Jack O'Neill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir O'Neill.
Jonathan « Jack » O'Neill
Personnage de fiction apparaissant dans
Stargate SG-1

Cosplayer déguisé en Jack O'Neill
Cosplayer déguisé en Jack O'Neill

Naissance 20 octobre 1952 (61 ans)
Origine Minnesota Minnesota, Drapeau des États-Unis États-Unis, Tau'ri
Sexe Masculin
Espèce humain
Activité(s) Colonel, brigadier-général, major-général, lieutenant-général
Entourage Sara O'Neill (ex-femme)
Tyler/Charlie O'Neill (fils, décédé)
Jack O'Neill (clone)
Samantha Carter
Dr Daniel Jackson
Teal'c

Interprété par Richard Dean Anderson (série)(téléfilm)
Kurt Russell (film)
Série(s) Stargate SG-1
Stargate Atlantis
Stargate Universe
Première apparition Stargate, la porte des étoiles
Dernière apparition Stargate Universe
Saison(s) 10 (Stargate SG-1)
2 (Stargate Atlantis)
1 (Stargate Universe)
Épisode(s) 175 (Stargate SG-1)
3 (Stargate Atlantis)
4 (Stargate Universe)
Richard Dean Anderson, acteur jouant ce rôle dans les séries.

Le lieutenant-général Jonathan « Jack » O'Neill est un personnage principal de l'univers de fiction Stargate, interprété en 1994 par Kurt Russell dans le film Stargate, la porte des étoiles et depuis 1997 par l'acteur Richard Dean Anderson dans la série télévisée Stargate SG-1 ainsi que lors d'apparitions dans Stargate Atlantis et Stargate Universe. Il apparaît également dans le film Stargate : Continuum. Le film Stargate: Revolution (annulé en 2011) devait être centré sur ce personnage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jack O'Neill est né à Chicago, le 20 octobre 1952[1] et a grandi dans le Minnesota. Avant de travailler au SGC, le colonel O'Neill faisait partie des forces spéciales de l'Air Force (black-ops)[2]. Il avait effectué plusieurs missions périlleuses à travers le monde et avait notamment participé à une mission en République démocratique allemande pour récupérer un agent russe.

Lorsque son fils Charlie se tua avec son arme de service à son domicile, O'Neill, anéanti, quitta l'Air Force[2] et adopta un comportement dépressif et suicidaire. C'est en partie pour cette raison qu'il fut choisi pour participer à une mission vers Abydos après l'activation de la porte des étoiles : s'il y avait une menace pour la Terre, il devait déclencher une bombe atomique capable de détruire la porte d'Abydos. À son retour de mission, il découvrit que sa femme, Sarah, l'avait quitté.

Un an plus tard, l'Air Force le recontacta pour lui demander de prendre les commandes d'une équipe nommée SG-1 dont la mission serait d'explorer la galaxie. Depuis ce temps, O'Neill dirige SG-1 et explore la galaxie régulièrement tout en sauvant à plusieurs reprises la Terre d'une attaque des Goa'ulds. Lors d'une de leurs premières missions il ramène sur terre Teal'c, un Jaffa qui leur a sauvé la vie, et réussit à le faire intégrer dans son équipe.

Le colonel O'Neill a été promu au grade de brigadier-général après avoir sauvé la Terre d'une attaque du seigneur goa'uld Anubis. Il a été responsable du SGC entre 2004 et 2005, avant d'être promu major-général au poste de commandant en chef du Système de défense terrien[2]. Les Asgards le respectaient à tel point qu'ils créèrent des vaisseaux à son nom, les vaisseaux de classe O'Neill.

Il a actuellement le grade de lieutenant-général et travaille au Pentagone.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Jack O'Neill est toujours partant pour les plaisanteries et essaie de prendre toutes les situations avec humour, en particulier l'humour noir (par exemple quand il est sur le point de se faire renvoyer de l'armée et qu'il explique que ses compagnons ont protesté quant à son geste il dit : "Teal'c n'a rien dit, mais j'ai vu à ses sourcils qu'il désapprouvait fortement"). Il éprouve un grand respect, une attirance et des sentiments envers le colonel Samantha Carter (ce qui est confirmé dans les saisons 4 et 8).

