Led Zeppelin II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Led Zeppelin II

Album par Led Zeppelin
Sortie 22 octobre 1969
Enregistré entre janvier et août 1969
Studios Olympic & Morgan Studios, Londres
A&R Studios, Juggy Sound Studios & Studios Atlantic, New-York City
Mirror Dound Studios, Los Angeles
Durée 41:29
Genre Hard rock
Heavy metal
Blues rock
Producteur Peter Grant
Label Atlantic Records
Critique

Albums par Led Zeppelin

Singles

  1. Whole Lotta Love
    Sortie : 7 novembre 1969
  2. Heartbreaker
    Sortie : Mai 1970

Led Zeppelin II est le deuxième album de Led Zeppelin, sorti le 22 octobre 1969 sur le label Atlantic Records. Ce disque est parfois surnommé « Brown Bomber » (« bombardier marron ») en référence à la couleur dominante de sa pochette.

Précurseur du heavy metal et du hard rock, Led Zeppelin II inspire toute une nouvelle génération rock dont Aerosmith, Van Halen ou Guns N'Roses. Les titres les plus populaires de cet album sont Heartbreaker, Living Loving Maid et Whole Lotta Love. C'est cette dernière chanson qui est commercialement le plus gros succès de Led Zeppelin, atteignant la 4e position du Billboard Hot 100.

Conception[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

Led Zeppelin II est conçu durant une période où le groupe enchaîne les tournées quand, de janvier à août 1969, il donne quatre séries de concerts en Europe et trois en Amérique du Nord[1]. L'album poursuit et approfondit les thèmes des chansons repris sur leur premier opus, paru au début de l'année 1969. Ces développements mènent ainsi à une œuvre qui deviendra plus influente et plus acclamée par la critique que le précédent disque. Avec des éléments de blues et de folk, le style du groupe évolue, avec des compositions dérivées du blues et un son basé sur des riffs de guitare.

Chaque chanson de Led Zeppelin II est enregistrée séparément, mixée, et produite dans différents studios au Royaume-Uni et aux États-Unis. L'album a littéralement été écrit sur la route et, pendant des périodes de quelques heures entre les concerts, un studio était loué et l'enregistrement commençait, ce qui a donné à l'album un son spontané[1]. Le bassiste du groupe, John Paul Jones, se souvient : « On tournait beaucoup. Les riffs de Jimmy [Page] étaient rapides et furieux. Un grand nombre d'entre eux venaient de la scène, spécialement durant la longue section d'improvisation de Dazed and Confused. Nous retenions les bonnes choses et nous précipitions en studio le long de la route[2]. »

Certains des studios d'enregistrement utilisés par le groupe n'offraient pas la meilleure technologie. En particulier, un studio de Vancouver, qualifié de « hutte »[3], possédait un équipement huit-pistes qui n'avait même pas ses propres casques[4],[5]. Le chanteur du groupe, Robert Plant, est revenu par la suite sur le processus d'écriture et d'enregistrement, déclarant : « C'était vraiment fou. Nous écrivions les titres à l'hôtel, et ensuite nous enregistrions la piste rythmique à Londres, ajoutions les chants à New York, les overdubs d'harmonica à Vancouver pour revenir à New York terminer le mixage[6]. » Pendant la tournée, des overdubs sont ajoutés aux chansons Thank You, The Lemon Song et Moby Dick et le mixage de Whole Lotta Love et Heartbreaker est réalisé.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Les sessions d'enregistrement de Led Zeppelin II ont lieu dans plusieurs villes différentes : à Londres (aux studios Olympic et Morgan), à Los Angeles (aux studios A&M, Quantum, Sunset, Mirror Sound, et Mystic), à Memphis (studios Ardent), à New York (aux studios Groove et Mayfair), et à Vancouver (à la « hutte »)[3].

