Géori Boué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Géori Boué

Géori (Georgette) Boué (née le 16 octobre 1918 à Toulouse) est une soprano française, l'une des plus célèbres cantatrices françaises des années 1940. Elle est mariée avec Roger Bourdin, et ils ont deux filles dont Françoise Bourdin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie au conservatoire de Toulouse, le piano et la harpe, ainsi que le chant avec Claude Jean. Elle débute très jeune (1934) au Capitole de Toulouse où elle s'impose rapidement dans ses rôles d'élection, tels Marguerite (Faust), Juliette (Roméo et Juliette), Manon (Manon), Gilda (Rigoletto), Violetta (La traviata).

Elle fait ses débuts à l'Opéra-Comique en 1939, en Mimi de La Bohème, et à l'Opéra de Paris en 1942, en Marguerite de Faust, elle y chantera également; Desdémone d'Otello, les rôle-titres de Mireille, Louise, Thaïs, Madama Butterfly, Tatiana de Eugène Onéguine, Eva des Maîtres chanteurs, etc.

En 1943, elle tourne le film La Malibran, avec Sacha Guitry.

À l'étranger, elle paraît à Mexico, Barcelone, Chicago, Rio de Janeiro, et à La Scala de Milan, en Mélisande, avec son mari, le baryton Roger Bourdin, sous la direction de Victor de Sabata, en 1949. Dans les années 1960, elle ajoute à son répertoire les rôles de Charlotte (Werther), Carmen et Tosca, ainsi que des opérettes, telles Véronique, La Belle Hélène et La Veuve Joyeuse.

Chanteuse au timbre clair et dotée d'une diction impeccable, elle a laissé un enregistrement célèbre de Thaïs, avec son mari Roger Bourdin.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Le guide de l'opéra, Roland Mancini & Jean-Jacques Rouveroux, (Fayard, 1986) (ISBN 2-213-01563-5)