Il ne supporte pas de perdre ses hommes mais sait prendre des décisions mettant leur vie en grand danger si cela est vraiment nécessaire.

Jack O'Neill démontre de l'impatience envers le technobabillage de Carter, même s'il est toujours prêt à se moquer de lui même (- Quel est ce langage étrange ? - Des maths, mon colonel). Il n'aime pas non plus le yo-yo, et surtout, il n'aime pas le vice-président Kinsey, à qui il n'hésite pas une seconde à dire le fond de sa pensée à l'aide de vertes répliques (Vous êtes vraiment le pire de tous les menteurs opportunistes et lèche-cul que j'ai jamais vu ; quant à mon vote, vous pouvez vous brosser, je préférerais crever que de voter pour vous !, dit-il devant une caméra après s'être assuré qu'elle filmait).

Très apprécié des races supérieures comme les asgards ou les tollans, il est considéré a travers l'univers comme étant le guide du peuple terrien. Ces derniers lui confient même des missions tout en insistant pour qu'il soit seul à les réaliser. Un statut qui le démarque de tous ses autres compagnons de mission. Son assurance, sa vivacité d'esprit ainsi que son intelligence en font un être d'exception qui amplifient les différences de comportement avec Daniel Jackson. Certaines attitudes montrent une tendance à vouloir se dénigrer volontairement, sans doute dans le but de valoriser ses coéquipiers. Une noblesse d'esprit qui explique sans doute l’intérêt des races supérieures à son égard: "nous vous avons choisit, vous, O'neil pour représenter votre race"

À la mort de son fils, Jack acquiert une très grande gentillesse envers les enfants. C'est ainsi qu'il se lie d'amitié avec Skaara, un jeune homme d'Abydos et une petite fille de la planète Orban nommé Merrin, ou il essaya de lui montrer le vrai sens de la vie. Il nourrit également une passion non cachée pour la pêche, et tente infructueusement d'entraîner tout le monde avec lui, même Thor. Il adore la bière, à tel point que c'est l'ingrédient secret de la plupart de ses recettes maison (comme ses brochettes et son omelette surprise). Jack adore les Simpson : il nous le prouve au long de la série comme dans l'épisode 6x04, où il regrette d'avoir oublié d'enregistrer Les Simpson et dit à Teal'c que c'est très important pour lui ; il nous prouve cette passion incontestée pour ce dessin animé en élaborant la théorie où "Mr Burns" serait un Goa'uld… Par ailleurs, dans l'épisode 4x10, en recouvrant des bribes de souvenirs suite à un lavage de cerveau, il dit se souvenir d'un homme chauve avec une chemise à manche courte, très important pour lui, nommé Homer (la description correspond également à celle du général Hammond), tout au long de l'épisode des références sont faîtes à ce Homer que personne ne semble connaître.

Décorations militaires[modifier | modifier le code]

Jack a plusieurs décorations, notamment :

Jack O'Neil (avec un l)[modifier | modifier le code]

Dans le film Stargate, la porte des étoiles, O'Neil s'écrit avec un seul l au contraire de la série. Il est possible qu'il s'agisse d'une modification délibérée afin de marquer la différence entre les deux jeux d'acteur. En effet, si Michael Shanks a su maintenir la continuité avec l'interprétation par James Spader du personnage de Daniel Jackson, tant sur le plan physique que psychologique, Richard Dean Anderson a par contre choisi de rompre complètement avec l'interprétation par Kurt Russell de O'Neil. Outre leurs différences morphologiques plus marquées, Anderson lui fait adopter un caractère radicalement différent, passant d'un introverti suicidaire à un adepte de l'humour cynique, toujours partant pour faire de mauvaises plaisanteries afin de détendre l'atmosphère.

