Peuples et races de Stargate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peuples et races du monde imaginaire développé dans le film et les séries télévisées de l'univers Stargate.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

Abydossiens 
Ce sont les habitants humains d'Abydos, amenés sur cette planète par le Grand Maître pour travailler comme esclaves dans les mines de naquadah. C'est un peuple paisible, dont tous les habitants se sont élevés avec l'aide d'Oma Desala.
Altaïriens 
Race technologiquement avancée (humains), vivant sous la surface d'une planète inhospitalière à la vie, dans des corps synthétiques.
Anciens 
C'est la race qui a bâti les portes des étoiles, dont le réseau s'étend dans toute la Voie lactée et dans d'autres galaxies à sa circonférence. D'apparence humaine mais dotés de pouvoirs surprenants, les Anciens furent membres de l'Alliance des Quatre Races. Les Anciens descendent d'un très ancien peuple, les Altérans. Ils sont originaires d'une lointaine galaxie dont la localisation exacte reste inconnue. Il y eut une scission chez les Altérans : les uns, appelés Oris, devenaient de plus en plus fanatiques et obscurantistes par rapport à la religion ; les Anciens, eux, croyaient en la science et la tolérance. C'est là que les Anciens bâtirent les premières portes des étoiles. Les Oris souhaitaient acquérir aussi le savoir des portes, mais les Anciens préférèrent garder ce secret. Une guerre éclata alors entre les deux peuples. Les Anciens furent forcés de fuir et, après une longue errance, ils arrivèrent dans notre galaxie. Ils créèrent le temple de Dakara, un monument exceptionnel capable de créer la vie, ou bien de la détruire. Les Anciens s'installèrent sur la Terre, des dizaines de millions d'années avant notre ère. Ce sont les ancêtres des hommes d'aujourd'hui. Atlantis, une gigantesque cité servant de capitale, fut construite en Antarctique. Ils colonisèrent ensuite la Voie lactée, installant une porte des étoiles sur chaque planète habitable par l'homme, ce qui fait des millions de mondes. Puis, il y a quelques millions d'années, ils furent touchés par une étrange peste, en réalité envoyée par les Oris. La majorité des Anciens mourut et, grâce à leur sagesse et à leur savoir, ils effectuèrent l'Ascension (l'Ascension est un phénomène consistant à quitter son enveloppe charnelle pour devenir pure énergie et s'élever sur un plan d'existence supérieur). Les survivants s'exilèrent dans la galaxie de Pégase avec la cité volante d'Atlantis, où ils recommencèrent leur œuvre civilisatrice. Puis, il y a 10 000 ans, ils furent vaincus par une race très puissante se nourrissant de l'énergie vitale des humains, les Wraiths. Comme dernière défense, les Anciens engloutirent leur cité sous l'océan. Les Anciens survivants se réfugièrent sur Terre où certains effectuèrent l'Ascension. Leur souvenir persista et ils furent vénérés comme des dieux par les Romains. Le latin est un dérivé de la langue des Anciens, et d'après Daniel Jackson, le latin médiéval est presque de l'ancien.
Aschens[1] 
Peuple ennemi d'apparence humaine, fondateur de la Confédération aschen. Civilisation avancée, elle fait semblant de partager ses technologies avec des peuples moins puissants pour les stériliser et prendre possession de leurs planètes.
Asgards[1] 
Peuple pacifique et très évolué, les membres de cette race rappellent la créature de Roswell. Amis des humains, ils les étudient discrètement depuis des millénaires. Ils ont pris l'apparence des dieux nordiques pour protéger certains peuples des Goa'ulds. Alliés de la Tau'ri, ils sont membres de l'Alliance des Quatre Races. Grâce à leur grande technologie, les Asgards parvenaient à transporter leurs consciences dans des corps clonés. Mais, au cours des millénaires, leurs clones perdirent en qualité. Ainsi, les corps des Asgards devinrent de plus en plus faibles et dégénérés. Leur guerre contre leur pire ennemi, les Réplicateurs, n'améliora pas les choses. Finalement, les Asgards mourront tous en une génération de leur dégénérescence physique. Mais, juste avant leur fin inévitable, ils légueront tout leur savoir à la Tau'ri.
Asurans 
Les Asurans sont l'équivalent des Réplicateurs dans la galaxie de Pégase. Ils ont pris la forme de leurs anciens maîtres, les Anciens, qui se servaient d'eux comme main d'œuvre. Lorsque les Anciens ont disparu, ils ont perduré et développé leur civilisation durant les dix derniers millénaires.
Athosiens 
Peuple d'Athos. Quand l'équipe d'Atlantis est arrivée sur ce monde, le major Sheppard a activé par accident une balise wraith, les attirant sur Athos. Les Athosiens, conduits par Teyla Emmagan, ont évacué leur planète et ont trouvé un nouveau foyer sur le continent de Lantea, à proximité de la cité d'Atlantis.

