Technologies anciennes dans Stargate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les technologies anciennes dans Stargate font partie des plus évoluées. Les Anciens ont développé leur savoir dans de multiples domaines (militaire, transports, énergie...).

Armes[modifier | modifier le code]

Drones[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Drone (Stargate).

Les drones sont des armes d'une grande puissance. Ils équipent de nombreux vaisseaux anciens, la cité d'Atlantis, ainsi que l'avant-poste des Anciens en Antarctique.

L'arme de Dakara[modifier | modifier le code]

Créée par les Anciens et située sur la planète jaffa, Dakara, cette arme permet de détruire une espèce ou race, en réglant son rayon destructeur au niveau moléculaire. Au commencement, cette arme n'en était pas une. En effet, elle avait été construite par les Anciens pour recréer la vie dans la Voie lactée car celle-ci avait été totalement détruite par une terrible maladie envoyée par les Oris pour anéantir les Anciens. Beaucoup moururent, mais une partie d'entre eux réussit à faire l'Ascension. Ils reprirent ensuite forme humaine et construisirent cette machine pour repeupler la galaxie. Elle sera utilisée une première fois par SG-1, aidée de Ba'al, pour anéantir les Réplicateurs se trouvant dans notre galaxie (en effet il y en a aussi dans celle de Pégase, dans la galaxie originelle des Asgards, et peut-être même ailleurs dans l'Univers). Déclenchée ensuite par le Haut Conseil jaffa contre les prêcheurs des Oris, elle disparaîtra en même temps que la planète, détruite par Adria.

Satellite de défense[modifier | modifier le code]

Le satellite de défense est l'un des systèmes de défense spatiale les plus puissants. Il y en avait plusieurs en orbite autour de Lantia, il y a 10 000 ans. L'un de ces satellites survécut jusqu'à l'arrivée de l'expédition d'Atlantis, mais avec une source d'énergie vide et des systèmes principaux endommagés. Les systèmes principaux du satellite sont destinés à l'armement et ses systèmes secondaires s'occupent des sas d'accès et des contrôles environnementaux. Il tira un rayon énergétique vert pour détruire un des trois vaisseaux wraiths qui attaquaient Atlantis, mais fut détruit par les deux autres vaisseaux.

Le Saint Graal[modifier | modifier le code]

Sous la connotation légendaire qu'évoque cet objet se cache en réalité l'arme absolue créée par Merlin.

Revenu sur Terre après s'être réincarné dans un corps de mortel, ayant néanmoins conservé connaissance et pouvoirs des personnes ayant subi l'Ascension, cet Ancien "illuminé" est autrement connu sous le nom de Moros, ou encore de Myrddin. Prévoyant en effet le danger que constitueraient les Oris d'ici à quelques millénaires, il décida d'enfreindre la plus haute loi des êtres d'énergie pure, qui consiste à ne jamais interférer avec les êtres inférieurs. Il se retira sur Camelot afin de commencer ses travaux, créa la Confrérie de la Table Ronde et propagea des légendes contenant des contrées telles que Sahal et Castiana.

Afin de limiter l'intervention des Anciens, en particulier celle de Morgane la Fée, Merlin effectuera ses recherches dans un plan d'existence parallèle, grâce une fois encore à l'une de ses inventions. Morgane la Fée réussira malgré tout à l'arrêter en le plongeant dans un état de stase, sans qu'il n'ait eu le temps d'achever la matérialisation de son arme.

La non-intervention de Morgane la Fée sera de cacher et protéger Merlin et ses travaux durant des millénaires, avant "d'indiquer" au Dr Daniel Jackson le nom de deux des planètes permettant d'accéder à ce sanctuaire : Taoth Vaclarush et Valos Cor.

Une fois achevé, le Saint Graal représente une des armes les plus au fait de la technologie des Anciens. Il permet en effet, sur le principe de l'E2PZ, de détruire les êtres constitués d'énergie pure, les êtres ayant subi l'Ascension. En effet, il extrait de l'énergie du vide, mais au lieu de l'envoyer dans notre dimension (ou plan d'existence), il l'envoie dans celle qu'occupent les êtres élevés, ce qui les annihile instantanément. Si cette arme peut avoir un rôle décisif dans la guerre contre les Oris, il est bon de noter qu'elle détruirait les Anciens si elle venait à être activée dans notre galaxie par Adria ou tout autre prêcheur.

