Oberliga Sud-Ouest (1947-1963)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Oberliga (football allemand).

Oberliga Sud-Ouest

Localisation de l’Oberliga Sud-Ouest en rouge

Localisation de l’Oberliga Sud-Ouest en rouge

Généralités
Sport Football
Création 1947
Disparition 1963
Organisateur(s) DFB
FRVS
Éditions 16
Périodicité Annuelle
Lieu Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Participants Clubs de Rhénanie-Palatinat et de Sarre (en 1947 et après 1951)
Hiérarchie
Hiérarchie Division 1
Niveau inférieur jusqu'en 1951 :
Amateurligen
à partir de 1952 :
2. Oberliga Südwest
Palmarès
Plus titré(s) 1. FC Kaiserslautern
(10 titres)

L’Oberliga Sud-Ouest (en allemand : Oberliga Südwest) est une ligue allemande de football organisée entre 1947 et 1963. Cette compétition a la valeur d’une Division 1 puisque annuellement son vainqueur et son vice-champion disputent le titre national lors d’une phase finale regroupant les qualifiés des quatre autres Oberligen.

L’Oberliga Sud-Ouest est créée par la Deutscher Fussball Bund (DFB), lors de la réorganisation des compétitions, peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Cette ligue succède une ligue ayant été la deuxième compétition à reprendre sur le territoire allemand dès le mois de janvier 1946, la Fussball Oberliga Südwest et ayant connu deux saisons: la Fussball Oberliga Südwest 1945-1946 et la Fussball Oberliga Südwest 1946-1947. La première compétition à reprendre (hors Berlin) est la Fussball Oberliga Süd 1945-1946.

Elle concerne les clubs situés en Rhénanie-Palatinat et dans la Sarre, donc ceux affiliés à la Fussball-Regional-Verband Südwest (FRVS).

Cependant entre 1945 et 1950, la mise en place et l'organisation de cette Oberliga subit l’influence des évolutions politiques et diplomatiques, liées à la situation particulière de l'immédiat après-guerre.

Généralités[modifier | modifier le code]

Zone d’occupation française[modifier | modifier le code]

Texte au choix
Zone d’occupation française en Allemagne de 1945 à 1955.

L’Oberliga Sud-Ouest concerne initialement la Zone d’Occupation Française. Les clubs concernés sont ceux de la Rhénanie-Palatinat, de la Sarre mais aussi de ceux de la partie Sud du Bade-Wurtemberg.

La ligue est organisée en deux groupes (Nord et Sud). Au terme de la saison 1949-1950, les clubs du groupe Sud (ceux de la partie méridionale du Bade-Wurtemberg ou "Württemberg-Hohenzollern") sont reversés dans l’Oberliga Süd où jouaient déjà les clubs de la partie Nord du Bade-Wurtemberg.

Au total ce sont 17 clubs différents qui prennent part à l’Oberliga Südwest, avant d’être reversés dans l’Oberliga Sud.


Cas particulier de la Sarre[modifier | modifier le code]

Entre 1947 et 1951, les clubs sarrois sont rattachés à la Fédération française de football en raison du statut particulier de leur région. Le 1. FC Saarbrücken reste une saison avec les équipes de la Division 2 française, puis demande son affiliation à la FFF mais elle lui est refusée par les clubs professionnels français.

Article détaillé : Sarre (protectorat).

La Sarre est incluse dans la zone d'occupation française en 1945. Des élections libres des conseils municipaux se déroulent le (la formation de partis politiques avaient été autorisée par les autorités militaires françaises). Le , les conseillers adoptent une constitution sarroise et ainsi la région devient de droit un véritable État doté d’une souveraineté propre, mais amené à se rapprocher des intérêts français. L'indépendance du territoire sarrois est de suite reconnue par les instances internationales. La FIFA permet à la Sarre, en tant que nation indépendante, d'affronter en 1953 l'équipe nationale d'Allemagne dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde 1954. De la même façon, la Sarre participe aux Jeux Olympiques de 1952. Cette situation entraîne des désaccords et de longues tractations diplomatiques entre la France et la nouvelle République fédérale d’Allemagne. Les Accords de Paris, du , mettent fin à l’occupation française de la Sarre et proposent de la doter d’un « statut européen ». Par référendum, le , la population sarroise rejette ce nouveau statut par 67,7 % des voix. Finalement, le Traité sur la Sarre, signé par la France et la RFA, le concrétisèrent le rattachement politique définitif de la Sarre à l'Allemagne de l'Ouest, à partir du .

1. FCK-liga[modifier | modifier le code]

L’Oberliga Sud-Ouest fut dominée par le 1. FC Kaiserslautern qui remporta 10 des 16 championnats organisés entre 1947 et 1963. Les six titres restant fut conquis par le FK Pirmasens (3), le 1. FC Saarbrücken (2) et le Borussia Neunkirchen.

