Gauliga Sud-Ouest-Main-Hesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Gauliga.

Gauliga Sud-Ouest / Main-Hesse

Carte de l'Allemagne nazie

Carte de l'Allemagne en 1933

Généralités
Sport Football
Création 1933
Disparition Scindée en 1941 en Gauliga Hesse-Nassau et Gauliga Marches de l’Ouest, toutes démantelées en 1945
Organisateur(s) NSRL
Flag of Nazi Germany Allemagne nazie
Éditions 12
Catégorie Gauliga
Périodicité Annuelle
Lieu Flag of the People's State of Hesse État populaire de Hesse
Flag of Hesse-Nassau Hesse-Nassau
Flag of Bavaria Palatinat
Flag of the Saarland Sarre
(à partir de 1941) Flag of Lorraine Lorraine
Hiérarchie
Hiérarchie Division 1
Palmarès
Plus titré(s) Offenbacher FC Kickers (6 titres)

La Gauliga Sud-Ouest / Main-Hesse (en Allemand: Gauliga Süd-West/Main-Hessen) fut une ligue de football (de Division 1) imposée par le NSRL en 1933.

Dès leur arrivée au pouvoir en mars 1933, Adolf Hitler et le NSDAP imposèrent une réorganisation administrative radicale (voir Liste des Gaue) à l'Allemagne. Administrativement, la"Gau" Sud-Ouest / Main-Hesse remplaça l’État populaire de Hesse, la Sarre, la province bavaroise du Palatinat et certaines parties de la province prussienne de Hesse-Nassau de la République de Weimar.

En 1941, cette Gauliga fut scindée en deux Gauligen distinctes: la Gauliga Hesse-Nassau et la Gauliga Marches de l’Ouest (en Allemand: Gauliga Westmark). Au sein de celle-ci furent incorporées des équipes françaises de Lorraine.

Ces deux Gauligen furent démantelées en 1945.

Généralités[modifier | modifier le code]

Succès nationaux[modifier | modifier le code]

Aucun clubs de cette Gauliga ne remporta le titre national, mais se mirent en évidence. Deux d'entre-eux parvinrent frôlèrent l'exploit. Le FSV Frankfurt perdit la Tschammer Pokal (ancêtre de l'actuelle DFB-Pokal) contre le Rapid Vienne en 1938. Le FV Saarbrücken perdit la finale du championnat national, contre Dresdner SC en 1943.

Gauliga Sud-Ouest / Main-Hesse[modifier | modifier le code]

Cette ligue fut créée en 1933, par 12 clubs et remplaça la Bezirksliga Rhin-Sarre et la Bezirksliga Main-Hesse' qui étaient alors les plus hautes séries de la la région. Des clubs de Mannheim qui jouaient précédemment dans la Bezirksliga Rhin-Sarre furent incorporés à la Gauliga Baden alors que certains clubs de la Bezirksliga Main-Hesse furent versés dans la Gauliga Hesse.

Lors de sa première saison, la Gauliga Sud-Ouest / Main-Hesse aligna douze clubs regroupés en une seule série. Après des matches aller/retour, le champion se qualifia pour la phase finale du championnat national, joué par matches à élimination directe. Les trois derniers classés furent relégués. Pour la deuxième saison, la ligue fut réduite à onze équipes.

La saison 1935-1936 ne vit que dix clubs participer et il n’y eut que deux relégués. Ce système resta identique jusqu’en 1939.

En 1939-1940, la ligue fut partagée en deux groupes régionaux de sept équipes: un groupe appelé Sarre-Palatinat et une groupe appelé Main-Hesse. Les deux vainqueurs de groupe s’affrontèrent dans une finale aller/retour pour désigner le champion. Pour la saison suivante, le seul changement fut que les groupes comptèrent huit équipes.

À la fin de la saison 1940-1941, la Gauliga Sud-Ouest / Main-Hesse fut scindée en deux Gauligen distinctes: le Gauligas Hesse-Nassau et la Gauliga Marches de l’Ouest (en Allemand: Gauliga Westmark). Cette dernière suivit les frontières de la Reichsgau du même nom créée peu après la capitulation de France.

Gauligas Hesse-Nassau[modifier | modifier le code]

Cette ligue fut principalement constituée de clubs venant de la Gauliga Sud-Ouest / Main-Hesse initiale, auxquels s’ajoutèrent quelques clubs venant de la Gauliga Hesse.

Lors de la première saison, en 1941-1942, elle compta treiza clubs répartis en deux groupes. Les vainqueurs de groupe disputèrent une finale aller/retour pour désigner le champion. Pour les deux saisons suivantes, les équipes furent rassemblées en une seule série de dix avec deux relégués annuels.

En raison de l’évolution de la guerre et l’écroulement imminent du régime nazi, la saison 1944-1945 si elle débuta ne fut pas jouée jusqu’à son terme.

Gauliga Marches de l’Ouest[modifier | modifier le code]

Cette nouvelle ligue comprit les clubs de la Sarre-Palatinat et engloba quelques clubs français de Lorraine.

Initialement prévue avec 10 clubs, la ligue fonctionna avec neuf équipes après le retrait du FK Pirmasens. Deux formations furent reléguées en fin de saison. La ligue compta dix clubs lors de sa deuxième saison et resta inchangée jusqu’en 1944.

La saison 1944-1945 ne débuta pas car la Lorraine avait été libérée par les Alliés et le reste de la Reichsgau Marches de l’Ouest (Westmark) était devenue une ligne de front.

Après la reddition de l’Allemagne nazie[modifier | modifier le code]

Texte au choix
Les "Oberligen" en 1949

Dès la capitulation allemande entérinée, les Alliés démantelèrent le NSRL. Toutes l'organisation sportive allemande dut être réinstaurée, y compris celle des fédérations et des clubs.

