Félix Régamey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Régamey.

Félix Régamey

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Félix Régamey
Naissance 7 août 1844
Paris, France
Décès 7 mai 1907 (à 62 ans)
Nationalité français
Activités Dessinateur, peintre et caricaturiste
Élèves Helen Hyde

Œuvres réputées

Portraits de Verlaine et de Raimbaud, aquarelles orientales

Félix Régamey, né à Paris le 7 août 1844 et mort le 7 mai 1907, est un peintre, dessinateur et caricaturiste français.

Il est le fils du peintre Louis Pierre Guillaume Régamey et le frère des peintres et dessinateurs Frédéric et Guillaume Régamey.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière en publiant des caricatures et des dessins satiriques ou humoristiques dans de nombreux journaux tels que Le Journal amusant, Le Boulevard, L'Indépendance parisienne, La Vie parisienne. En septembre 1870, il fonde le Salut Public, puis s'implique dans la Commune de Paris et doit s'exiler plusieurs années à Londres après l'échec de l'insurrection. Ami de Rimbaud et Verlaine, il les aide financièrement lorsqu'ils arrivent en Angleterre en 1872.

Il voyage et collabore au Graphic et au Harper's Weekly. Un séjour en Chine et au Japon, qu'il effectue en compagnie d'Émile Guimet, lui inspire des aquarelles et des dessins presque ethnographiques qui sont présentés à l'Exposition universelle de 1878 et publiés la même année dans les Promenades japonaises de Guimet. En 1881, il est nommé inspecteur de dessin des écoles de la ville de Paris.

Il est inhumé au cimetière communal de Clamart.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Publications[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Okoma, roman japonais illustré par Félix Régamey d'après le texte de Bakin Takizawa (1883)[1]
  • À Gambetta, 1838-1882 (1884)
  • Le Cahier rose de Mme Chrysanthème (1894)
  • Verlaine dessinateur (1896)
  • D'Aix en Aix, promenade pittoresque, sentimentale et documentaire. Savoie, Suisse, Allemagne, Belgique, réface d'Ernest d'Hervilly (1897)
  • Le Japon pratique (1891)
  • Le Dessin et son enseignement dans les écoles de Tokio (1902)
  • Les Yeux clos, pièce en 1 acte en vers, par Michel Carré, d'après la légende japonaise de Félix Régamey, Paris, Théâtre de l'Odéon, 26 novembre 1896
  • Le Japon en images. Dessins d'après nature et documents originaux (ca.1900)
  • Japon (1903)
  • Horace Lecoq de Boisbaudran et ses élèves, notes et souvenirs. Avec la reproduction d'un portrait du maître par lui-même (1903)
Illustrations d'ouvrages

Sources[modifier | modifier le code]

  • John Grand-Carteret, Les Mœurs et la caricature en France, Librairie Illustrée, Paris, 1888.

Lien externe et Références[modifier | modifier le code]

  1. http://books.google.fr/books?id=fW9v37poqcQC&pg=PA2621&lpg=PA2621&dq=takizawa+bakin&source=bl&ots=iTNvxPYVJ7&sig=7RHtbLHcQzW2q4yngT8LruevVP0&hl=fr&ei=0b34TPC4BYfo4AbIsvT1Bw&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=4&ved=0CC8Q6AEwAzgK#v=onepage&q=takizawa%20bakin&f=false