Halles aux draps (Ypres)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Halle aux draps (Tournai)
Halles aux draps d'Ypres
Image illustrative de l'article Halles aux draps (Ypres)
Présentation
Nom local Lakenhalle
Date de construction 1200-1304
(reconstruction de 1918-1967)
Destination initiale halle aux draps
Géographie
Pays Belgique
Région Flandres
Province Flandre-Occidentale
Commune Ypres
Localisation
Coordonnées 50° 51′ 04″ N 2° 53′ 08″ E / 50.851111, 2.88555650° 51′ 04″ Nord 2° 53′ 08″ Est / 50.851111, 2.885556  

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Halles aux draps d'Ypres

Les Halles aux draps d'Ypres (Lakenhalle van Ieper en néerlandais) sont un des plus grands bâtiments civils de style gothique en Europe. Le bâtiment d'origine fut construit entre 1200 et 1304. Le beffroi est d'une hauteur de 70 mètres domine la Grand-Place à Ypres en Belgique.

Les halles aux draps étaient utilisés comme lieu de commerce de l'industrie du drap. Dans chaque ouverture de porte au rez-de-chaussée se vendait du drap. La ville d'Ypres était renommée au Moyen Âge pour son drap de qualité.

À l'extrémité est des halles se trouve le Nieuwerck (littéralement « nouvel ouvrage ») construit en 1619, qui abrite l'hôtel de ville.

La halle aux draps en 1917

Le bâtiment fut entièrement détruit durant la Première Guerre mondiale et reconstruit après le conflit. Les architectes, parmi lesquels Jules Coomans, optèrent pour une reconstruction fidèle du bâtiment à partir des relevés effectués avant et pendant la guerre. Les halles actuelles sont donc une réplique du bâtiment médiéval. Les pierres d'origine sont encore visibles au bas des halles, ce sont les plus grandes. Plus on monte et plus les pierres deviennent petites. Les travaux de reconstruction prirent fin en 1967.

Actuellement les Halles aux draps sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO (Beffrois de Belgique et de France). La plus grande partie du bâtiment abrite le musée In Flanders Fields consacré à la Première Guerre mondiale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :