Humble Pie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Humble Pie

Description de cette image, également commentée ci-après

Steve Marriott avec Humble Pie au Madison Square Garden

Informations générales
Pays d'origine Essex, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Hard rock, blues rock
Années actives 1969 - 1975
Labels Immediate, A&M
Site officiel http://www.humble-pie.net
Composition du groupe
Membres Steve Marriott
Peter Frampton
Clem Clempson
Greg Ridley
Jerry Shirley

Humble Pie est un groupe blues-rock d'Angleterre, formé dans la région d'Essex à la fin des années 60 et qui a connut du succès autant dans sa terre natale qu'aux États-Unis et au Canada. La formation originale comprenait l'ex-Small Faces Stephen Marriott à la guitare et au chant, l'ancien guitariste du groupe The Herd Peter Frampton, le bassiste Greg Ridley qui a joué auparavant avec Spooky Tooth et le batteur de dix-sept ans Jerry Shirley qui fut membre de la formation Apostolic Intervention.

Cet article a été traduit de la version anglophone sur wikipedia consacré au groupe Humble Pie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après avoir quitté les Small Faces, Stephen "Steve" Marriott forme Humble Pie avec son ami Peter Frampton, Greg Ridley et Jerry Shirley, en janvier 1969. Après avoir choisit le nom Humble Pie pour leur nouveau groupe, ils signent un contrat de disque avec la maison Immediate Records reconnue pour avoir signé des formations comme The Nice, Amen Corner et Fleetwood Mac. Leur premier single "Natural born bugie" sort le 8 août 1969 et se classe en quatrième position des charts anglais et est rapidement suivit de l'album "As safe as yesterday is" qui, lui, se hissera en 16ième place des charts. Il sera suivi de leur second album 'Town and country" sorti la même année alors que le groupe est en tournée aux États-Unis et contient plus de pièces acoustiques que son prédécesseur et chacun des membres a collaboré à l'écriture des chansons. En concert, le groupe consacre une partie à des pièces acoustiques, dont leur version toute personnelle d'une chanson de Graham Gouldman, "For your love" qui a été popularisée par les Yardbirds.

Pendant l'année suivante, le groupe signe un nouveau contrat avec les disques A&M cette fois, leur premier album pour cette maison de disques sera "Humble Pie" et sort vers la fin de l'année. Un single tiré de cet album, "Big black dog", est publié mais ne se rend pas dans les charts, toutefois le groupe devient de plus en plus reconnu pour ses concerts surtout aux États-Unis. En 1971, Humble Pie sort leur album le plus fameux à date, "Rock on" et contient une pièce de Muddy Waters, "Rollin' stone" ainsi que "Shine On" et on y retrouve des choristes et musiciens de renom comme Alexis Korner, Doris Troy, P P Arnold et Claudia Lennear aux chœurs, B J Cole à la pedal-steel et Bobby Keyes au saxophone. Toujours en '71, le groupe sort l'album "Performance rockin' the Fillmore" qui se retrouve en 21ième position sur le Billboard 200 et est certifié or par la RIAA. Peter Frampton quitte toutefois et connaîtra le succès en tant qu'artiste solo, il sera remplacé par Dave "Clem" Clemson et le groupe penche alors vers un son plus dur, laissant plus de place aux influences blues et soul de Marriott.

