Saison 1 de Stargate SG-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 1 de Stargate SG-1

Logo de la série

Logo de la série


Série Stargate SG-1
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Showtime
Diff. originale 27 juillet 19976 mars 1998
Nb. d'épisodes 22

Chronologie

Liste des épisodes de Stargate SG-1

Cet article présente le guide des épisodes de la première saison de la série télévisée Stargate SG-1.

Épisode 1 : Enfants des dieux (1/2)[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Children of the Gods (1/2)
  • Numéro(s) : 1 (1-1)
  • Scénariste(s) : Jonathan Glassner et Brad Wright
  • Réalisateur(s) : Mario Azzopardi
  • Diffusion(s) :
  • Invité(es) : Jay Acovone (Major Kawalsky), Vaitiare Bandera (Sha're), Robert Wisden (Major Samuels), Peter Williams (Apophis), Brent Stait (Louis Ferretti), Gary Jones (Sergent Walter Harriman), Alexis Cruz (Ska'ara)
  • Résumé :
    Article détaillé : Enfants des dieux.

Après l’enlèvement d'un sergent de l’Armée de l’Air qui gardait la porte des étoiles, le général Hammond convoque le colonel Jack O'Neill pour comprendre d'où venait cette attaque. Ce dernier confesse que la porte n’a pas été détruite sur Abydos lors de sa dernière mission et que le docteur Daniel Jackson est resté là-bas. O’Neill retourne sur Abydos, accompagné de ses vieux camarades Kawalsky et Ferretti, et du capitaine Samantha Carter, une astrophysicienne brillante au service de l’armée. Une fois sur place, Daniel Jackson les informe qu'il a trouvé une Salle des Cartes, qui confirme que la « Porte des Étoiles » peut transporter des personnes vers d'innombrables lieux dans toute la galaxie. Cependant, alors que Daniel fait visiter la salle, son épouse Sha're et son ami Skaara sont enlevés par les mêmes guerriers que ceux qui sont venus sur Terre. Daniel revient sur Terre pour participer à une mission de sauvetage sur la planète d'origine des attaques : Chulak.

Épisode 2 : Enfants des dieux (2/2)[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Children of the Gods (2/2)
  • Numéro(s) : 2 (1-2)
  • Scénariste(s) : Jonathan Glassner et Brad Wright
  • Réalisateur(s) : Mario Azzopardi
  • Diffusion(s) :
  • Invité(es) : Jay Acovone (Major Kawalsky), Vaitiare Bandera (Sha're), Robert Wisden (Major Samuels), Peter Williams (Apophis), Brent Stait (Louis Ferretti), Gary Jones (Sergent Walter Harriman), Alexis Cruz (Ska'ara)
  • Résumé :
    Article détaillé : Enfants des dieux.

Sur Chulak, un garde sépare les jeunes femmes d'un groupe de prisonniers ; Sha're en fait partie malgré les protestations de Skaara. Sur Terre, Jackson et O'Neill se remémorent leurs souvenirs de la première mission sur Abydos et discutent ensuite sur l'identité du ravisseur : ils arrivent à la conclusion que ce n'est pas . Alors que sur Chulak un être parasitaire ayant l'apparence d'un serpent prend possession du corps de Sha're, le général Hammond créé les neuf premières équipes d'exploration et lance le programme Porte des étoiles. Leur première mission sera d'aller sur Chulak.

Épisode 3 : L'ennemi intérieur[modifier | modifier le code]

De retour de la mission sur Chulak, O’Neill tente de faire intégrer au sein du SGC un extraterrestre qui a sauvé la vie de ses coéquipiers. Ce dernier, nommé Teal'c, est plutôt traité comme un rat de laboratoire parce qu'il a en lui le même type de larve que celle qui a parasité le major Kawalsky (qui d'ailleurs décède dans cet épisode).

Épisode 4 : Émancipation[modifier | modifier le code]

L'équipe SG-1 visite Simarka, une planète habitée par un peuple similaire aux Mongols et qui vit selon un code de loi très strict ; les femmes sont traitées comme des êtres inférieurs qu'on peut vendre comme de la vulgaire marchandise. Carter est enlevée pour être échangée contre une autre femme. Elle se bat alors pour prouver que les hommes ne sont pas supérieurs aux femmes.

Épisode 5 : La théorie de Broca[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Broca Divide
  • Numéro(s) : 5 (1-5)
  • Scénariste(s) : Jonathan Glassner
  • Réalisateur(s) : William Gereghty
  • Diffusion(s) :
  • Invité(es) : Teryl Rothery (Dr Janet Fraiser), Gary Jones (Sergent Walter Harriman), Steve Makaj (Colonel Makepeace), Nicole Oliver (Councilor Tuplo's wife), Gerard Plunkett (High Councilor Tuplo)
  • Résumé :
    Article détaillé : La Théorie de Broca.