B[modifier | modifier le code]

Bédrosiens[1] 
Les Bédrosiens sont un peuple rencontré sur P2X-416, et ont un niveau technologique un peu plus développé que la Terre. Les Bédrosiens sont en guerre avec les Optricansn, concernant l'origine de la vie sur leur planète. Les Bédrosiens croient qu'ils ont vu le jour sur la planète grâce à Néfertum, un Goa'uld, alors que les Optricans pensent qu'ils ont été amenés sur cette planète par la porte des étoiles. SG-1 fut forcé de partir de la planète quand les militaires Bédrosiens refusèrent de croire en l'existence de la porte.
Brume (saison 1 épisode 9 de SGA)

Burrock et son peuple : Une colonie d’humains vivant de l’agriculture depuis des générations, fut autrefois réduite à l’esclavage par les Unas, contrôlés par les Goa'ulds. Mais une révolte éclata entre les deux factions. Lorsque SG-1 visita cette planète, le peuple de Burrock utilisait les Unas comme esclaves depuis de longues années. Quand l’équipe vint sur P3X-888, Burrock avait capturé Chaka. Burrock utilisait une liste de coordonnées transmises de génération en génération pour visiter des planètes, capturer des Unas et ainsi augmenter la force génétique de ses esclaves. Avec l’arrivée de SG-1, Burrock n’eut plus le contrôle de ses Unas et fut tué par Chaka. Grâce à Chaka, la paix fut établie entre le peuple de Burrock et les Unas et ces deux peuples vivent maintenant ensemble sur la planète.

Byrsas[1] 
Les Byrsas sont des humains déportés sur Cartago et dont la culture possède des influences gréco-romaines et celtiques. Les Goa'ulds viennent souvent sur Cartago, leur planète, pour prendre des hôtes. Selon leurs lois, le Cor-ai a jugé Teal'c pour avoir tué un Byrsa quand il était sous les ordres d'Apophis. Pendant ce temps, les Byrsas ont fait construire des réseaux de galeries souterraines pour se cacher lors des visites des Goa'ulds.

C[modifier | modifier le code]

Camelot et son peuple 
Le peuple de Camelot est une race d’humains de la Voie lactée, qui attend le retour du Roi Arthur, qui doit former sa nouvelle armée pour la quête du Saint Graal. Les femmes sont fortement découragées à se préparer au combat, mais participent à l’entraînement des hommes. Parmi les habitants du village, le nom de Merlin est peu prononcé car ils pensaient qu'il était un sorcier apportant malheur aux habitants. Avant l’arrivée de SG-1, sa bibliothèque avait été scellée pendant des siècles de peur qu’une malédiction s’abatte sur le village.
Cimmériens 
Les Cimmériens sont une race provenant de la Terre, protégée par les Asgards pour leur assurer un développement libre. Les Cimmériens sont une tribu généralement paisible vivant de la pêche, de la chasse et de l’agriculture. Leur planète est incluse dans les termes du Traité des planètes protégées, signifiant qu'elle est protégée contre les Goa'ulds par les Asgards.
Cristaux 
Les Cristaux sont une forme de vie cristalline pouvant libérer des radiations électromagnétiques. "Vivant" uniquement sur P3X-562, la plupart de cette race fut anéantie par les Goa'ulds. Quand une matière organique touche le cristal, celui-ci peut alors la dupliquer, et communiquer par télépathie. Lorsqu'O’Neill toucha l’un de ces cristaux, son double alla sur Terre à sa place, essayant de comprendre les humains, mais dut retourner sur sa planète, car il allait mourir à cause du champ électromagnétique de la Terre.