Lors de la création de la Bundesliga en 1963, l’Oberliga Sud-Ouest disparut. Trois de ses clubs entrèrent parmi la nouvelle élite: le 1. FC Kaiserslautern, le Borussia Neunkirchen et le 1. FC Saarbrücken. Le choix de ce dernier fit grincer des dents et fut considéré comme du favoritisme. (voir l'article: Histoire du football allemand (Création de la Bundesliga)).

Les autres équipes rejoignirent une série nouvellement créée: la "Regionalliga Sud-Ouest".

2. Oberliga Südwest[modifier | modifier le code]

En 1951, fut instaurée la 2. Oberliga Südwest. Un principe de montée/descente fut appliqué entre l'Oberliga et la 2. Oberliga.

Fondateurs de l’Oberliga Sud-Ouest (1947-1963)[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, les 26 clubs fondateurs de l’Oberliga Sud-Ouest, listés par ordre alphabétique de leur localité.

Au terme de la saison 1948-1949, certains clubs de cette série modifièrent leur appellation, le plus souvent pour reprendre leur ancienne dénomination. Entre parenthèses, le nom porté après 1949:

Groupe Nord[modifier | modifier le code]

NOTE: De la fin de la saison 1947-1948 jusqu’à 1951 les clubs sarrois suivants émargèrent jouèrent dans une ligue sarroise indépendante: qui reçut le nom d'Ehrenliga: Borussia Neunkirchen, 1. FC Saarbrücken, Saar 05 Saarbrücken et SuS Völklingen.

Groupe Sud[modifier | modifier le code]

Au terme de la saison 1948-1949, plusieurs clubs de cette série modifièrent leur appellation, le plus souvent pour reprendre leur ancienne dénomination. Entre parenthèses, le nom porté après 1949:

Classements dans l’Oberliga Sud-Ouest (1947-1963)[modifier | modifier le code]

  • Groupe Nord
Clubs 1948 1949 1950 1951 1952 1953 1954 1955 1956 1957 1958 1959 1960 1961 1962 1963
1. FC Kaiserslautern N1 N1 N1 1 3 1 1 1 1 1 2 3 5 4 4 1
FK 03 Pirmasens N7 N4 N4 3 5 7 2 5 4 8 1 1 1 3 2 3
VfR Wormatia Worms N5 N2 N2 2 4 4 11 2 11 9 5 14 7 7 5 4
1. FSV Mainz 05 N8 N8 N11 12 10 8 7 14 10 10 6 11 12 5 10 12
TuS Neuendorf N3 N3 N3 5 2 2 3 4 2 6 11 15 11 12 10
SV Phönix 03 Ludwigshafen 1 N10 N6 N5 4 8 12 6 6 7 4 4 5 4 10 16
SV Eintracht Trier 05 N7 N12 6 6 13 10 11 12 12 14 8 14 13 15
1. FC Saarbrücken N2 1 3 5 3 3 2 8 4 3 1 3 5
Borussia Neunkirchen N4 7 6 8 10 6 5 3 2 2 2 1 2
SV Saar 05 Saarbrücken N9 9 4 9 9 7 9 9 9 8 9 9
VfR Kaiserslautern N9 9 12 11 14 12 13 13 15 15 13 13
TuRa 1882 Ludwigshafen 1 10 9 5 12 7 16 10 13 8 9 6 8
SG Eintracht 02 Bad Kreuznach 11 15 13 8 11 7 10 13 12 12 15
VfR Frankenthal 13 2 9 8 5 3 12 7 11 15 11
FV Speyer 10 13 15 14 13 12 16
Sportfreunde 05 Saarbrücken 16 16 6 10 6 8 6
SpVgg Andernach N14 N11 N8 14 14 15
VfL Neustadt N6 N6 N7 8 14
FV Engers 07 N10 7 11 15 15
SpVgg Weisenau N9 N13 16 16
BSC 1914 Oppau N10 N14 11 14
Ludwigshafener SC 1925 6 14 7 7
FSV Kürenz 13 12 N15
ASV Landau N6 13 15
VfR Kirn N16 14 16
SG Gonsenheim N11 N13
SuS Völklingen N12
SV Niederlahnstein 16 16
BFV Hassia Bingen 16
SV St-Ingbert 16
  • 1 En fin de saison 1963-1964, le SV Phönix 03 Ludwigshafen et le TuRa 1882 Ludwigshafen fusionnèrent pour former le SV Südwest 1848 Ludwigshafen.
  • 2 Le VfR Frankenthal est exclu de la compétition pour faits de corruption.


