Led Zeppelin (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Led Zeppelin

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

La photo du dirigeable Hindenburg en flammes est reprise sur la couverture de l’album.

Album de Led Zeppelin
Sortie 12 janvier 1969
Enregistré Septembre-Octobre 1968
Studios Olympic, Londres
Durée 44:26
Genre Hard rock
Blues rock
Heavy metal
Format 33 tours
Producteur Jimmy Page
Label Atlantic Records

Albums de Led Zeppelin

Singles

  1. Good Times Bad Times/Communication Breakdown
    Sortie : 10 mars 1969
  2. Good Times Bad Times/Communication Breakdown (Live at the Olympia, Paris, 1969)
    Sortie : 15 avril 2014

Led Zeppelin est le premier album du groupe de rock britannique Led Zeppelin, sorti le 12 janvier 1969. Enregistré en seulement 36 heures durant le mois d’octobre 1968, ce qui explique l'uniformisation du son de l'album, sa couleur "live" malgré l'enregistrement studio.

Ce premier album est représentatif du style généralement associé au groupe — la fusion de lourd hard rock teinté de blues, mélangé à des expérimentations psychédéliques, et de passages acoustiques et plus calmes — et de leur son alors unique, conçu en grande partie par leur guitariste Jimmy Page. Ces deux aspects inscrivent Led Zeppelin dans la contreculture des deux côtés de l’Atlantique.

Led Zeppelin figure à la 29e place de la liste des 500 plus grands albums de tous les temps du magazine Rolling Stone[1].

La photo de couverture montre la destruction du Zeppelin Hindenburg. La photo du groupe, sur le côté recto, a été prise par l'ex-Yardbirds, Chris Dreja, reconverti dans la photo après la séparation du groupe.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

L'album est enregistré en 36 heures en octobre 1968 aux studios Olympic de Londres, fait inédit pour un groupe aussi jeune. Ce premier album reflète bien ce que sera Led Zeppelin plus tard, Jimmy Page déclarant à ce propos : « Le premier était mon bébé, c'est le noyau de toute la suite. Nous étions à l'époque un groupe de blues extrêmement dur et c'est un disque gorgé de riffs mais, en plus, il y a ces parties acoustiques qui allaient séduire tant de gens. Je voulais absolument ce mélange, ces deux aspects. » Et en effet, face à des morceaux puissants comme Dazed and Confused ou encore Communication Breakdown apparaissent des chansons plus calmes, comme l'instrumental aux sonorités orientales Black Mountain Side.

Quasiment tous les morceaux sont des premières prises sur lesquelles Page a ensuite rajouté les autres pistes de guitare. Cela fut rendu possible par la cohésion du groupe et l'expérience accumulée lors des tournées précédant l'album (notamment en Scandinavie). L'album, enregistré en moins de deux jours, sonne ainsi live.

Bien qu’il ne soit pas crédité sur la plupart des titres, en raison d’obligations contractuelles non expirées, le chanteur Robert Plant a tout de même participé à l’écriture des chansons[2].

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Personnel[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Ventes & certifications[modifier | modifier le code]

Voici les chiffres des ventes de l'album [3]:

Pays Ventes Certification Date
Drapeau des États-Unis États-Unis[4] 8 400 000 + 8 x Disque de platine Platine 03/05/1999
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[5] 375 000 + Disque d'or Or 1993
Drapeau de l’Argentine Argentine[6] 30 000+ Disque d'or Or 1993
Drapeau de l'Australie Australie[7] 160 000 + Disque de platine 2 × Platine 1999
Drapeau du Canada Canada[8] 1 000 000+ Disque de diamant Diamant 01/12/1982
Drapeau de la France France[9] 100 000 + Disque d'or Or 1982
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[10] 300 000 + Disque de platine Platine 20/10/2006 *
Drapeau de la Suisse Suisse[11] 25 000 + Disque d'or Or 1991
  • Drapeau du Japon Japon : 300 000 exemplaires
  • Europe Europe : 2 860 000 exemplaires

Note:(*) ventes version remasterisée seulement.

Les estimations de ventes de l'album dans le monde sont de 13 700 000 exemplaires

Notes et références[modifier | modifier le code]