Sigurd II de Norvège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sigurd II Munn (1133-1155) co-roi de Norvège de 1136 à 1155

Origine[modifier | modifier le code]

Sigurd II est un des fils illegitime d'Harald IV de Norvège né de sa relation avec Thora Guttormsdatter.

Règne[modifier | modifier le code]

Sigurd Mund et ses hommes. Gravure de Wilhelm Wetlesen (fin du XIXe siècle)

À la mort de son père il est élevé par Guttorm (vieux-norrois: Guthormr) ou Sådegyrd Bårdsson (Sáðagyrðr Bárðarson) au Trøndelag. Il est proclamé roi à l'âge de trois ans par l'Eyrathing local et un parti de noble. Devenu adulte il entre en conflit avec son demi-frère Inge Ier de Norvège et il est tué à Bergen le 10 juin 1155.

Postérité[modifier | modifier le code]

De diverses concubines, il laissa au moins cinq fils illégitimes dont plusieurs prétendirent avec plus ou moins de succès au trône de Norvège[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Europaïsche Stammtafeln Vittorio Klostermann, Gmbh Frankfurt am Main, 2004 (ISBN 3465032926) , Die Nachkommen von König Harald Schönhaar von Norwegen VII Tafel 111 :

Sources[modifier | modifier le code]