Leur prochain disque, le premier avec Clemson, "Smokin'" voit le jour en 1972 et contient les hits majeurs "30 days in a hole" et "Hot n' nasty", ce sera leur album le plus fructueux commercialement parlant, il se hissera à la sixième place des charts en Amérique, aidé en cela par une tournée fort occupée. Après un tel succès, la maison de disque A&M décide de réunir les 2 premiers disques du groupe, jadis publié sur disques Immediate, en un double album, "Lost and found" en 1973. À la recherche d'un son plus R&B, Marriott engage alors le trio de choristes The Blackberries, qui consiste en Venetta Fields, Clydie King et Shirlie Matthews qui sera éventuellement remplacée par Billie Barnum, elles ont œuvré auparavant avec Ray Charles ainsi que Ike et Tina Turner sous le nom The Ikettes. Cette nouvelle formation avec l'ajout de Sidney George au saxophone, enregistre alors l'album "Eat it", un album double qui sort en 1973 et il fera mieux aux États-Unis se rendant en 13ième position du Billboard 200 alors qu'il plafonne à la 34ième place en Angleterre. Alternant entre des pièces écrites par Marriott et des reprises, entre autres de Ike et Tina Turner "Black Coffee", Ray Charles "I believe to my soul" ainsi que ce classique de Roosevelt Jamison "That's how strong my love is", chaque face de l'album est différente. La face un est plus rock n' roll, la face deux contient des reprises r&b, la face 3 quant à elle renferme des chansons acoustiques de Marriott alors que la face 4 nous présente le groupe en concert. Ce fut leur 3ième album double en à peine 18 mois, après la compilation de 1972 "Lost and found" et le live "Rockin' the Fillmore" de 1971. Marriott produisit l'album lui-même et il a été enregistré dans le nouveau studio de Steve, qu'il a baptisé Clear Sound dans une ancienne grange reconvertie en studio à Moreton, Essex. La première chanson de cet album, "Get down to it" apparait dans le jeu vidéo Grand Theft Auto: San Andreas.

En 1974, paraît l'album "Thunderbox", composé de dix-sept chansons dont sept reprises et cinq originales, "Anna ( go to him )" d'Arthur Alexander déjà reprise par les Beatles sur leur premier 33 tours, "No money down" de Chuck Berry ainsi que "Drift Away" de Mentor Williams côtoient des chansons du groupe telles que la pièce-titre et "No way". Puis en 1975, l'album "Street rats" qui verra le jour sera leur dernier avant que le groupe ne parte en tournée avec le "Goodbye Pie Tour", puis le groupe se sépare à la fin de la tournée.

En 1979 toutefois, Marriott ravive le groupe avec Jerry Shirley et de nouveaux membres, dont le guitariste Bobby Tench du Jeff Beck Group et le bassiste américain Anthony "Sooty" Jones. Ayant soumis une chanson co-écrite par Steve Marriott et Jerry Shirley à différentes maisons de disques, ils finissent par signer avec une filiale d'Atlantic Records, Atco, en Amérique alors qu'en Grande Bretagne leurs disques sortiraient sur Jet Records, une compagnie appartenant à l'ancien gérant des Small Faces, Don Arden. L'album "On to victory" sort et un single, "Fool for a pretty face" atteint la 52ième place du Billboard Hot 100 américain en 1980. L'album quant à lui atteint la 60ième place toujours en Amérique. Le groupe participe ensuite au Rock n'roll Marathon en compagnie de Ted Nugent et Aerosmith, puis enregistre l'album "Go for the throat", qui à l'origine, se devait d'être un disque orienté plus vers le rhythm and blues, mais la maison de disque préféra plutôt un album plus commercial. Et au début d'une tournée pour cet album, Steve s'est écrasé la main dans une porte de chambre d'hôtel et se vit forcé de reporter des dates de concerts. Suite à cette blessure, il développa un ulcère duodénal, ce qui annula ainsi le reste de la tournée. Puis le groupe se sépara une fois de plus, suite à des différents contractuels avec la maison de disques.