  • Groupe Sud
Clubs 1948 1949 1950
SSV Reutlingen 05 S7 S6 S1
Fortuna Rastatt S1 S5 S8
SpVgg Offenburg S2 S12 S11
Fortuna Singen S3 S4 S4
VfL Konstanz S4 S8 S5
Fortuna Freiburg S5 S1 S3
VfL Schwenningen S6 S7 S13
SG Friedrichshafen S8 S10 S14
VfL Freiburg S9 S9 S12
SV Biberach S10 S11
SV Trossingen S11 S15
SV 03 Tübingen S2 S2
ASV Villingen S3 S9
SV Laupheim S12
FV Kuppenheim S6
FV 07 Ebingen S7
Sportfreunde Lahr S10
SV Hechingen S16

Source: f-archiv.de

Après la saison 1949-1950, les équipes du Groupe Sud furent reversées avec la région Sud, donc concernées par une accession éventuelle à l’Oberliga Süd

Clubs de l’Oberliga Sud-Ouest (1947-1963) en phase finale[modifier | modifier le code]

Désignations pour la Bundesliga[modifier | modifier le code]

L'élection des équipes devant être les fondatrices de la Bundesliga se fit sur base d'une évaluation courant sur les 12 dernières saisons. Mais d'autres critères furent pris en compte...

Déceptions et critiques[modifier | modifier le code]

Dans la zone couverte par la Fußball-Regional-Verband Südwest (FRVS), le choix du 1. FC Kaiserslautern n'étonna personne, sauf que le club dut attendre la publication de la liste définitive pour être assuré de faire partie des 16 élus. Dès le 11 janvier 1963, le premier nom officialisé fut celui du 1. FC Saarbrücken. La surprise fut grande car à ce moment déjà, il était pourtant certain que la première place de l’évaluation sur 12 saisons ne pourrait échapper au 1. FC Kaiserslautern.

La polémique s'installa et les réclamations des clubs lésés ne se firent pas attendre. L’élection de Saarbrücken fut vivement critiquée, principalement par le VfB Borussia Neunkirchen et le FK Pirmasens, deux clubs qui dominaient l’Oberliga Südwest lors des saisons récentes.

Une des thèses les plus souvent défendues, à cette époque et par la suite, fut qu’en tant que membres du comité d’élection, le Président de la Saarländischer Fußballverband, Hermann Neuberger (qui sera élu Président de la DFB en 1975) défendit bec et ongles l’élection pour la Bundesliga, de "son" 1. FC Saarbrücken.

Rien n'y fit, la DFB resta sur ses positions.

Classement de l'évaluation sur 12 ans[modifier | modifier le code]

Les clubs dont le nom et le total de points apparaissent en lettres grasses furent élus pour être fondateurs de la Bundesliga.

Légende
Candidats Liste des clubs candidats à l’élection pour la Bundesliga
Saisons Liste des saisons concernées par la période d’évaluation
Régularité Nombre de saisons passées en Oberliga.
POINTS Total des points accumulés durant la période d’évaluation.
1. place obtenue en Oberliga pour la saison concernée.
X3, X4 place obtenue en phase finale du championnat lors de la saison concernée.
XTP Elimination au Tour préliminaire de la phase finale du championnat
XCh, XVC Champion d’Allemagne de l’Ouest
Vice-champion d’Allemagne de l’Ouest
XP, XF Vainqueur de la DFB-Pokal
Finaliste de la DFB-Pokal
\Downarrow se trouvait dans une ligue inférieure à l’Oberliga
Candidats Saisons Régularité POINTS
51/52 52/53 53/54 54/55 55/56 56/57 57/58 58/59 59/60 60/61 61/62 62/63
1. FC Kaiserslautern 3. 1.Ch 1.VC 1.VC 1.3 1.3 2.TP 3. 5. 4.F 4. 1. 12 464
14 44 34 34 36 36 30 28 36 49 39 48 36
1. FC Saarbrücken 1.VC 3. 5. 3. 3. 2.4 8. 4. 3. 1.4 3. 5. 12 384
34 14 12 14 28 32 18 26 42 50 42 36 36
FK Pirmasens 5. 7. 2. 5. 4. 8. 1.3 1.3 1.4 3. 2.4 3. 12 382
12 10 15 12 26 18 36 36 50 42 47 42 36
VfB Borussia Neunkirchen 7. 6. 8. 10. 6. 5. 3. 2.F TP 2.3 2.TP 1.4 2. 12 376
10 11 9 7 22 24 28 40 49 45 50 45 36
VrR Wormatia Worms 08 4. 4. 11. 2.4 11. 9. 5. 14. 7. 7. 5. 4. 12 278
13 13 6 17 12 16 24 6 30 30 36 39 36
SV Saar 05 Saarbrücken \Downarrow 9. 4. 9. 9. 7. 9. 9. 9. 8. 9. 9. 11 229
0 8 13 8 16 20 16 16 24 27 24 24 33
Sportfreunde 05 Saarbrücken \Downarrow \Downarrow \Downarrow 16. \Downarrow 16. \Downarrow 6. 10. 6. 8. 6. 7 160
0 0 0 1 0 2 0 22 21 33 27 33 21

Voir aussi…[modifier | modifier le code]

Les autres "Oberligen"[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]