SG-1 découvre P3X-797, une planète divisée en une terre d’ombre et une terre de lumière. La terre de lumière est peuplée par des humains semblables à ceux de l'âge du bronze, alors que la terre d’ombre est habitée par des êtres primitifs et violents nommés les "atteints" qui attaquent les membres de SG-1. Rentrés sur Terre, ceux-ci se rendent compte qu'ils ont ramené un virus très contagieux. Bientôt, toute la base va se retrouver affectée.

Épisode 6 : Le premier commandement[modifier | modifier le code]

L'équipe SG-9 est portée disparue, alors qu'elle était en mission sur une planète. SG-1 est envoyé pour la retrouver. Une fois sur la planète, les membres de SG-1 découvrent que la population locale travaille comme des esclaves pour leur nouveau dieu. Ce dieu n'est autre que le capitaine Jonas Hanson, le responsable de SG-9. Hanson était autrefois épris de Carter et il a toujours un faible pour elle. Carter profite de cette situation pour essayer de le ramener à la raison. De son côté, O'Neill se prépare à attaquer Hanson et ses hommes. Mais Daniel et Teal'c proposent un autre plan pour arrêter Hanson.

Épisode 7 : Double[modifier | modifier le code]

En mission sur le monde désertique P3X-562, SG-1 découvre une vallée où sont entassés des cristaux cassés. Jack O'Neill touche le seul cristal intact et reçoit une décharge électrique qui le rend inconscient. Après avoir repris connaissance, le colonel découvre que SG-1 est reparti sans lui : c'est un autre O'Neill qui est rentré sur Terre avec une partie de sa mémoire. Sur Terre, ce faux O'Neill va découvrir et revivre la perte tragique de son fils. Ce personnage symbolise les émotions que le vrai colonel n'a jamais pu exprimer, permettant à la famille entière d'avancer ensemble pour faire face à ce drame qui les a séparés.

Épisode 8 : Les Nox[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Nox
  • Numéro(s) : 8 (1-8)
  • Scénariste(s) : Hart Hansen
  • Réalisateur(s) : Charles Correll
  • Diffusion(s) :
  • Invité(es) : Armin Shimerman (Anteaus), Peter Williams (Apophis), Ray Xifo (Ohper), Gary Jones (Sergent Walter Harriman)
  • Résumé :
    Article détaillé : Les Nox.

Poussés à rechercher de nouvelles technologies, les membres de SG-1 visitent une planète qui, selon Teal’c, abriterait des créatures volantes ayant le pouvoir de se rendre invisibles, les Fenri. En arrivant sur la planète où vivent ces créatures, ils rencontrent Apophis. Ils en profitent pour lui tendre une embuscade, mais tout se déroule mal. O'Neill, Carter et Jackson sont tués. Mais ils sont ramenés à la vie par les Nox, qui sont les véritables détenteurs du pouvoir d'invisibilité. Les Nox sont un peuple totalement pacifique. Ils paraissent assez primitifs et vulnérables. Ils ont aussi ramené à la vie Shak'l, un Jaffa d'Apophis qui n'hésitera pas à révéler l'existence des Nox à son maître dès qu'il sera à nouveau d'aplomb.

Épisode 9 : Les désignés[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Brief Candle
  • Numéro(s) : 9 (1-9)
  • Scénariste(s) : Steven Barnes
  • Réalisateur(s) : Mario Azzopardi
  • Adaptation : Katharyn Powers
  • Diffusion(s) :
  • Invité(es) : Bobbie Philipps (Kynthia), Teryl Rothery (Dr Janet Fraiser), Harrison Coe (Alekos), Gabrielle Miller (Thetys), Gary Jones (Sergent Walter Harrison)
  • Résumé :
    Article détaillé : Les Désignés.

SG-1 explore Argos, une planète paradisiaque créé par le dieu Goa'uld nommé Pélops. Les habitants d'Argos vieillissent cependant à une vitesse très élevée et ils ne dépassent guère l'âge de 100 jours. O'Neill est séduit par Kynthia, une magnifique Argosienne. Mais sa relation n’est pas sans conséquence. Il est lui aussi victime du phénomène de vieillissement accéléré et il ne lui reste plus que quelques jours à vivre.

Épisode 10 : Le marteau de Thor[modifier | modifier le code]

Teal'c informe le SGC qu'il existe une planète dont aucun Goa'uld n'est jamais revenu. SG-1 se rend sur place pour y découvrir une arme Asgard : le marteau de Thor.

Épisode 11 : Le supplice de Tantale[modifier | modifier le code]

En regardant des films d'archives, Daniel découvre qu'une équipe de savants a activé la Porte des Étoiles en 1945. Un homme l'a traversée et n'en est jamais revenu. Utilisant la même séquence d'activation de la Porte, SG-1 part à la recherche de ce héros oublié.

Épisode 12 : Retour sur Chulak[modifier | modifier le code]

Au péril de sa vie, Teal'c retourne sur sa planète natale pour empêcher l'implantation d'une larve de Goa'uld dans le corps de son fils, Rya'c. Arrivé sur Chulak, il découvre que sa famille est proscrite et que son fils est gravement malade.