En 1982, Steve Marriott était de retour sur la route avec le bassiste Jim Leverton, l'ex-claviériste de Steppenwolf. Goldy McJohn et le batteur Fallon Williams natif de la ville de Chicago,. Au départ, ce groupe devait s'appeler The Official Receivers, puis après le départ de McJohn, The Three Trojans, ou simplement The Pie mais suite à des pressions des promoteurs, on opta pour le retour de Humble Pie. Goldy McJohn dû quitter suite à des problèmes de consommation de drogue et le trio restant a poursuivit la tournée déjà organisée en Australie sous le nom de Small Faces pour satisfaire les organisateurs de la tournée. En janvier 1983, le bassiste Fallon Leverton a rencontré des problèmes avec l'immigration américaine et fut alors déporté en Angleterre. Basé à Atlanta en Géorgie, la terre natale de sa seconde épouse Pamela Stephens, Marriott a continué de donner des concerts dans les clubs locaux sous le nom de Humble Pie. Aidé de musiciens tels que Keith Christopher, natif d'Atlanta et ancien bassiste du groupe The Brains, ainsi que Tommy Johnson du Tennessee comme guitariste et toujours Fallon Williams à la batterie. Et après qu'une entente de contrat avec les disques Capricorn ne soit annulé suite à une faillite de la maison de disques, la formation s'est alors dirigée vers les studios Pyramid Eye à Chattanooga au Tennessee pour enregistrer 3 nouvelles pièces, mais cela n'aboutit à rien. Puis après que Tommy Johnson ait raté un concert, il fut automatiquement remplacé par un autre membre du groupe The Brains, Rick Richards. Et alors que le groupe avait été pressenti pour enregistrer des démos avec le producteur de Yes et ELP, Eddy Offord, Rick Richards et Keith Christopher ratèrent la session et Marriott entra dans une telle colère qu'il les congédia sur le champ tous les deux. La session eut quand même lieu avec Fallon à la batterie et Dave Hewitt, ex-Babe Ruth, comme bassiste. Et lorsque ces démos n'eurent finalement aucun succès auprès des maisons de disques et que la femme de Steve ne le quitte pour un autre homme, ce dernier dissous cette formation de Humble Pie et quitta les États-Unis pour retourner en Angleterre à la fin de 1983.

Une suite plutôt désorganisée[modifier | modifier le code]

Le batteur original de la formation, Jerry Shirley, obtint les droits pour le nom Humble Pie et reforma le groupe avec de nouveaux musiciens en 1988. Étant le seul musicien original du groupe, aidé de Charlie Hunh au chant ainsi qu'à la guitare solo et rythmique, il avait déjà oeuvré avec Ted Nugent et Gary Moore, les autres membres étant Wally Stocker à la guitare, anciennement du groupe The Babys, et Anthony "Sooty" Jones à la basse. Celui-ci fut remplacé par Sean Beavan, qui avait produit un single pour Humble Pie dans le passé, "Still Rockin" de 1989, avant de produire aussi des musiciens comme Marilyn Manson, Nine Inch Nails, Slayer, System of a down et No Doubt. En août 1989, ils apparurent dans cette formation aux célébrations du 20ième anniversaire du festival de Woodstock qui fut retransmis en direct à la télé américaine ainsi que dans d'autres pays. Puis en 1990, Scott Allen remplaça Beavan à la basse et un peu plus tard cette même année, le guitariste Allan Greene prit la place de Stocker. Puis le bassiste San Nemon se joignit à cette version du groupe de 1992 à 1996 et Brad Johnson prit ensuite sa place à partir de 1996. En décembre de cette même année, Jerry Shirley fut remercié après qu'une somme indéterminée d'argent amassée pour une oeuvre de charité ait été dérobée. Il put retrouver l'argent et poursuivit la station WNCX pour accusation injustifiée, puis en août 1999, il fut gravement blessé dans un accident d'auto et après sa convalescence à l'hôpital, il retourna en Grande Bretagne auprès de sa femme et ses enfants.

En 2000, Charlie Huhn continua sous le nom Humble Pie pour honorer des contrats déjà signés, avec le guitariste Rick Craig, anciennement des groupes Halloween et MC5, le bassiste Kent "Bubba" Gascoyne et le batteur Jamie Darnell. Et plus tard en l'an 2000, le guitariste Patrick Thomas prit la place de Rick Craig, puis après que la tournée soit enfin achevée, cette formation du groupe se sépara alors que Charlie Hunh quitta pour remplacer le regretté "Lonesome" Dave Peverett au sein de Foghat.

Décès de Steve Marriott[modifier | modifier le code]

Frampton et Marriott reprirent contact en 1990, alors qu'une étroite collaboration entre les deux guitaristes et amis donna lieu à deux chansons, "The bigger they come" et une autre au titre prémonitoire, "I won't let you down" avec Steve au chant. Toutes deux apparurent sur l'album de Peter, "Shine on ; A Collection" sorti en 1992. Le 20 avril 1991, Steve décéda dans un incendie de sa maison, il était âgé de 44 ans.

