Forêt de La Londe-Rouvray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forêt de La Londe-Rouvray
Image illustrative de l'article Forêt de La Londe-Rouvray
Localisation
Coordonnées 49° 19′ 57″ N 0° 59′ 50″ E / 49.33251, 0.99727 ()49° 19′ 57″ Nord 0° 59′ 50″ Est / 49.33251, 0.99727 ()  [1]
Pays Drapeau de la France France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Géographie
Superficie 5 100 ha
Altitudes mini. 25 m — maxi. 138 m
Compléments
Protection Forêt de protection
Statut Forêt domaniale
Administration Office national des forêts
Essences Charme, chênes, hêtre européen, pin sylvestre

Géolocalisation sur la carte : Haute-Normandie

(Voir situation sur carte : Haute-Normandie)
Forêt de La Londe-Rouvray

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Forêt de La Londe-Rouvray

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Forêt de La Londe-Rouvray

La forêt de La Londe-Rouvray est un massif forestier situé au sud de l'agglomération rouennaise. Cette forêt domaniale est composée de deux grands ensembles : la forêt de Rouvray pour sa partie est et la Londe pour sa partie ouest. Elle couvre une surface de 5 100 ha[2]. Elle est bordée en son nord-est des forêts départementales du bois des Pères et du Mandrillet.

Par décret du 18 mars 1993, la forêt de Rouvray a été classée forêt de protection sur une superficie de 2 611,2573 hectares, sur le territoire des communes de Moulineaux, Orival, Oissel, Petit-Couronne, Grand-Couronne et Saint-Étienne-du-Rouvray[3]. Un décret du 14 septembre 2006 a modifié le territoire protégé, en classant 282,0126 hectares supplémentaires sur Grand-Couronne, Oissel, Orival, Petit-Couronne et Saint-Étienne-du-Rouvray, et en déclassant 0,2 hectare sur Petit-Couronne et 0,3688 hectare sur Saint-Étienne-du-Rouvray[4].

Le 71e régiment du génie y était de 1973 à 1997.

Un réseau de Maisons des forêts est mis en place par la communauté d'agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe sur les massifs forestiers de son territoire. Ce réseau de lieux d'éducation à la nature permet de faire découvrir les forêts périurbaines (faune, flore, sylviculture, filière bois, etc.). Deux de ces maisons sont présentes sur le territoire de la forêt de la Londe-Rouvray. La première, construite à Saint-Étienne-du-Rouvray avec la norme HQE, est ouverte au public depuis mars 2008. La seconde est située sur le territoire d'Orival[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]