D[modifier | modifier le code]

Daganiens 
Race rencontrée par l'équipe d'Atlantis lors d'une mission de recherche d'un E2PZ. Autrefois appelés les Surdariens, ils avaient été chargés par les Anciens de garder un E2PZ. Les Daganiens ont aidé l'équipe d'Atlantis à retrouver l'E2PZ, mais ont refusé de le leur donner, persuadés que les Anciens voulaient qu'ils continuent à le protéger.
Dendredans 
Les Dendredans étaient une race d’humains de la Voie lactée. Il existait à peu près deux milliards de Dendredans. Cependant, leur technologie de pointe pouvant menacer les Goa'ulds, ils ont été éliminés. Le seul Dendredan vivant connu était Ma'chello. La langue des Dendredans était un mélange de grec ancien et de latin, ainsi les Dendredans étaient probablement des descendants de grecs ou romains antiques.

E[modifier | modifier le code]

Eau 
Cette eau fut trouvée par le programme Porte des Étoiles russe pendant leur 7e mission. Une petite quantité en fut collectée, et les premières analyses montrent qu'elle dégage de l'énergie sous forme de chaleur. Quand elle est exposée à l'air, cette forme de vie se change en vapeur et peut être inhalée par une personne. Elle devient ensuite un hôte, et n'est plus capable de contrôler ses faits et gestes.
Enkarans[1] 
Les Enkarans sont une race qui ont besoin d'un atmosphère différent de celui de la Terre. SG-1 sauve les Enkarans d'une mort certaine, malheureusement SG-1 a choisi P55-381 tout comme les Gadmeers. L'équipe négocie avec Lotan (un robot négociateur ressemblant à un Enkaran). Lotan ramène enfin les Enkarans sur la planète de leur ancêtres.

F[modifier | modifier le code]

Fenris 
Les Fenris sont de larges insectes volants, que Teal'c décrit comme étant de « grandes libellules avec des dents ». Les Goa'ulds pensent que les Fenris possèdent la faculté de se rendre invisible. Teal'c avait déjà été envoyé par Apophis pour capturer une de ces créatures mais il n'avait pas réussi. En raison de son échec, Apophis avait ordonné l’exécution de deux Jaffas sous les ordres de Teal'c. SG-1 apprit, grâce aux Nox, que les Fenris ne possédaient pas la faculté de se rendre invisibles mais que c'étaient les Nox qui les rendaient invisibles pour les protéger des étrangers. Les Nox refusèrent de partager leurs technologies avec SG-1 et la porte des étoiles de la planète Nox fut désactivée pour empêcher toute autre visite sur leur planète dans le but d'acquérir leur technologie (voir aussi : origine possible du nom sur l'article Fenris).
Furlings 
Race mystérieuse, membre de l'Alliance des Quatre Races. On ne sait absolument rien d'elle, hormis qu'une fraction de ce peuple a jadis renoncé à la technologie pour retourner à la nature. Dans l'épisode "200" (autocaricatural et fantaisiste), ils sont représentés sous la forme d'oursons bipèdes, rappelant les Ewoks de l'univers de Star Wars.

G[modifier | modifier le code]

