Irmgard Seefried

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Irmgard Seefried

Description de cette image, également commentée ci-après

Irmgard Seefried (1962)

Naissance 9 octobre 1919
Köngetried, Bavière
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 24 novembre 1988
Vienne
Drapeau de l'Autriche Autriche
Activité principale Artiste lyrique
Soprano

Irmgard Seefried (Köngetried, Bavière, 9 octobre 1919 - Vienne, 24 novembre 1988) est une soprano allemande, réputée dans les opéras de Wolfgang Amadeus Mozart et Richard Strauss.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie le chant à Augsbourg et à Munich, et fait ses débuts à Aix-la-Chapelle en 1940, où elle demeure jusqu'en 1943.

Elle débute à l'Opéra d'État de Vienne en 1943, dans le rôle d'Eva dans Die Meistersinger von Nürnberg. L'année suivante, elle est choisie par Richard Strauss pour chanter le Compositeur dans Ariadne auf Naxos et Octavian dans Der Rosenkavalier, dans le cadre des célébrations de son 80e anniversaire. À partir de 1946, elle s'impose au Festival de Salzbourg dans les rôles mozartiens tels Susanna, Zerlina, Fiordiligi, Pamina.

Tombe d'Irmgard Seefried et Wolfgang Schneiderhan

Elle parait au Royal Opera House de Londres en 1947, au Palais Garnier de Paris et au Metropolitan Opera de New York en 1953.

Outre les œuvres de Mozart et Strauss, elle ajoute à son répertoire, Didon dans Didon et Énée, Cléopâtre dans Giulio Cesare, Blanche dans Dialogues des Carmélites et Marie dans Wozzeck.

Dans les années 1960, elle se consacre de plus en plus au concert, notamment dans les lieder de Franz Schubert, puis à l'enseignement.

Irmgard Seefried possédait une voix d'une rare limpidité, capable de couleurs très diverses selon le répertoire qu'elle abordait, et dotée d'une rayonnante présence scénique. Mariée au violoniste Wolfgang Schneiderhan, avec qui elle interpréta en concert des œuvres de Hans Werner Henze, Frank Martin, Paul Hindemith et Gottfried von Einem, composées spécialement pour eux.


Discographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Alain Pâris, Le dictionnaire des interprètes, Robert Laffont, 1989. ISBN 2-221-06660-X

Liens externes[modifier | modifier le code]