Jacques Chagnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Chagnon
Illustration.
Fonctions
Président de l'Assemblée nationale du Québec
En fonction depuis le 5 avril 2011
Prédécesseur Yvon Vallières
Député de Westmount–Saint-Louis
En fonction depuis le 12 septembre 1994
Prédécesseur Nouvelle circonscription
Député de Saint-Louis
2 décembre 198512 septembre 1994
Prédécesseur Harry Blank
Successeur Circonscription abolie
Biographie
Date de naissance 28 août 1952 (62 ans)
Lieu de naissance Montréal
Diplômé de Université Concordia

Jacques Chagnon, né le 28 août 1952 à Montréal, est un homme politique québécois. Il est député de Westmount—Saint-Louis à l'Assemblée nationale du Québec, dont il est également le président depuis 2011[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est élu à l'Assemblée nationale pour la première fois lors de l'élection générale québécoise de 1985. Il est alors député de Saint-Louis, circonscription qui deviendra Westmount–Saint-Louis en 1994.

Dans le gouvernement Jean Charest, il est le ministre de la Sécurité publique. Il a notamment fait face à la crise de Kanesatake à la suite de l'expulsion violente du chef mohawk James Gabriel. Il est finalement destitué de son rôle de ministre mais continue toujours de siéger comme libéral dans l'ancien gouvernement de Jean Charest. En 2006, il a été vu en présence du premier ministre pour exprimer ses condoléances aux familles des victimes de la fusillade au collège Dawson.

Depuis avril 2011, il est le président de l'Assemblée nationale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jacques Chagnon accède à la présidence de l'Assemblée nationale », Radio-Canada,‎ 5 avril 2011 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • « Jacques Chagnon », sur www.assnat.qc.ca, Assemblée nationale du Québec,‎ 5 avril 2011 (consulté le 5 avril 2011).