Geniis

Goa'ulds[1] : Race de parasites prenant le contrôle de leur hôte et se faisant passer pour des dieux. Ils ressemblent à des anguilles (symbiotes), et vivent naturellement dans des lacs. Un symbiote pénètre le corps humain et s'enroule autour des vertèbres cervicales pour prendre le contrôle absolu de son hôte. Ils peuvent aussi faire de même avec les Unas. Les Goa'ulds possèdent un système féodal et basé sur l'esclavage. Il y a 10 000 ans, Râ, le 1er d'entre eux, est arrivé sur Terre où il a pris possession d'un jeune Égyptien. Il a fondé l'Égypte ancienne, sa culture, sa religion, inventa les hiéroglyphes, fit construire les temples et pyramides et installa une porte des étoiles en Égypte. D'autres Goa'ulds ont fait de même, chacun prenant le nom d'un dieu humain : Anubis, Ba'al, Yu, Cronos, Sekhmet pour n'en citer que quelques-uns. Ils se font passer pour des dieux, et vénérer comme tels, pour contrôler facilement leurs esclaves humains et leurs Jaffas. L'empire goa'uld s'est ensuite répandu dans toute notre galaxie, détruisant toutes les civilisations extraterrestres inférieures rencontrées. Des millions d'humains ont été déportés sur des centaines de planètes pendant des millénaires. Les Jaffas leur servent de soldats, et les humains d'esclaves. 3000 ans avant JC, les Terriens (appelés Tau'ris en langue goa'uld) ont compris que ce n'était pas des dieux, et se sont révoltés, enterrant la porte des étoiles. La Terre étant dépourvue de naquadah, le minerai qui est à la base de toute la technologie goa'uld, ils sont partis de notre planète. En 1994, Jack O'Neill et Daniel Jackson ont tué Râ sur Abydos. L'unité de l'empire était terminée, les autres Goa'ulds, appelés Grands Maîtres, entrèrent dans une guerre interne sans merci pour avoir le pouvoir suprême, ce qui les a beaucoup affaibli. De plus, la Terre encouragea les révoltes d'esclaves en leur prouvant que leurs maîtres n'étaient pas des dieux, déstabilisant l'empire. Pour finir, une rébellion de Jaffas libres convaincus de la non-divinité de leurs maîtres est née, sous l'impulsion de Teal'c, un guerrier jaffa rallié à la Terre. Cette rébellion augmenta d'année en année, jusqu'à représenter une menace sérieuse pour les Grands Maîtres. En 2004, l'empire goa'uld, déjà très affaibli par sa guerre civile et ses défaites face à la Terre et aux Jaffas libres est attaqué et presque détruit par les Réplicateurs. Ces derniers furent vaincus durant la bataille de Dakara mais l'empire s'effondra définitivement. En effet, les Grand-Maîtres ne purent empêcher la prise du temple de Dakara, le lieu le plus sacré de la religion goa'uld, par les Jaffas libres, ce qui prouva définitivement que les Goa'ulds n'étaient pas des dieux. Depuis, la majorité d'entre eux a disparu, et les survivants sont en fuite, tentant de se faire oublier. Certains sont cachés dans des colonies lointaines où la nouvelle de leur défaite n'est pas parvenue.

Guerriers Kulls 
Les guerriers Kulls ont été créés par Anubis, dans le but éventuel de remplacer les Jaffas. Ils ont des armures qui résistent aux armes à énergie et à projectiles.
Gadmeers[1] 
Les Gadmeers sont une race très avancée dont le métabolisme est basé sur le soufre. Exterminés sur leur planète d'origine, ils construisirent le vaisseau terraformeur. La mission du vaisseau était de trouver une planète convenable et de la modifier pour qu'elle puisse accueillir les Gadmeers. Le vaisseau contenait également la connaissance gadmeer acquise pendant plus de 10 000 ans, ainsi que les échantillons permettant de recréer tout l'écosystème d'une planète. Le vaisseau choisit P5S-381. Malheureusement, cette planète était occupée depuis peu par les Enkarans. Mais grâce à SG-1 et à Lotan (un robot "négociateur" créé par le vaisseau pour parlementer), une solution fut trouvée : le vaisseau ramena les Enkarans sur leur monde d'origine et put reprendre le processus de terraformation, détruisant la porte des étoiles de la planète.

H[modifier | modifier le code]

Hébridans[1] 
Civilisation humaine avancée, d'origine celte. Ils forment une nation unique avec les Serrakins. Leur planète appartient totalement à Teckcon Industries. Ils organisent tous les ans une grande course dans leur système solaire (course de Kon Garat).
Hoffans 
Habitants de la planète Hoff, dans la galaxie de Pégase. Ils sont les créateurs du « poison des Hoffans ».

I[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

Jaffas[1] 
Race créée pour servir les Goa'ulds et leur servir d'incubateurs. Ce sont des humains génétiquement modifiés qui portent un symbiote goa'uld dans leur poche ventrale. Ils ont une force et une longévité extraordinaire et servent de soldats aux Goa'ulds. Depuis l'effondrement de l'empire goa'uld, ils forment une nation libre, mais ont du mal à vivre indépendants après des millénaires de soumission. Ils peuvent maintenant se libérer des symbiotes grâce à la trétonine, qui remplace totalement leurs système immunitaire détruit par les larves goa'ulds.

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

Mastadge 
C'est un animal de bât et de transport utilisé par le peuple d'Abydos. Le Docteur Jackson se prendra les pieds dans le harnachement de l'un d'entre eux et se ferra entrainer par la bête peu après leur première arrivée sur la planète.