Toujours en Angleterre, le batteur Jerry Shirley reforma le groupe une fois de plus en 2001, avec le bassiste original de la formation Greg Ridley, le guitariste et chanteur Bobby Tench qui fut aussi membre du groupe et le guitariste rythmique Dave Colwell de Bad Company. Ils gravèrent ensemble l'album "Back on track" qui sortit en 2002, sur Sanctuary Records, les claviéristes Zoot Money et Victor Martin furent invités pour les enregistrements. Une brève tournée fut organisée en Allemagne avec le groupe Company of snakes et un claviériste, Dean Rees, se joignit au groupe mais lorsque Shirley tomba malade, la tournée fut annulée et Humble Pie se sépara.

Il fut aussi du concert hommage pour commémorer le 10ième anniversaire de la mort de Steve Marriott qui eut lieu au London Astoria en 2001, en compagnie d'anciens membres du groupe, Frampton, Clemson, Ridley et Shirley bien sûr. Un autre ancien, le guitariste Bobby Tench, fut de la soirée en compagnie de Zak Starkey, le claviériste Rabbit Bundrick ainsi que le bassiste Rick Wills. Ce concert a été publié en DVD en 2005 sur Chrome Dreams intitulé "The Steve Marriott Astoria Memorial Concert 2001" et aussi sur CD sous le titre "One more for the ol' Tosser" en 2006.

Greg Ridley nous a aussi quitté le 19 novembre 2003 à Alicante en Espagne, des suites d'une pneumonie et de complications subséquentes, il avait 56 ans.

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • « Natural Born Bugie » / « Wrist Job »
  • « The Sad Bag of Shaky Jake » / « Cold Lady »
  • « Big Black Dog » / « Strange Days »
  • « Big Black Dog » / « Only A Roach »
  • « Shine On » / « Mister Ring »
  • « I Don't Need No Doctor » / « A Song For Jenny »
  • « Hot 'n' Nasty » / « You're So Good For Me »
  • « 30 Days in the Hole » / « C'mon Everybody » / « Road Runner »
  • « Get Down To It » / « Honky Tonk Women »
  • « Shut Up and Don't Interrupt Me » / « Black Coffee »
  • « Black Coffee » / « Say No More »
  • « Oh la de Da » / « The Outcrowd »
  • « Ninety-Nine Pounds » / « Rally With Ali »
  • "Rock 'n' Roll Music"/ « Scored Out »
  • "Fool for A Pretty Face"/ « You Soppy Prat »
  • « Tin Soldier »

Albums studios[modifier | modifier le code]

  • As Safe As Yesterday Is (1969) Immediate
  • Town and Country (1969) Immediate
  • Humble Pie (1970) A&M
  • Rock On (1971) A&M
  • Smokin' (1972) (A&M)
  • Eat it (1973) (A&M) - Album double
  • Thunderbox (1974) (A&M)
  • Street Rats (1975) (A&M)
  • On to victory (1980) (ATCO)
  • Go for the throat (1981) (ATCO)
  • Back on track (2002) (Sanctuary)

Albums live[modifier | modifier le code]

  • Performance Rockin' the Fillmore (1971) A&M - Album double
  • King Biscuit Flower Hour Presents: In Concert Humble Pie live 1973 (1995)
  • Extended Versions (2000) BMG
  • Natural Born Boogie: The BBC Sessions (2000) Fuel
  • Live At The Whiskey A-Go-Go '69 (2002) Sanctuary
  • One more for the old tosser (2006) (Wapping Wharf)
  • Performance Rockin' the Fillmore: The Complete Recordings (2013) (Omnivore Recordings) Boîtier 4 CD

Albums Compilation[modifier | modifier le code]

  • Lost and Found (1973) A&M - Album double réunissant les 2 premiers albums
  • Back Home Again (1976) Immediate
  • Best of Humble Pie (1982) A&M
  • Classics Volume 14 (1987) A&M
  • Early Years (1994) Griffin
  • Hot n' Nasty: The Anthology (1994) A&M - Album double
  • The Scrubbers Sessions (1997) Paradigm
  • The Immediate Years: Natural Born Boogie (1999) Recall
  • Running With The Pack (1999) Pilot
  • Natural Born Boogie: The BBC Sessions (2000) Fuel
  • Twentieth Century Masters: The Millennium Collection (2000) A&M
  • The Atlanta Years (2005)
  • Definitive Collection (Best Of) (2006)

Anecdotes[modifier | modifier le code]