La production de l'album est entièrement créditée à Jimmy Page, qui est aussi le guitariste et un des compositeurs du groupe. Par ailleurs, Led Zeppelin fait appel pour la première fois aux compétences et aux techniques d'enregistrement de l'ingénieur du son Eddie Kramer, dont le travail avec Jimi Hendrix avait impressionné les membres du groupe, et en particulier Jimmy Page. Selon Dave Lewis, spécialiste de Led Zeppelin, « le fait que l'album s'est avéré une telle réussite, en particulier pour la qualité de production qui sonne toujours frais aujourd'hui, est en grande partie dû à la collaboration fructueuse de Page et Kramer dans la salle de contrôle[4]. » Eddie Kramer considère que son association avec Page ressort particulièrement dans la section centrale de Whole Lotta Love[4]. Kramer en dira plus tard que « ce fameux mix de Whole Lotta Love, où tout devient fou, est une combinaison de Jimmy et moi volant sur une petite console et tournant chaque bouton connu de l'homme[4]. »

Dans une autre interview, Kramer attribue à Jimmy Page le son qui a pu être obtenu, en dépit des conditions de l'enregistrement de la chanson : « On a coupé certaines chansons dans certains des studios les plus bizarres qu'on puisse imaginer, des trous dans les murs. Des studios bon marché. Mais à la fin, ça sonnait merveilleusement bien. Il y avait une unicité du son sur [Led] Zeppelin II parce qu'il y avait un type qui dirigeait, et c'était M. Page[7]. » Jimmy Page et Eddie Kramer ont passé deux jours aux studios A&R pour mixer l'album[7].

Pochette[modifier | modifier le code]

Le design de la pochette vient d'un poster de David Juniper, à qui le groupe avait simplement demandé de proposer une idée « intéressante ». Son concept est basé sur une vieille photographie de la Jasta 11[8], une escadrille de chasse allemande de la Première Guerre mondiale, sur laquelle apparaît notamment le célèbre Manfred von Richthofen[4]. Pour la pochette de l'album, la photo est d'abord mise en couleurs, puis les visages des quatre membres de Led Zeppelin y sont collés, ainsi que celui du manager du groupe Peter Grant et de celui des tournées Richard Cole[4]. La femme présente sur la pochette est Glynis Johns, actrice jouant la mère dans le film Mary Poppins ; il s'agit d'un clin d'œil à l'ingénieur du son Glyn Johns. Le dernier visage ajouté est celui du bluesman Blind Willie Johnson. Enfin, la pochette affiche le contour d'un Zeppelin sur fond brun, ce qui a donné à l'album son surnom de « Brown Bomber » (Bombardier brun). Pour Led Zeppelin II, le directeur artistique David Juniper est nommé en 1970 pour le Grammy Award de la meilleure pochette d'album[4].

Publication et réception[modifier | modifier le code]

L'album sort le 22 octobre 1969 sur le label Atlantic Records, avec 400 000 pré-commandes[9]. La campagne publicitaire est axée sur le slogan « Led Zeppelin II Now Flying » (Led Zeppelin II, volant maintenant)[4]. Commercialement, Led Zeppelin II est le premier album du groupe à atteindre la première place du classement américain, éjectant pour l'occasion le dernier album des Beatles, Abbey Road, et ce à deux reprises. En tout, l'album reste sept semaines en première place[4]. En avril 1970, trois millions de copies sont vendues sur le sol américain. Au Royaume-Uni, l'album connaît le même succès, ayant atteint la première place des ventes en février 1970 pour un séjour de 138 semaines dans le classement[4].

Led Zeppelin II contient parmi ses chansons le plus grand succès du groupe : Whole Lotta Love. Le single a en effet atteint la quatrième place du Billboard Hot 100 en janvier 1970, après qu'Atlantic Records se fut opposé à la volonté du groupe d'en sortir une version plus courte. La face B du disque, Living Loving Maid (She's Just a Woman), est aussi entrée dans le classement du Billboard, pour atteindre la 65e place en avril 1970.

L'album a aidé Led Zeppelin à s'établir comme une attraction en concert, puisque l'année suivante, le groupe continue sa tournée, d'abord dans les clubs et les salles de bal, puis dans de plus larges salles et finalement dans des stades au gré de leur popularité croissante[10].