Épisode 13 : Le feu et l'eau[modifier | modifier le code]

SG-1 revient d'une mission sans Daniel, qu'ils pensent avoir vu brûler vif. En réalité, il est détenu dans une prison sous-marine par un alien amphibie et doit déchiffrer un texte pour découvrir ce qui est arrivé à la compagne de la créature... dans l'antique Babylone ! Cette seule condition lui assurera la vie sauve.

Épisode 14 : Hathor[modifier | modifier le code]

Des archéologues trouvent un sarcophage égyptien dans une tombe maya, et libèrent le Goa'uld Hathor. Se servant de son charme fatal, Hathor entreprend de séduire tous les hommes pour faire aboutir son plan de domination mondiale.

Épisode 15 : Cassandra[modifier | modifier le code]

Sur P8X-987, SG-1 découvre qu'une étrange maladie a anéanti toute vie sur la planète, à l'exception d'une petite fille nommée Cassandra...

Épisode 16 : Le procès[modifier | modifier le code]

Sur P3X-1279, Hanno, un villageois, accuse Teal'c d'avoir tué son père. Teal'c est alors jugé lors d'un procès. Cependant, ce procès se déroule très différemment d'un procès terrien ; Hanno joue à la fois le rôle de juge et de jury...

Épisode 17 : Les réfugiés[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Enigma
  • Numéro(s) : 17 (1-17)
  • Scénariste(s) : Katharyn Powers
  • Réalisateur(s) : William Gereghty
  • Diffusion(s) :
  • Invité(es) : Tobin Bell (Omoc), Garwin Sanford (Narim), Tom Mc Beath (colonel Harry Maybourne), Gerard Plunkett (High Counselor Tuplo)
  • Résumé :
    Article détaillé : Les Réfugiés.

Sur P3X-7763, un volcan en éruption expulse des cendres et de la lave ardente aux alentours de la Porte des étoiles. SG-1 rassemble quelques survivants et traverse la Porte vers la Terre. Les rescapés du cataclysme, les Tollan, ne sont pas reconnaissants de leur avoir sauvé la vie. Leur chef, Omoc, qui ne fait pas confiance à une société humaine si primitive, refuse de répondre à toutes les questions à propos de la technologie très avancée de sa planète. Il demande à être renvoyé avec les siens dans un monde similaire du point de vue technologique. Mais le gouvernement ne souhaite pas perdre une occasion d'acquérir de nouvelles technologies.

Épisode 18 : Portés disparus[modifier | modifier le code]

À la suite d'un dysfonctionnement de la Porte des étoiles, le colonel Jack O'Neill et le capitaine Samantha Carter sont coincés près d'une autre Porte des étoiles dans une crevasse glacière sur une planète inconnue.

Épisode 19 : Les doubles robotiques[modifier | modifier le code]

Sur P3X-989, les membres de SG-1 sont victimes d'un piège électrique qui les rend inconscients. À leur réveil, ils se retrouvent dans un laboratoire souterrain avec Harlan, un habitant de cette planète âgé de 11 000 ans leur disant qu'il a supprimé leurs problèmes et les a améliorés. Quand ils retournent sur Terre, en dépit des recommandations d'Harlan, les membres de l'équipe découvrent ce qu'il voulait dire : ils sont maintenant dans des corps mécaniques immortels.

Épisode 20 : Une dimension trop réelle[modifier | modifier le code]

Sur P3R-233, Daniel Jackson découvre un miroir quantique. En le touchant, il reçoit une légère secousse. Voyant que tous ses coéquipiers ne sont plus là, il retourne sur Terre. Il découvre alors qu'il est dans une réalité alternative. Dans cette réalité, la Terre est sous l'emprise des Goa'uld qui s'apprêtent à envahir le SGC après avoir rayé de la carte plusieurs des grandes villes de la Terre.

Épisode 21 : Décisions politiques[modifier | modifier le code]

Après avoir réussi à s'échapper in extremis de la réalité alternative de l'épisode précédent, Daniel informe le SCG de la menace de l'attaque imminente d'Apophis mais il se heurte au sénateur Kinsey qui ne voit dans le programme Porte des Étoiles qu'un gaspillage d'argent et qui considère les déclarations de Daniel comme celles d'un illuminé.

Épisode 22 : Dans le nid du serpent[modifier | modifier le code]

La Porte des Étoiles est condamnée en dépit des avertissements de Daniel concernant une imminente attaque Goa'uld contre la Terre. Cependant, SG-1 défie tous les ordres et fait un voyage non autorisé à travers la Porte des Étoiles vers ce qu'ils pensent être l'origine de l'attaque. Ils se retrouvent dans un vaisseau-mère d'Apophis — rempli de guerriers Jaffas — qui traverse l'espace et fonce droit vers la Terre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :