Emil Ludwig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Emil Ludwig (homonymie).
Emil Ludwig.

Emil Ludwig de son vrai nom Emil Cohn, ( à Breslau - à Moscia) est un écrivain allemand célèbre pour ses biographies.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Breslau, (actuelle Wrocław aujourd'hui en Pologne) dans une famille juive, Ludwig a étudié le droit et l'histoire mais il a choisi de faire carrière comme écrivain. Il a d'abord publié quelques pièces de théâtre et nouvelles et a eu une activité de journaliste.

En 1906, il s'exile en Suisse, puis la Première Guerre mondiale l'amène à travailler comme correspondant de guerre pour le Berliner Tageblatt à Vienne et Istanbul.

Durant les années 1920, il acquièrent une renommée internationale pour la publication de ses biographies qui mêlaient des faits historiques avérés avec de la fiction ainsi qu'une analyse psychologique des personnages étudiés. Il publie ainsi une biographie de Goethe en 1920, puis de Bismarck entre 1922 et 1924, de Napoléon en 1925, de Michel-Ange en 1930, et enfin de Cléopâtre en 1937.

Converti au catholicisme à l'âge de 21 ans, il y renonça en 1922 à la suite du meurtre du ministre des affaires étrangères Walter Rathenau.

Reconnu comme un citoyen suisse en 1932, il émigre aux États-Unis en 1940. Son dégoût du régime nazi l'amène à travailler pour le gouvernement américain en 1940 pour lequel il a écrit de virulents pamphlets anti-fascistes. Il fait partie des auteurs mis à l'index dont les œuvres sont brûlées lors des autodafés de 1933 en Allemagne.

Après la Seconde Guerre mondiale, il retourne en Suisse où il meurt, à Moscia, près d'Ascona.

Biographies[modifier | modifier le code]

  • Goethe (1920)
  • Bismarck (1922-1924)
  • Napoléon (1925)
  • Jésus (1928)
  • Michel-Ange (1930)
  • Cléopâtre (1937)
  • Staline (1942)
  • Beethoven (1945)

Autres textes[modifier | modifier le code]

  • The Son of Man (1928)
  • Juli 14. Den Söhnen zur Warnung (trad. litt. : « A nos fils pour leur gouverne »), titre français (1929) : Juillet 1914, réédition : Petite bibliothèque Payot (2012).
  • Entretiens avec Mussolini (1932), [PDF]Lire en version anglaise.
  • Chercheur d'or (1930)
  • Le Nil - Vie d'un fleuve (1936)
  • Les Allemands - Double histoire d'une nation (1941)

Citations[modifier | modifier le code]

Dans sa biographie de Jésus, Emil Ludwig écrit : « Il n’entre pas dans le caractère de cet ouvrage de troubler la foi en la divinité de Jésus-Christ chez ceux qui vivent de cette foi, mais au contraire de prouver la réalité de l’humanité de Iéshoua‘ à tous ceux qui la tiennent pour une invention. »

Liens externes[modifier | modifier le code]