La RIAA certifie l'album « gold » le 10 novembre 1969, puis 5 fois « platinum » en 1990 pour ses cinq millions d'exemplaires vendus aux États-Unis. Neuf ans plus tard, Led Zeppelin II est certifié douze fois « platinum »[11].

En France, Led Zeppelin II se vend à 384 812 exemplaires[12].

Réedition 2014[modifier | modifier le code]

Le 2 juin 2014, Led Zeppelin II sera, en compagnie de premier album et de Led Zeppelin III, réedité dans sa version remastérisée. On peut le trouver sous six formats différents:

  • En version Vinyle simple
  • En version Deluxe Vinyle (double album)
  • En version Compact Disc simple
  • En version Deluxe (double Compact Disc)
  • En version Super Deluxe (double vinyle + double Compact Disc + livret)
  • En téléchargement digital haute résolution (96K/24-bit)

Les versions Deluxe et Super Deluxe contiennent un album de titres dans des versions différentes et un inédit, "La La".

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Les chansons créditées à Led Zeppelin sont créditées aux quatre membres du groupe (Jimmy Page, Robert Plant, John Paul Jones et John Bonham).

Face A
No Titre Auteur(s) Lieu d'enregistrement Durée
1. Whole Lotta Love Willie Dixon (arr. Led Zeppelin) Olympic Studios, Londres 5:34
2. What Is and What Should Never Be Page, Plant Olympic Studios, Londres 4:45
3. The Lemon Song Howlin' Wolf (arr. Led Zeppelin) Mirror Sound, Los Angeles 6:19
4. Thank You Page, Plant Morgan Studios, Londres 4:49
Face B
No Titre Auteur(s) Lieu d'enregistrement Durée
5. Heartbreaker Led Zeppelin A & R Studios, New York 4:14
6. Living Loving Maid (She's Just a Woman) Page, Plant Morgan Studios, Londres 2:39
7. Ramble On Page, Plant Juggy Sound Studios, New-York 4:24
8. Moby Dick (instrumental) Page, Jones, Bonham Mirror Sound Studios, Los Angeles 4:20
9. Bring It On Home Willie Dixon (arr. Page, Plant) Atlantic Studios, New-York 4:21

Album bonus de la version Deluxe Edition 2014[modifier | modifier le code]

No Titre Lieu d'enregistrement Durée
1. Whole Lotta Love (Rough Mix with Vocal) Olympic Studios, Londres 5:38
2. What Is and Should Never Be (Rough Mix with Vocal) Olympic Studios, Londres 4:33
3. Thank You (Backing Track) Morgan Studios, Londres 4:21
4. Heartbreaker (Rough Mix with Vocal) A & R studios, New-York 4:24
5. Livin Loving Maid (She's Just a Woman) (Backing Track) Morgan Studios, Londres 3:08
6. Ramble On (Rough Mix with Vocal) Groove Sound Studios, New-York 4:43
7. Moby Dick (Backing Track) Mirror Sound, Los Angeles 1:37
8. La La (Intro / Outro Rough Mix) (Page, Jones) Olympic Studios, Londres 4:07

Musiciens[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

  • Jimmy Page - producteur
  • Peter Grant - producteur exécutif
  • Eddie Kramer - technicien, mixage
  • George Chkiantz - technicien (pistes 1 et 2)
  • Chris Huston - technicien (piste 3 et 8)
  • Andy Johns - technicien (piste 4)

Charts et certifications[modifier | modifier le code]

