvent être :

  • soit une vaste utilisation du terme par des membres et sympathisants d'organisations comme Herri Batasuna, Euskal Herritarrok ou Batasuna, même dans la dénomination officielle des groupes parlementaires qui ont été dans différentes assemblées élues tant au Pays basque qu'au parlement espagnol.
  • soit par le fait que les partisans du Parti nationaliste basque (EAJ-PNV) qu'on appelle plus fréquemment jeltzale (membres du PNV), qu'abertzales.

Mais cette stigmatisation est contestée car de nombreuses sensibilités différentes, dont la plupart totalement attachées au système démocratique et récusant la pratique de la violence politique, tant en Iparralde (Pays basque français) qu'en Hegoalde (Pays basque espagnol), qui continuent à se réclamer de l'abertzalisme (du patriotisme), parmi lesquels Abertzaleen Batasuna et Ezkerreko Mugimendu Abertzalea (deux mouvements de gauche, de sensibilités autonomistes, en Pays basque nord) ainsi qu'Aralar, le PNV (Parti national basque), EA (Eusko Alkartasuna) ou Batzarre.

L'Académie royale espagnole qui détermine la terminologie du castillan, a officiellement reconnu le terme aberzale sans 't', (au lieu de abertzale en basque) dans son dictionnaire mais le terme abertzale (avec le 't') reste plus couramment employé en espagnol.

Plusieurs organisations utilisent ce terme dans leur nom en euskara[modifier | modifier le code]

  • EMA : Ezkerreko Mugimendu Abertzalea : mouvement de la gauche abertzale (en Pays basque nord, né en 1985 et mis en sommeil en septembre 2001).
  • Abertzaleen Batasuna (Union des Patriotes) : mouvement politique du Pays basque nord regroupant la majeure partie des sensibilités de gauche basque, apparu pour la première fois aux élections cantonales en 1992, regroupant EMA, Euskal Batasuna auxquels se sont joint Gatzeriak et Herriarren alde en 1997)
  • Emakume Abertzale Batza, section féminine du PNV, junte illégale par l'assemblée rebelle de Burgos dans la guerre de 1936.
  • Eusko Abertzale Ekintza : un parti politique basque.
  • Eusko Abertzaletasunaren Museoa (Musée du patriotisme basque)[2].
  • Gazte Abertzaleak (Jeunes Patriotes) : les jeunesses du parti Eusko Alkartasuna.
  • Ikasle Abertzaleak (Étudiants Abertzale) : organisation d'étudiants abertzale des deux côtés des Pyrénées.
  • Koordinadora Abertzale Sozialista (Coordinateur Abertzale Socialiste, KAS).
  • Langile Abertzaleen Batzordeak : syndicat basque.
  • Ezker Abertzalea (gauche abertzale), Nafarroako Sozialista Abertzaleak (Socialistes Abertzales de Navarre) et Araba, Bizkai eta Gipuzkoako Sozialista Abertzaleak (Socialistes Abertzale d'Alava, Guipuscoa et Biscaye) : noms qu'ont eu les groupes parlementaires d'Herri Batasuna et Euskal Herritarrok dans différents Parlements.

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]