Henri Delacroix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delacroix.

Henri Delacroix

texte=Importez l'image de cette personne

Biographie
Naissance 2 décembre 1873
Décès 3 décembre 1937
Paris

Henri Delacroix est un philosophe et psychologue français, né le 2 décembre 1873 et décédé le 3 décembre 1937 à Paris, marié à Thérèse Monod (1877-1962).

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Élève d’Henri Bergson au lycée Henri-IV
  • Disciple de William James
  • Agrégé de philosophie
  • Thèse de doctorat « Essai sur le Mysticisme spéculatif en Allemagne au XIVe siècle » en 1900 (Jury Victor Brochard, Lucien Lévy-Bruhl, Emile Boutroux, Gabriel Séailles et Victor Egger).
  • Lycée de Pau (1899-1901)
  • Maître de conférences à l’Université de Montpellier (1901-1902)
  • Chargé de cours et professeur à Caen
  • Maître de conférences et professeur à la faculté des Lettres de Paris à partir de 1919
  • Doyen de Faculté des Lettres de la Sorbonne à partir de 1928. Il a tenté d’instituer des relations plus cordiales entre étudiants, et entre élèves et professeurs. Il soutient son fils Pierre-Henri Delacroix dans la création des « Groupes d’études psychologiques », lieu de confrontation des recherches des étudiants qui feront paraître la Revue des Travaux d’Etudes Psychologiques.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1903 : « Les Variétés de l’expérience religieuse, par William James », Revue de métaphysique et de morale, vol. 11, no 5,‎ septembre 1903, p. 642-669.
  • 1908 : Études d’histoire et de psychologie du mysticisme, Paris, Félix Alcan, coll. « Bibliothèque de philosophie contemporaine »,‎ 1908 (lire en ligne).
  • 1918 : La Psychologie de Stendhal, Paris, Félix Alcan, coll. « Bibliothèque de philosophie contemporaine »,‎ 1918, 286 p.
  • 1922 : La Religion et la Foi, Paris, Félix Alcan, coll. « Bibliothèque de philosophie contemporaine »,‎ 1922, 462 p.
  • 1923-1924 : « L’Association des idées » (avec J. Dagnan et G. Dumas), « Les Souvenirs », « Les Opérations intellectuelles », « Les Sentiments complexes » (avec G. Dumas et G. Belot), dans Georges Dumas, Traité de psychologie, 1923-1924.
  • 1924 : Le Langage et la Pensée, Paris, Félix Alcan, coll. « Bibliothèque de philosophie contemporaine »,‎ 1924 (lire en ligne).
  • 1927 : Psychologie de l'art : Essai sur l'activité artistique, Paris, Félix Alcan, coll. « Bibliothèque de philosophie contemporaine »,‎ 1927, 481 p.
  • 1930-1949 : « L’Association des idées », « Les Opérations intellectuelles », « Le Langage », « La Croyance », « La Psychologie de la raison : Nature et fonction de l’intelligence », « Les Souvenirs », « Les Sentiments esthétiques et l’Art », « L’Invention et le Génie », dans Georges Dumas, Nouveau Traité de psychologie, 1930-1949.
  • 1933 : « Au seuil du langage », Journal de psychologie normale et pathologique, no hors-série « Psychologie du langage »,‎ 15 avril 1933.
  • 1934 : L'Enfant et le Langage, Félix Alcan,‎ 1934 (lire en ligne).
  • 1934 : Les Grandes Formes de la vie mentale, Paris, Félix Alcan, coll. « Nouvelle Encyclopédie philosophique » (no 3),‎ 1934, 187 p.
  • 1938 : Les Grands Mystiques chrétiens, Paris,‎ 1938, 463 p.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Nicolas (préf. Maurice Reuchlin), Histoire de la psychologie française : Naissance d’une nouvelle science, In Press, coll. « Psycho »,‎ 2002 (ISBN 2-912404-72-X, présentation en ligne), « Henri Delacroix », p. 224-226.
  • Maurice Pradines, « L'Œuvre de Henri Delacroix », Revue de métaphysique et de morale,‎ janvier 1939, p. 109-145.

Liens externes[modifier | modifier le code]