Håkon V de Norvège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tombe de Håkon V de Norvège
Tombe de Håkon V de Norvège.

Håkon V de Norvège Halleg (Longues jambes) (né à Tønsberg le 10 avril 1270 - mort le 8 mai 1319 à Tønsberg) est roi de Norvège de 1299 à 1319.

Règne[modifier | modifier le code]

Second fils de Magnus VI de Norvège, il fut nommé duc par son père dès 1280. Conformément à la loi de succession désormais acceptée par tous il succède naturellement en 1299 à son frère Éric II de Norvège décédé sans descendance masculine.

Étant lui même sans héritier masculin, il fiance tout d'abord, vers 1302, sa fille unique Ingeborg au duc Erik Magnusson de Suède. Après la révolte du duc et de son frère Valdemar Magnusson contre leur frère le roi Birger de Suède, il soutient provisoirement ce dernier et fiance sa fille entre 1308 et 1312 à son héritier Magnus Birgersson.

Finalement, à la suite d'un nouveau changement d'alliance d'Håkon V de Norvège dans la guerre civile suédoise le 29 septembre 1312, sa fille Ingeborg épouse Erik Magnusson. Le même jour, sa nièce Ingeborg Eriksdatter, seule fille d'Éric II de Norvège et seconde dans l'ordre de succession au trône de Norvège, épouse Valdemar Magnusson duc de Finlande et frère d'Erik Magnusson.

Håkon V de Norvège meurt le 8 mai 1319 à Tonsberg. Il a comme successeur son petit-fils Magnus fils d'Ingeborg et d'Erik Magnusson qui est couronné roi de Norvège sous le nom de « Magnus VII » le 28 juin 1319.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Håkon V de Norvège épousa en 1299 Euphémie, fille du prince Wisław II de Rügen, morte le 1er mai 1312. Une fille, Ingeborg Hakonsdatter, est née de ce mariage.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (no) Knut Helle, « Håkon 5 Magnusson », Norsk biografisk leksikon, consulté le 5 octobre 2013.
  • (en) Knut Gjerset History of the Norwegian People The Macmillan Company New york 1915.
  • Lucien Musset, Les Peuples scandinaves au Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de France,‎ 1951, 342 p. (OCLC 3005644)