Cette différence donna lieu à une private joke dans l'épisode 2x09 - Secrets où O'Neill dit de O'Neil qu'il ne ressemble pas à ce dernier car il n'a aucun humour. De plus, O'Neill, qui se voit à plusieurs reprises menacé d'être la cible d'un article de journal ou d'un rapport, précise sarcastiquement en guise de provocation à son interlocuteur que son nom s'écrit "O'Neill, avec deux L" à cause de l'existence d'un autre colonel O'Neil avec un seul l dans l'US Air Force, jetant un doute sur l'identité des personnages du film et de la série.

Dans un autre épisode, on le voit aussi signaler, lors d'un débriefing, que "c'est O'Neill avec deux L" car il en connaît un autre avec un seul L et celui-ci est beaucoup moins marrant, autre allusion à la différence entre les deux personnages.

Univers parallèles[modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

Dans Stargate : Continuum, quand Ba'al a changé le cours du temps, O'Neill est toujours colonel et fait partie des forces spéciales de l'Air Force (Black Ops). Son fils est toujours en vie et il est toujours marié à sa femme.

2010[modifier | modifier le code]

Dans l'épisode 2010 qui se déroule dans un futur alternatif le colonel est parti à la retraite après avoir pris ses distances avec le SGC qui est entré en contact avec les Aschens. Ce peuple a stérilisé une grande partie de la population mondiale en le cachant aux humains. Après avoir découvert cela, SG-1 et le Dr Janet Fraiser vont tout faire pour envoyer un message dans le passé afin d'éviter la rencontre avec ce peuple. Il mourra en premier dans leur tentative d'envoyer le message à travers la porte des étoiles (épisode 4x16 - 2010), mais jouera un rôle essentiel et permettra finalement à Carter d'envoyer le message, changeant ainsi le futur.

Autres[modifier | modifier le code]

Dans d'autres réalités :

  • Jack O'Neill était général et dirigeait le SGA (Stargate Agency, nom du SGC dans cet univers). Il est mort lors de l'attaque de la Terre par Apophis, tué par un Teal'c alternatif pour venger la mort de sa femme et son fils, tués auparavant par une bombe envoyée sur Chulak par la Tau'ri. Il était fiancé au Dr Samantha Carter dans cet univers (épisode 1x20 - Une dimension trop réelle).
  • Jack O'Neill a été marié à Samantha Carter pendant un an mais il est aussi mort lors de l'attaque de la Terre par Apophis (épisode 3x06 - De l'autre côté du miroir).
  • Dans une réalité où le programme a été révélé au grand public, et où les États-Unis sont sous loi martiale, Jack est probablement resté dans sa cellule de stase dans l'avant-poste d'Atlantis (épisode 10x13 - Dimension parallèle).
  • Lors de la 1re exécution de Ba'al (pendant la modification de la ligne temporelle), il est tué par celui-ci alors qu'il lui demandait ce qu'il avait fait de ses hommes (Stargate : Continuum).

À noter[modifier | modifier le code]

  • Le bateau de Jack O'Neill s'appelle le Homer, en référence à l'intérêt de ce personnage et de son interprète Richard Dean Anderson pour la série Les Simpson
  • Lors d'une interview par un journaliste, il dit préférer la vanille au chocolat, indique que sa couleur préférée est le vert olive, et se prononce en faveur de l'indépendance du Tibet[3]
  • Dans l'épisode 4x10 "Sous La glace" , ayant perdu la mémoire, il dit se souvenir d'un "homme au crâne rasé qui porte des chemises à manches courtes, il est très important pour moi...", cette description pouvant être assimilée au général George Hammond comme à Homer Simpson, son personnage préféré.
  • Il pense également que M. Burns, le patron d'Homer Simpson, est un Goa'uld car il partage des traits de caractères communs avec ces derniers.

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]