Going to California

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Going to California

Chanson de Led Zeppelin
extrait de l'album Led Zeppelin IV
Enregistré 8 novembre 1971
Durée 3:31
Genre Folk rock
Auteur Jimmy Page, Robert Plant
Label Atlantic

Pistes de Led Zeppelin IV

Going to California est une chanson du groupe de rock anglais Led Zeppelin, parue en 1971 sur l'album Led Zeppelin IV.

Présentation[modifier | modifier le code]

La chanson emprunte son style mélancolique au genre folk, avec Robert Plant au chant, Jimmy Page à la guitare acoustique et John Paul Jones jouant de la mandoline. Comme The Battle of Evermore, elle diffère des autres pistes de l'album qui sont jouées avec des instruments électriques.

Cette ballade a apparemment été inspirée par la chanteuse/compositrice canadienne Joni Mitchell dont Plant et Page étaient amoureux. Lors des représentations sur scènes, Robert Plant prononçait fréquemment le nom « Joni » après cette strophe (qui semble faire référence à la composition de Mitchell I Had a King, sortie en 1967) :

« To find a Queen without a King,
They say she plays guitar and cries, and sings »

Dans une interview donnée à Spin en 2002, Plant déclare que Going to California « est parfois embarrassante au niveau des paroles, mais ça résume bien l'époque de mes 22 ans[1] ».

Le groupe jouait cette chanson lors des intermèdes acoustiques de leurs concerts. Ils la jouèrent pour la première fois pendant leur tournée au Royaume-Uni au printemps 1971[2]. Une version live, issue des concerts à l'Earls Court Arena en 1975, est présente sur le disque 2 du DVD Led Zeppelin.

Robert Plant a interprété Going to California lors de sa tournée solo de 1988-1989 et pendant le Knebworth Silver Clef en 1990. Elle apparaît également sur son album Mighty ReArranger, avec l'ajout d'une contrebasse et d'un synthétiseur.

Musiciens[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

Le début de la chanson concerne les tremblements de terre californiens et lorsque Jimmy Page, l'ingénieur du son Andy Johns et le manager du groupe Peter Grant voyagèrent jusqu'à Los Angeles pour mixer l'album, ils furent eux-mêmes confrontés à un faible tremblement de terre[2]. La chanson avait alors pour titre Guide to California[2].

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chuck Klosterman, « Not a Whole Lotta Love », Spin, septembre 2002
  2. a, b et c Dave Lewis, The Complete Guide to the Music of Led Zeppelin, Omnibus Press, 1994, ISBN 0-7119-3528-9

Liens externes[modifier | modifier le code]