Eurocopter EC225 Super Puma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Eurocopter EC225)
Aller à : navigation, rechercher
EC225
Image illustrative de l'article Eurocopter EC225 Super Puma
EC225

Rôle Hélicoptère de transport civil
Constructeur Eurocopter
Premier vol novembre 2000
Motorisation
Moteur Turbomeca Makila 2A (or 2A1)
Nombre 2
Type Turbine
Puissance unitaire 1 801 kW / 2415 ch
Nombre de pales 5 rotor principal, 4 rotor anti couple
Masses
Charge utile 5744 kg
Maximale 11 000 kg
Performances
Vitesse de croisière 275,5 km/h
Vitesse maximale 324 km/h
Plafond 5 900 m
Vitesse ascensionnelle 522 m/min
Distance franchissable 937 km

L'EC225 est un hélicoptère de la classe 11 tonnes fabriqué par Airbus Helicopters, anciennement Eurocopter qui a effectué son premier vol en novembre 2000. Son équivalent militaire est l'Eurocopter EC725 Caracal. Il est le dernier né de la famille des Super Pumas.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Sa principale utilisation dans le secteur civil est l'exploitation off-shore pour le compte des pétroliers (relève des personnels sur plate forme pétrolière et missions SAR). Quelques appareils sont aussi utilisés pour le transport des personnalités gouvernementales (Japon, Algérie,...)

Il se caractérise par rapport au Super Puma L2 ou AS332L2 par un rotor cinq pales, une plus grande autonomie et une charge utile plus élevée ainsi qu'une nouvelle avionique.

Il est équipé de deux turbomoteurs Makila 2A (ou 2A1) de Turbomeca d'une puissance maximum en mode d'urgence de 2 450 ch chacun à régulation FADEC totalement électronique, ce qui est une première dans la famille Super Puma.

Opérateurs gouvernementaux[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de la République populaire de Chine Chine : Le 26 août 2009, le Ministère des Transports de la République Populaire de Chine signe l'achat de deux hélicoptères supplémentaires de classe EC225, ce qui porte le total à 4[1].
  • Drapeau du Japon Japon : La composante terrestre des forces d'autodéfense japonaise (JGSDF) ont reçu 3 AS225LP, destinés à remplacer les AS332L destinés aux missions de transport de VIP.
  • Drapeau de la France France : En avril 2010, la flottille 32F de la Marine nationale française reçoit deux EC 225 de sécurité maritime prévus pour remplacer des Super Frelon, basés à Lanvéoc-Poulmic[2], le second est arrivé le 23 juillet[3]. Airtelis, filiale du gestionnaire du réseau de transport d'électricité, RTE, dispose de deux EC 225, reçus le 17 novembre 2011 et le 9 mai 2012.
  • Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam: En 2009 et 2010, la filiale de Service Flight Corporation of Vietnam (SFC VN) a reçu deux EC 225 pour l’exploration offshore, les opérations de recherche et de sauvetage (SAR). Et le 25 décembre, l'armée de l'air vietnamienne a reçu 2 EC 225.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]