N[modifier | modifier le code]

Nox[1] 
Peuple pacifique ayant une très haute technologie qu'ils tirent de la nature et qu'ils refusent de mettre au profit de la violence. Les Nox sont capables de se rendre invisibles, et ils peuvent ressusciter leurs morts. Ils sont membres de l'Alliance des Quatre Races.
Nakais [2]
Les Nakais sont une race d'extraterrestres rencontrée par l'équipage du Destinée. Lors de leur premier contact, ceux-ci furent agressifs, et attaquèrent le vaisseau pour prendre quelques membre de l'équipage. C'est une race très avancée technologiquement mais ce sont les ennemis des Tau'ris à bord du vaisseau, car ils veulent s'en emparer. Ils disposent de vaisseaux-mères ainsi que de chasseurs. Les vaisseaux-mères disposent d'un moteur VSL. Ils disposent aussi d'un appareil de lien mental permettant de lire dans les pensées. Ces aliens capturent Nicholas Rush et Chloe Armstrong dans le but de les étudier. Ces derniers arrivent à s'en sortir en s'enfuyant du vaisseau-mère à bord d'un chasseur. Pendant ce temps-là, les vaisseaux extraterrestres attaquent l'équipage. Plus tard, les aliens attaquent une nouvelle fois le Destinée, qu'ils repèrent grâce à deux balises : l'une placée sur sa coque, et l'autre implantée dans le ventre de Rush. Au retour du vaisseau ancien en espace conventionnel, les aliens se mettent à le pilonner avec leurs vaisseaux-mères et à envoyer les escadrons de chasseurs. Malgré des dissensions entre civils et militaires à bord du Destinée, il est décidé de maintenir toute la puissance dans les boucliers, ce qui permet au vaisseau de tenir contre l'attaque des aliens, jusqu'au départ programmé en VSL.

O[modifier | modifier le code]

Oris[3] 
Race ennemie d'êtres élevés, issus du même peuple que les Anciens. Ils obligent des peuples entiers à les vénérer. Ils ont sous leur tutelle des êtres nommés "prêcheurs" qui leur servent d'intermédiaires pour faire connaître leur convictions auprès de tous les peuples de la galaxie.

P[modifier | modifier le code]

Pangaris[1] 
Habitants de la planète Pangar, les Pangaris ont découvert les ruines d'un temple de Râ, où une salle secrète renfermait depuis 2000 ans une reine goa'uld dans un vase canope. Ils la maintiennent en captivité et la contraignent à enfanter des Goa'ulds sur lesquels ils font des expériences, et avec lesquels ils produisent la trétonine, un vaccin miracle qui protège l'organisme comme un Goa'uld. Mais la reine est mourante lors de l'arrivée de SG-1, qui découvre que cette reine n'est autre qu'Égéria, la mère de tous les Tok'ras. SG-1 avertit la Tok'ra qui ne peut rien faire, et la reine leur donne l'antidote qui permet de se passer de la trétonine avant sa mort.

R[modifier | modifier le code]

Réplicateurs[1] 
Espèce d'araignées métalliques, qui détruisent toute civilisation technologique rencontrée pour se répliquer. Ils ont pratiquement détruit la civilisation des Asgards, plusieurs fois failli envahir la Terre (destruction d'un sous-marin nucléaire russe avec lequel ils se sont répliqués). Ils ont presque détruit les Goa'ulds en 2004, avant d'être éliminés lors de la bataille de Dakara. Ils étaient menés par des Réplicateurs humanoïdes pratiquement indestructibles. Ils seront détruits après qu'O'Neill a reçu le savoir des Anciens et a créé une arme qui empêche leurs constituant de se lier.
Réols 
C'est une race spéciale qui dispose d'un pouvoir de guérison très important, et surtout qui peut produire un produit chimique qui s'attaque au cerveau, surtout les parties qui règlent la reconnaissance faciale et la mémoire. Ce ne sont pas des guerriers et ils n'aiment pas la technologie. Ce peuple est très craintif et très recherché par les Goa'ulds pour les étudier.
Reetous[1] 
Originaires de la planète Reetalia, ces créatures ont pour particularité d'être invisibles aux yeux de l'essentiel des races connues (car en opposition de phase optique). Les Goa'ulds ont tenté de les exterminer pour cela. Globalement paisibles, il en existe tout de même une faction qui souhaite se venger des Goa'ulds en exterminant tout hôte potentiel.