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[13] 16 semaines 1er
Drapeau de l'Australie Australie[13] 2 semaines 24e
Drapeau de l'Autriche Autriche[13] 2semaines 25e
Drapeau de la Belgique Belgique (francophone)[13] 15 semaines 13e
Drapeau de la Belgique Belgique (flamande)[13] 15 semaines 19e
Drapeau du Canada Canada[14] 35 semaines er
Drapeau du Danemark Danemark[13] 4 semaines 10e
Drapeau de l'Espagne Espagne[13] 4 semaines 24e
Drapeau des États-Unis États-Unis[15] 114 semaines 1er
Drapeau de la Finlande Finlande[13] 7 semaines 6e
Drapeau de la France France[13] 13 semaines 15e
Drapeau de l'Italie Italie[13] 1 semaine 15e
Drapeau de la Norvège Norvège[13] 43 semaines 2e
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[13] 3 semaines 6e
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[13] 23 semaines 1er
Drapeau du Portugal Portugal[13] 3 semaines 15e
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [16] 138 semaines 1er
Drapeau de la Suède Suède[13] 3 semaines 13 e
Drapeau de la Suisse Suisse[13] 4 semaines 15e
Certifications
Pays Ventes Certification Date
Drapeau des États-Unis États-Unis [17] 12 000 000 + 12 x Disque de platine Platine 15/11/1999
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[18] 500 000 + Disque de platine Platine 2003
Drapeau de l'Australie Australie[19] 280 000 + 4 x Disque de platine Platine 2007
Drapeau de l'Autriche Autriche[20] 25 000 + Disque d'or Or 08/08/1991
Drapeau du Canada Canada[21] 900 000 + 9 x Disque de platine Platine 28/02/2000
Drapeau de la France France[22] 200 000+ 2 x Disque d'or Or 18/10/2001
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[23] 1 200 000 + 4 x Disque de platine Platine 26/09/2008
Drapeau de la Suisse Suisse 50 000+ 2 x Disque d'or Or 18/10/2001

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Craig Rosen, The Billboard Book of Number One Albums: The Inside Story Behind Pop Music's Blockbuster Records, New York, Billboard Books,‎ 1996 (ISBN 0-8230-7586-9), p. 118
  2. Notes du coffret Boxed Set, Vol. 1.
  3. a et b (en) Barry Cleveland, Guitar Player: Mixing Led Zeppelin II. New Bay Media, LLC.
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) Dave Lewis, The Complete Guide to the Music of Led Zeppelin, Omnibus Press,‎ 1994 (ISBN 0-7119-3528-9), p. 13-19
  5. (en) Dave Schulps, Interview with Jimmy Page, Trouser Press, octobre 1977.
  6. (en) Dave Lewis et Simon Pallett, Led Zeppelin: The Concert File, Londres, Omnibus Press,‎ 1997 (ISBN 0-7119-5307-4), p. 32
  7. a et b Their Time is Gonna Come, Classic Rock Magazine: Classic Rock Presents Led Zeppelin, 2008, p. 21
  8. Voir la photo originale : Jasta 11
  9. (en) Chris Welch, Led Zeppelin, Londres, Orion Books,‎ 1994 (ISBN 0-85797-930-3[à vérifier : ISBN invalide]), p. 40
  10. (en) Biographie de Led Zeppelin, Allmusic. Consulté le 12/08/2009
  11. (en) RIAA: Gold & Platinum, Recording Industry Association of America. Consulté le 12/08/2009
  12. http://infodisc.fr/CDCertif_Album.php?debut=700
  13. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p hitparade.ch/Led Zeppelin II consulté le 27 septembre 2014
  14. collectiocanada.gc.ca/RPM consulté le 27 septembre 2014
  15. billboard.com/led zeppelin II/billboard 200 consulté le 27 septembre 2014
  16. Officialcharts.com/led zeppelin/albums consulté le 27 septembre 2014
  17. RIAA Database/goldplat/search consulté le 28 septembre 2014
  18. Bundesband Musik Industrie consulté le 28 septembre 2014
  19. ARIA.com/accreditations/2007 consulté le 29 septembre 2014
  20. Ifpi.at/section/gold&platin consulté le 29 septembre 2014
  21. Music Canada.com/gold&platinum/led zeppelin consulté le 29 septembre 2014
  22. Infodisc.fr/certifications consulté le 29 septembre 2014
  23. BPI website/certifiedawards/search consulté le 29 septembre 2014