Énergie[modifier | modifier le code]

Les extracteurs de potentiel du point zéro (E2PZ)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : EPPZ.

Ce sont des générateurs très puissants qui tirent leur énergie des fluctuations du vide quantique. La cité d’Atlantis fonctionne avec trois E2PZ.

E2PZ vient de l'anglais ZPM ("zi-pi-em"), signifiant "Zero Point Module". La traduction en français donne "Extracteur de Potentiel du Point Zéro". Rodney McKay étant canadien, il parle de "zed-pi-em" au lieu de "zi-pi-em", anecdote traduite dans la version française par "EPPZ" au lieu de "E2PZ".

L'extracteur du vide de notre Univers (projet Arcturus)[modifier | modifier le code]

On peut dire que cette grande découverte des Anciens éclipse de loin la puissance des E2PZ qui, comparés à cette source d'énergie, « ressembleraient à des piles alcalines ». Elle peut fournir une puissance comparable à celle de l'Univers mais jusqu'à aujourd'hui, personne n'est parvenu à la maîtriser, car le champ de confinement ne peut pas contenir les particules exotiques créées à l'intérieur de ce champ, ce qui coûte la vie d'un membre de l'expédition Atlantis. Plusieurs variations de cette technologie furent ensuite créées par des scientifiques terriens.

Kino[modifier | modifier le code]

Le kino est une caméra volante ressemblant à une petite sphère. Eli Wallace les découvre lorsqu'il fouille le Destinée dans le premier épisode intitulé Air de Stargate Universe. Cet objet est baptisé ainsi en référence au concept Kino-pravda développé par le cinéaste russe Dziga Vertov dans les années 1920[1].

Les kinos ont la même fonction de reconnaissance des nouvelles planètes que les MALP des séries Stargate SG-1 et Stargate Atlantis.

Un modèle similaire de caméra volante était également utilisé par le chef wraith poursuivant Ronon sur Sateda dans l'épisode intitulé Face-à-face de Stargate Atlantis.

Technologie hors-phase[modifier | modifier le code]

On peut affirmer que cette technologie fut découverte par les Anciens après qu'ils eurent quitté Pégase pour la Voie lactée car Atlantis n'est pas équipé de telles technologies, qui auraient pu faire la différence lors de la guerre contre les Wraiths.

Cet appareil sert à transférer une personne légèrement hors de notre réalité, rendant de ce fait cette personne invisible et intouchable pour les humanoïdes normaux. Dans la saison 10, on découvre que même les prêcheurs ne peuvent rien face à cette technologie.

Cette technologie a été créée par Myrddin (Merlin) lorsqu'il revint sur Terre pour mettre au point le Saint Graal. Du moins, c'est ce que l'on suppose. Car les Nox et les Tollans ont une technologie similaire à celle-ci. Il est donc possible que Merlin s'en soit inspiré ou l'ait recréée pour protéger ses recherches.

Transports[modifier | modifier le code]

Réseau de portes des étoiles[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Porte des étoiles.
Une porte des étoiles

Objet circulaire dématérialisant et rematérialisant la matière, ce qui permet de se déplacer sur de très longues distances.

Article détaillé : Dial-Home Device.

Le DHD est l'appareil permettant d'entrer les coordonnées de la planète avec laquelle la porte doit créer une connexion.

Les anneaux de transport[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Anneaux de transport.

Les anneaux de transport permettent de déplacer de la matière selon un principe similaire au fonctionnement de la porte des étoiles. Il faut des anneaux de transport à l'arrivée et au départ pour être en mesure d'établir une liaison énergétique entre les anneaux. La portée des anneaux de transport est toutefois inférieure à celle de la porte des étoiles.

Vaisseaux[modifier | modifier le code]

Les Anciens ont construit de nombreux vaisseaux aux multiples usages, dont certains capables de voyager d'une galaxie à une autre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kino », MGM (consulté le 21 février 2013)