S[modifier | modifier le code]

Satediens

Peuple originaire de la galaxie de Pégase. Cette civilisation possède un niveau de technologie comparable à celui de la Terre dans les années 1940. Ronon Dex, personnage principal de Stargate Atlantis fait partie de ce peuple.

Serrakins[1] 
Race avancée technologiquement, ayant l'apparence de reptiles humanoïdes. Ils vivent sur Hébridan où ils coexistent avec les humains en une seule civilisation. Les humains et les Serrakins sont interféconds, de sorte que l'on voit souvent des Hébridans mi-humains mi-Serrakins.
Shavadais[1] 
Race humaine de type mongol, rencontrée sur Simarka.

T[modifier | modifier le code]

Taranians 
Peuple ayant découvert une base ancienne se trouvant (sans qu'ils le sachent) dans la caldeira d'un gigantesque super volcan. Ils avaient des coordonnés de plusieurs portes. Après avoir contacté par hasard Atlantis, et repéré des vaisseaux-ruches à trois semaines d'eux, ils ont augmenté au maximum la puissance de leur bouclier (qui tirait son énergie des sources géothermiques). Mais en ayant demandé trop d'énergie, ils ont rendu la poche de lave instable, les forçant a évacuer sur Atlantis. La porte ayant été absorbée par la lave, il n'y avait plus de moyen de partir, sauf grâce au Dédale en orbite. Seulement, le volcan allait entrer en éruption et le Dédale devrait faire 4 voyages de 12 heures chacun. Leur dernière chance était un vaisseau identique à l'Aurore, que Sheppard renomma l'Orion. Celui-ci put transporter le reste des Taranians, en résistant suffisamment longtemps à la lave, dans le but que la pression les éjecte assez haut pour ouvrir un fenêtre d'hyperespace.
Travellers 
Les Travellers sont une race humaine qui vit depuis très longtemps dans des vaisseaux spatiaux.
Tau'ris 
Humains de la Terre. Ils sont appelés "Tau'ris" en langue goa'uld.
Tok'ras 
Les Tok'ras appartiennent à la race des Goa'ulds mais en constituent une partie dissidente. Les symbiotes ne fusionnent qu'avec des humains volontaires et partagent leur corps. Ils luttèrent durant 2000 ans contre les Goa'ulds, et sont en voie de disparition aujourd'hui. Cette disparition est due au fait que la guerre avec les Goa'ulds a fait beaucoup de morts et que malheureusement très peu se joignent à leur cause.
Tollans[1] 
Race d'humains ayant une technologie plus avancée que les Goa'ulds.

U[modifier | modifier le code]

Unas[1] 
Race extraterrestre primitive mais puissante et robuste. Les Unas ont été les premiers hôtes des Goa'ulds.
Ursinis[4] 
Petits humanoïdes à la peau grise, l'équipage du Destinée les découvre lors de leur rencontre avec un vaisseau poseur de porte des étoiles, en panne dans le vide spatial. Peu après les événements du poseur de portes, l'équipage tombe sur un vaisseau ursini à l'abandon. Ils ne semblent pas hostiles. La race des Ursinis semble avoir disparu à cause de leur confrontation avec les drones, les derniers Ursinis se sacrifient pour sauver le Destinée lors d'une bataille contre les drones.

V[modifier | modifier le code]

Voliens[1] 
Peuple membre de la Confédération aschen.

W[modifier | modifier le code]

Wraiths[5] 
Race se nourrissant de l'énergie vitale des humains, et qui a conduit les Anciens à fuir la galaxie de Pégase. Les Wraiths utilisent une biotechnologie avancée, ils disposent de plusieurs sortes de vaisseaux mais ne possèdent pas la technologie du bouclier.

X[modifier | modifier le code]

Y[modifier | modifier le code]

Z[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q et r (en) « Aliens », Syfy (consulté le 17 février 2013)
  2. Joseph Mallozzi, « May 17, 2011: Stargate: Universe Season 2 – The Blockade Bubble Bath Sequence! And Another Mucho Mailbag! » (consulté le 21 février 2013)
  3. (en) « Ori », sur gateworld.net (consulté le 21 février 2013)
  4. (en) « Ursini », sur gateworld.net (consulté le 21 février 2013)
  5. (en) « Stargate Atlantis, TV Series (2004) », sur allmovie.com (consulté le 21 février 2013)