Les Gauligen furent dissoutes. Le territoire allemand fut découpé en zones d’occupation entre les Alliés. Les Français (au Sud) et les Américains (au Nord) occupèrent le Sud-Ouest de l’Allemagne.

Du point de vue football, les clubs de la partie Nord rejoignirent la nouvelle structure mise en place par la DFB: l'Oberliga Sud. Les clubs de la zone Sud furent incorporés à l'Oberliga Sud-Ouest.

Le cas de la Sarre[modifier | modifier le code]

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Sarre porta un statut particulier et ne réintégra officiellement le territoire allemand que le 1er janvier 1957. (Voir l’article: Sarre).

Les clubs de football de la sarrois restèrent un moment dans l’incertitude et certains jouèrent dans la compétition française, où...ils n'étaient franchement les bienvenus aux yeux des clubs et de la population française. Le 1FC Saarbrûck demanda même son affiliation à la FFF en 1949. Finalement cette demande fut rejetée et le club intégra la "Ligue de la Sarre" reconnue comme Fédération nationale par la FIFA. Ce club joua même la Coupe d’Europe des Clubs Champions en tant que "Champion de Sarre" ! Finalement, au même titre que la région redevint un Länder de l’Allemagne fédérale, les clubs sarrois retournèrent au sein de la DFB.

Clubs fondateurs de la Gauliga Sud-Ouest / Main-Hesse[modifier | modifier le code]

Ci-dessous les 12 clubs qui fondèrent la ligue et leur résultats en fin de saison 1932-1933:

Champions et Vice-champions de la Gauliga Sud-Ouest /Main-Hesse[modifier | modifier le code]

Saisons Champions Vice-champions
1933-34 Kickers Offenbach FK Pirmasens
1934-35 Phönix Ludwigshafen FK Pirmasens
1935-36 Wormatia Worms FK Pirmasens
1936-37 Wormatia Worms Eintracht Frankfurt
1937-38 Eintracht Frankfurt Borussia Neunkirchen
1938-39 Wormatia Worms FSV Frankfurt
1939-40 Kickers Offenbach 1. FC Kaiserslautern
1940-41 Kickers Offenbach FV Saarbrücken

Champions et Vice-champions de la Gauliga Hesse-Nassau[modifier | modifier le code]

Saisons Champions Vice-champions
1941-42 Kickers Offenbach Rot-Weiß Frankfurt
1942-43 Kickers Offenbach FSV Frankfurt
1943-44 Kickers Offenbach FC Hanau 93

Champions et vice-champions de la Gauliga Marches de l'Ouest (Westmark)[modifier | modifier le code]

Saisons Champions Vice-champions
1941-42 1. FC Kaiserslautern FV Metz
1942-43 FV Saarbrücken FV Metz
1943-44 KSG Saarbrücken FV Metz

Classements dans la Gauliga de 1933 à 1944[modifier | modifier le code]

Clubs de Hesse-Nassau[modifier | modifier le code]

Club 1934 1935 1936 1937 1938 1939 1940 1941 1942 1943 1944
Offenbacher FC Kickers 1 3 6 3 4 4 1 1 1 1 1
VfR Wormatia Worms 3 5 1 1 3 1 5 4 4 9
SG Eintracht Frankfurt 4 7 3 2 1 3 2 3 2 5 4
FSV Frankfurt 6 4 5 5 5 2 3 5 3 2 3
SV Wiesbaden 1899 1 10 8 7 5 4 7 5
FSV Mainz 05 11
Alemannia/Olympia Worms 12
Union Niederrad 6 8 9 5 6 3 7 10
SC Opel 06 Rüsselsheim 9 10 7 8 6
Rot-Weiß Frankfurt 9 6 2 1 3 8
GfL Darmstadt 7
Germania 94 Frankfurt 8
FC Hanau 93 4 4 2
TSV Hanau 6
SV 05 Wetzlar 7
SV Darmstadt 98 2 10
VfB Großauheim 5
BSG Dunlop SV Hanau 6
SpVgg 03 Neu-Isenburg 6 5
VfL Rödelheim 7
VfB Offenbach 9

Clubs des Marches de l'Ouest (Westmark)[modifier | modifier le code]

Club 1934 1935 1936 1937 1938 1939 1940 1941 1942 1943 1944
Borussia Neunkirchen 5 8 4 4 2 6 2 3 5 3 4
1. FC Kaiserslautern 7 10 9 1 2 1 5 10
Sportfreunde 05 Saarbrücken 8 9 10
Phönix Ludwigshafen 9 1 10
Saar 05 Saarbrücken 11
FV Saarbrücken 2 7 6 8 8 1 7 1 1
TSG 61 Ludwigshafen 3 7 4 7 3 4 7
VfR Frankenthal 3 4 6 7 3
SpVgg Mundenheim 6 9
SG Burbach 8
FV Metz 2 2 2
TuRa Ludwigshafen 4 6 5
TSG Saargemünd 8 8 6
TSG 1848 Oppau 9
SC Altenkessel 10
TSG Merlenbach 8
KSG Speyer 9

Source:« Gauliga Südwest-Mainhessen », Das deutsche Fussball-Archiv (consulté le 2008-07-31)

Clubs français dans la Gauliga des Marches de l'Ouest (Westmark)[modifier | modifier le code]

Tois clubs français de Lorraine participèrent à la Gauliga des Marches de l'Ouest sous une appellation germanisée:

Dès la fin du conflit, ces clubs retrouvèrent leur giron national et le cas échéant, leur appellation d'origine.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Sources et liens externes[modifier | modifier le code]