Fulgence Raymond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raymond.

Fulgence Raymond

Description de l'image  Fulgence Raymond.jpg.
Naissance 29 septembre 1844
Saint-Christophe en Indre-et-Loire (France)
Décès 28 septembre 1910 (à 65 ans)
La Planche d'Andillé près de Poitiers (France)
Nationalité Drapeau de France Français
Champs médecine neurologie
Institutions Salpêtrière Académie de médecine

Signature

Signature de Fulgence Raymond

Fulgence Raymond, né le 29 septembre 1844 à Saint-Christophe (Indre-et-Loire) et mort le 28 septembre 1910 au château de la Planche d'Andillé, près de Poitiers, est un neurologue français qui succéda à Jean-Martin Charcot (1825-1893) comme titulaire de la Chaire de neurologie de la Salpêtrière en 1894, après une brève période d'intérim assurée par Édouard Brissaud.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut vétérinaire avant d'être médecin. Il compta parmi ses maîtres à Paris Alfred Vulpian (1826-1887). Il eut comme collaborateurs des médecins prestigieux tels que Joseph Babinski (1857-1932), Georges Marinesco (1863-1938) et Pierre Marie (1853-1940). Le radiologue Jean-Athanase Sicard (1872-1929) fut l'un de ses élèves.

Travaux[modifier | modifier le code]

Ses contributions à l'histoire des connaissances en neurologie concernent les névrites, les maladies spinales comme la syringomyélie ou le tabes dorsalis et l'hémianesthésie (perte de la sensibilité d'une moitié du corps). Il rapporta avec Charcot les premières observations de syndrome post-polio.

Avec le psychologue Pierre Janet (1859-1947), il étudie les névroses et les troubles psychosomatiques.

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

  • Nouveau traité des formes extérieures du cheval, J. Dumaine (Paris), 1868.
  • Étude anatomique, physiologique et clinique sur l'hémichorée, l'hémianesthésie et les tremblements symptomatiques, A. Delahaye et Cie (Paris), 1876, disponible sur Gallica.
  • De la puerpéralité[thèse présentée au Concours pour l'agrégation, Section de médecine et de médecine légale (1880)], V.A. Delahaye et cie, Texte intégral.
  • Anatomie pathologique du système nerveux : cours complémentaire professé à la Faculté de médecine de Paris pendant l'année scolaire 1883-1884, A. Delahaye et E. Lecrosnier (Paris), 1886, disponible sur Gallica.
  • 'L'étude des maladies du système nerveux en Russie : rapport adressé à M. le ministre de l'Instruction publique, O. Doin (Paris), 1889, disponible sur Gallica.
  • Maladies du système nerveux: atrophies musculaires et maladies amyotrophiques,[conférences faites à la faculté de médecine de Paris], O. Doin (Paris), 1889, Texte intégral.
  • Étiologie du tabes dorsal, Vve Babé et Cie (Paris), 1892, disponible sur Gallica.
  • Titres et travaux scientifiques, Impr. typ. A. Davy (Paris), 1893, Texte intégral.
  • Maladies du système nerveux: scléroses systématiques de la moelle, tabes dorsalis et pseudo-tabes, maladie de Friedreich, tabes spasmodique et affections spasmo-paralytiques infantiles, [confèrences faites a l'Hopital Lariboisière pendant les années 1890-1891-1892-1893], O. Doin (Paris), 1894, Texte intégral.
  • Clinique des maladies du système nerveux : leçon d'ouverture , F. Alcan (Paris), 1894, disponible sur Gallica.
  • Leçons sur les maladies du système nerveux, O. Doin (Paris), 1896-1897, disponible sur Gallica.
  • Leçons sur les maladies du système nerveux, [8 séries, recueillies et publiées par MM. E. Ricklin et A. Souques,Clinique de la Faculté de médecine de Paris], O. Doin (Paris), 1896-1903:
  1. Série 1
  2. Série 2, disponible sur Gallica.
  3. Série 3, disponible sur Gallica.
  4. Série 4, disponible sur Gallica.
  5. Série 5, disponible sur Gallica.
  6. Série 6, disponible sur Gallica.
  • Névroses et psycho-névroses, [considérations générales sur les névroses et les psycho-névroses, la neurasthénie syndrome, la psychasthénie (psycho-névrose autonome, l'hystérie. Leçons faites à L'Hospice de la Salpêtrière (1907)], Delarue (Paris), 1907, Texte intégral.
En collaboration avec Pierre Janet 
  • Les obsessions et la psychasthénie, [Travaux du laboratoire de psychologie de la clinique à la Salpêtrière], F. Alcan (Paris), 1903, Texte intégral.

Titres, prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • «Les médecins contemporains. Le Professeur F. Raymond», in: Le Progrès médical,1894, série 2, tome 19, p. 348-49, Texte intégral.
  • B.: «Les médecins contemporains. Le Professeur F. Raymond», in: Le Progrès médical,1899, série 3, tome 9, p.388, Texte intégral.
  • «Le Professeur Raymond», in: Le Progrès médical,15 octobre 1910, N° 42, p. 554, Texte intégral.
  • R. L.: «Nécrologie. Le Professeur Fulgence Raymond», in: Revue scientifique G. Baillière (Paris), Édition de la Société anonyme française d'edition et de publicité (Paris), [1884-1954], 1910, 7-12, p. 476, disponible sur Gallica.
  • Louis Dubreuil-Chambardel: «Fulgence Raymond», in :La Gazette médicale du Centre, 1er novembre 1910, p. 265-66, Texte intégral.
  • «Inauguration du monument de M. Fulgence Raymond, à Saint-Christophe (Indre-et-Loire), le 5 octobre 1913» [discours de M. Raphaël Blanchard][2], in: Bulletin de l'Académie nationale de médecine, Masson (Paris), 1913, 70, p. 189-93, disponible sur Gallica.
  • (en) Richard Satran: «Fulgence Raymond, the successor of Charcot», in: Bull N Y Acad Med., 1974 September; 50(8): 931–942, Texte intégral.
  • (en) Laurent Tatu, Julien Bogousslavsky: «The Impossible Succession of Charcot – The Quest for a Suitable Heir », in Eur Neurol, 2011;65:193–197,DOI: 10.1159/000324333, Texte intégral

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no LH/2273/64 »
  2. Le Professeur R. Blanchard et l'inauguration du monument Fulgence Raymond Images en ligne

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]