Eddie Palmieri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eddie Palmieri

Naissance 15 décembre 1936
Drapeau des États-Unis États-Unis (New York)
Genre musical Salsa, boogaloo
Instruments Piano

Eddie Palmieri, né le 15 décembre 1936, dans le sud du Bronx (New York), de parents portoricains d'origine Corse, est un célèbre pianiste, compositeur, arrangeur, producteur et leader de groupes de musique latine.

Il est le frère de Charlie Palmieri, considéré plutôt comme un artiste de jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eddie Palmieri a commencé à jouer du piano à l'âge de huit ans. Il a aussi joué des timbales et a voulu se spécialiser dans cet instrument, mais a changé d'avis après plusieurs concerts avec le groupe de son oncle.

Il a développé un style avant-gardiste et une technique de piano peu orthodoxe en jouant avec un grand nombre de groupes pendant les années 1950, notamment l'orquestre de Tito Rodríguez.

En 1955 il est devenu professionnel comme membre de l'orchestre de Johnny Segui et le groupe est devenu Orlando Marin Conjunto.

Cependant, le fait d'être trop zélé sur le clavier a provoqué son renvoi. Il a alors remplacé son frère Charlie comme pianiste de l'orchestre de Vicentico Valdes (ex-chanteur de Tito Puente), avant de rejoindre le big band de Tito Rodríguez entre 1958-60.

Durant les années 1960 il a formé son propre orchestre pour présenter son style unique et a été récompensé par un Grammy pour ses contributions à la musique salsa.

Il a quitté l'orchestre de Tito Rodríguez pour travailler seul. En 1961, il forme son propre orchestre "La Perfecta", un des orchestres de musique latine les plus actifs de New York et ont signé avec le label Alegre d'Al Santiago, qui a produit leur premier album "Eddie Palmieri And His Conjunto La Perfecta" en 1962.

En 1963, le tromboniste brésilien Jose Rodrigues a rejoint La Perfecta ; il est devenu un habitué des musiciens accompagnant Eddie Palmieri dans les années 1980.

Eddie Palmieri et son orchestre ont sorti deux nouveaux albums sur Alegre avant de signer chez Tico en 1964, chez qui ils sortent Echando Pa'lante. Eddie a sorti nouveaux cinq albums avec La Perfecta, y compris deux avec le vibraphoniste de latin jazz Cal Tjader, avant que l'orchestre ne soit dissout en 1968.

Après le démantèlement de La Perfecta, Palmieri a utilisé des instrumentations variées sur ses albums. Sur le premier, Champagne en 1968, figurent le trompettiste Alfredo "Chocolate" Armenteros et le bassiste Israel « Cachao » López. L'enregistrement contenait du boogaloo (ou Latin Soul), style qui fusionne le Rythm'n'blues/Soul avec la musique Latine qui était à la mode à l'époque.

Plus tard Eddie Palmieri a considéré que le boogaloo avait marqué un déclin dans la créativité de la musique latine, causée par l'isolement de Cuba des États-Unis.

Eddie Palmieri a abordé la question de l'injustice économique et sociale aux États-Unis sur Justicia en 1969. Son frère Charlie Palmieri apparaît à l'orgue sur cet album et d'autres enregistrements d'Eddie Palmieri, qui ont été publiés entre 1971 et 1974, dont des expériences de fusion avec le R&B avec le groupe Harlem River Drive. Ils ont donné des concerts à la prison Sing Sing et à l'Université de Porto Rico.

Eddie Palmieri signe avec le label Coco Records d'Harvey Averne et sort Sentido en 1973. Il a sorti Sun Of Latin Music (Le soleil de la musique latine) en 1974.

En 1976, l'album a gagné un Grammy dans la catégorie musique latine nouvellement créée. Unfinished Masterpiece (Chef-d'œuvre inachevé), qu'il n'a pas voulu publier, sort en 1976, el il reçoit à nouveau un Grammy.

Entre 1978 et 1987 Eddie Palmieri sort cinq albums, tous sélectionnés aux Grammy.

Après une pause d'enregistrements, Eddie Palmieri a sorti Lucumi Macumba Voodoo sur la major Epic Records en 1978, qui a pour thème les religions de Cuba (santeria), du Brésil (candomblé) et d'Haïti (vaudou), dérivées de religions africaines.

Le disque fut un flop, au grand regret d'Eddie Palmieri.

La Verdad a gagné un cinquième Grammy avec Tony Vega comme chanteur principal.

Eddie a émigré à Porto Rico en 1983, mais le manque de travail régulier en raison du rejet par beaucoup de producteurs et musiciens, a provoqué son retour à New York avec un sentiment de frustration. Il a fait en 1986 sa seule apparition au Royaume Uni.

Palmieri signé avec une autre major, Capitol Records, avec Sueño en 1989, contenant quatre remakes de ses titres précédents, avec l'apparition du saxophoniste alto de jazz-rock fusion David Sanborn.

En 1992, avec La India, il sort Llego La India (Via Eddie Palmieri)".

Il a participé au tout dernier album de Tito Puente, Obra Maestra.

Son album Ritmo Caliente (Concord Records) a été sélectionné au prix Billboard de musique latine 2004.

Eddie Palmieri a produit une large variété de musique d'avant-garde au cours de sa carrière.

Habile dans des styles aussi divers que la rumba, le jazz et la salsa, et styles populaires qu'il a créés, sa maîtrise du piano se ressent sur le suave Para Que Escuchen sur l'album El Rumbero del Piano.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • La Perfecta, 1962
  • El Molestoso, 1963
  • Lo Que Traigo Es Sabroso, 1964
  • Echando Pa'lante (Straight Ahead), 1964
  • Azucar Pa'ti (Sugar for You), 1965
  • Mozambique, 1965
  • El Sonido Nuevo: The New Soul Sound, 1966 (avec Cal Tjader)
  • Bamboleate, 1967 (avec Cal Tjader)
  • Molasses, 1967
  • Champagne, 1968
  • Justicia, 1969
  • Superimposition, 1970
  • Vamonos Pa'l Monte, 1971
  • Live At the University of Puerto Rico, 1971
  • Harlem River Drive, 1971 (au sein du groupe Harlem River Drive)
  • Recorded Live at Sing Sing, Vol. 1, 1972
  • Recorded Live at Sing Sing, Vol. 2, 1972
  • Sentido, 1972
  • The Sun of Latin Music, 1973
  • Unfinished Masterpiece, 1974
  • Lucumi, Macumba, Voodoo, 1978
  • Eddie Palmieri, 1982
  • Palo Pa Rumba, 1984
  • Solito, 1985
  • The Truth, La Verdad, 1987
  • Sueno, 1992
  • Llego La India via Eddie Palmieri, 1992 (avec La India)
  • Palmas, 1994
  • Arete, 1995
  • Vortex, 1996
  • El Rumbero Del Piano, 1998
  • Live, 1999
  • Masterpiece / Obra Maestra, 2000 (avec Tito Puente)
  • En Vivo Italia, 2002
  • La Perfecta II, 2002
  • Ritmo Caliente, 2003
  • Listen Here!, 2005
  • The Brian Lynch/Eddie Palmieri Project: Simpático, 2006

Lien externe[modifier | modifier le code]