Beffroi de Courtrai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beffroi de Courtrai
Le beffroi de Courtrai
Le beffroi de Courtrai
Présentation
Type Beffroi
Date de construction 1307
Protection  Patrimoine mondial (1999)
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
Localité Courtrai
Localisation
Coordonnées 50° 49′ 39″ N 3° 15′ 56″ E / 50.82755, 3.26559450° 49′ 39″ Nord 3° 15′ 56″ Est / 50.82755, 3.265594  

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Beffroi de Courtrai

Le beffroi de Courtrai est un beffroi situé au centre de la Grande Place de Courtrai, Belgique. Ce beffroi, est classé depuis 1999, patrimoine mondial de l’UNESCO[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Beffroi de Courtrai fut construit à partir de 1307, quand le roi de France permit aux bourgeois de Courtrai d'avoir en quelque endroit une cloche afin de s'en servir pour leurs affaires. Divers arrangements intervinrent au cours des siècles.

Le beffroi servait comme tour de guet, comme prison et comme clocher. Le beffroi est devenu un site UNESCO en 1999.

Fonction[modifier | modifier le code]

Les halles qui se trouvaient sous la tour avaient une fonction commerciale. Elles étaient composées de plusieurs salles où les artisans, avec l'aval de la ville, commercialisaient leurs produits. Au deuxième étage se trouvaient une chambre forte (la salle du Trésor) et les archives de la ville.

Les lois et règlements de la ville furent proclamés du haut du balcon situé au-dessus de la porte d'entrée devant le peuple invité au rassemblement par la cloche du beffroi et furent appelés "Hallegeboden" (en français: les bans des Halles).

La tour servait essentiellement de tour de garde pour déceler les incendies en ville.

Carillon[modifier | modifier le code]

Manten et Kalle sur le Beffroi de Courtrai.

Le fait de sonner les cloches avaient une signification particulière, notamment:

  • l'ouverture et la fermeture des portes de la ville;
  • une "cloche de travail" qui indiquait le début et la fin du temps de travail. Il était alors interdit de travailler avec une luminosité insuffisante;
  • une cloche qui annonçait quand il n'était plus permis d'être en rue sans torche;
  • des cloches festives.

Sur le côté Est du clocher se trouvent les plus anciens citoyens de la ville: Manten et Kalle, les dénonciateurs du beffroi. Ce système était déjà connu au Moyen Âge pour l'ingéniosité du carillon. La statue originale de Manten a été enlevé à Dijon en France en 1382 (après la bataille de Westrozebeke), où il se trouve encore sur la tour de l'église Notre-Dame. Plus tard, le nouvel Manten à Courtrai a été rejoint par sa femme Kalle et leurs enfants.

Le carillon actuelle a été fabriqués en 1961 par Victor Cassiman. Les cloches sont encore utilisées actuellement et chaque année, pendant l'été il y a des concerts sur le carillon.

Photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pays de Somme : 6 beffrois trésors du monde Une belle reconnaissance pour ces symboles des libertés communales.

Sur les autres projets Wikimedia :