David Sanborn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sanborn.

David Sanborn

Description de cette image, également commentée ci-après

David Sanborn, San Francisco 2003

Informations générales
Surnom Dave Sanborn
Nom David Sanborn
Naissance (68 ans)
Drapeau des États-Unis Tampa, Floride
Activité principale Saxophoniste, chanteur, compositeur
Genre musical Jazz, fusion, rhythm'n'blues
Instruments Saxophone
Années actives 1967 à aujourd'hui
Labels Verve
Decca
Warner Bros
Site officiel www.davidsanborn.com

David Sanborn (né le ) est un saxophoniste américain, associé au smooth jazz, mais dont le jeu s'étend néanmoins à des styles comme le jazz, le blues, le rhythm'n'blues, et plus généralement le jazz fusion.

Participant à un nombre important d'enregistrements studios depuis les années 1970, il s'est également fait connaître par ses diverses présences scéniques dans le monde entier.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Sanborn est né le 30 juillet 1945 à Tampa, en Floride et a grandi à Kirkwood, dans le Missouri.

Atteint de poliomyélite encore enfant, son père décida de lui offrir un saxophone pour lui renforcer la cage thoracique.

Il débuta dans l'orchestre de Paul Butterfield, avec lequel il développe le son qui le rendra célèbre : un son riche, ample, qui le fait parfois comparer à celui d'un saxophone ténor. Après 4 années dans le groupe[1], il entame une carrière prolifique de session man. On le verra notamment avec des artistes aussi reconnus que Gil Evans, Stevie Wonder, David Bowie sur l'album "Young Americans" ou Sting sur le titre "It's probably me" tiré de la BO de L'Arme fatale 3. Il a du reste collaboré à l'ensemble de la bande originale de cette tétralogie cinématographique avec Eric Clapton et Michael Kamen. En 1996, il accompagne au saxo le Phil Collins Big Band à Montreux (Suisse) lors de l'interprétation de " In the air tonight" .

Envol[modifier | modifier le code]

En 1975, l'album Taking Off ouvre la voie à une nouvelle carrière d'enregistrements studio sous son nom. L'œuvre, ainsi que les 3 suivantes, permettent à David Sanborn de confirmer son aisance et son style sur des compositions latines, funky ou intimistes au côté de Don Grolnick, Hiram Bullock ou Buzzy Feiten.

Maturité[modifier | modifier le code]

C'est véritablement avec l'album Hideaway que David Sanborn affirme son talent, tant stylistique (Hideaway) que créatif (Lisa, qui sera repris tout au long de sa carrière).

Style[modifier | modifier le code]

Si le son de David Sanborn s'est révélé rapidement (depuis le Butterfield Blues Band), son jeu et ses techniques d'improvisation ont évolué tout au long de sa carrière. Une approche directe et globale peut être de mesurer ce jeu selon les diverses époques que le saxophoniste a traversé : west coast, latin jazz, disco funk, fusion, pop rock, acid jazz, rhythm'n'blues, blues.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Grammy Awards[modifier | modifier le code]

  • 1999: Contemporary Jazz Performance - Inside
  • 1988: Best Pop Instrumental Performance - Close up
  • 1987: Best Rhythm & Blues Instrumental Performance - A Change of Heart ("Chicago song")
  • 1986: Best Jazz Fusion Performance - Double Vision
  • 1985: Best Jazz Fusion Performance - Straight to the Heart
  • 1981: Best Rhythm & Blues Instrumental Performance - Voyeur ("All I need is you")

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Partitions :

  • The Best Of David Sanborn. Hal Leonard (Saxophone Partitions)
  • David Sanborn Collection. Hal Leonard (Saxophone Partitions)
  • Jamey Aebersold Jazz Tome 103 - David Sanborn - Songs. Jamey Aebersold (Saxophone Partitions, CD minus one)

Magazines:

  • Jazz Journal International - "Straight to the heart", Mark Gilbert, page 8. Volume 38, n°4 (04/1985)
  • Wire - "Pushing to the limits", Richard Cook, page 32. Sortie 55 (09/1988)
  • Jazziz - "The Genuine article", Lee Jeske, page 42. Volume 16, n°7 (07/1999)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Live, concerts, apparitions TV[modifier | modifier le code]

  • Live at Montreux (1981, 1984)
  • Straight to the Heart (1984)

Fictions (compositeur, instrumentiste ou acteur)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Sanborn a participé au Paul Butterfield Blues Band de 1967 à 1971 visible ici

Liens externes[modifier | modifier le code]