David Millar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Millar.
David Millar
Image illustrative de l'article David Millar
David Millar lors du Tour de Romandie 2011
Informations
Nom Millar
Prénom David
Date de naissance 4 janvier 1977 (37 ans)
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Équipe actuelle Garmin-Sharp
Spécialité Rouleur
Courses par étapes
Équipe professionnelle
01.1997-08.2004[n 1]
06.2006-12.2007[n 2]
01.2008-07.2008[n 3]
07.2008-12.2008[n 4]
2009
2010
2011
01.2012-06.2012[n 5]
06.2012-[n 6]
Cofidis
Saunier Duval-Prodir
Slipstream-Chipotle
Garmin-Chipotle
Garmin-Slipstream
Garmin-Transitions
Garmin-Cervélo
Garmin-Barracuda
Garmin-Sharp
Principales victoires
3 championnats

MaillotReinoUnido.PNG Champion de Grande-Bretagne sur route 2007
MaillotReinoUnido.PNG Champion de Grande-Bretagne du contre-la-montre 2007
MaillotReinoUnido.PNG Champion de Grande-Bretagne de poursuite 2006
10 étapes sur les grands tours
5 étapes du Tour d'Espagne
4 étapes du Tour de France

1 étape du Tour d'Italie

David Millar est un coureur cycliste écossais né le 4 janvier 1977 à Malte. Il fait ses débuts professionnels en 1997 au sein de l'équipe française Cofidis, aujourd'hui il est membre de l'équipe Garmin-Sharp.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Millar commence sa carrière professionnelle en 1997 dans l'équipe française Cofidis. En 2000, il remporte le contre-la montre inaugural du Tour de France, au Futuroscope.

David Millar est mis en examen en 2004 pour détention de produits dopants. Après ses aveux sur l'utilisation d'EPO, il est suspendu pour deux ans en août 2004. Il est aussi déclassé du championnat du monde du contre-la-montre qu'il avait remporté en octobre 2003. En janvier 2005, le Tribunal arbitral du sport décide de ramener au 24 juin 2004 le début de sa suspension.

La suspension s'étant achevée le 23 juin 2006, il peut être aligné par l'équipe Saunier Duval-Prodir au départ du Tour de France 2006. En 2007, il réalise un doublé aux championnats de Grande-Bretagne de cyclisme sur route en remportant la course en ligne et le contre-la-montre.

En 2008, il rejoint l'équipe américaine Slipstream-Chipotle qui deviendra par la suite Garmin-Chipotle.

En 2011, afin de préparer le Tour de France et les championnats du monde de Copenhague, il décide de représenter Malte, son pays de naissance aux XIVe Jeux des Petits-États[1]. Un évènement de dernière minute l'a cependant empêché de défendre le titre qu'il avait glané à Saint-Marin précédemment.

En mai 2012, le Tribunal arbitral du sport déboute le Comité olympique britannique en jugeant illégale sa volonté d'écarter des Jeux olympiques les athlètes suspendus plus de six mois pour dopage. David Millar, au même titre que l'athlète Dwain Chambers, est donc sélectionnable pour les Jeux de Londres[2],[3]

L'affaire Armstrong[modifier | modifier le code]

En octobre 2012, après la décision de l'UCI de retirer ses sept succès au Tour de France à Lance Armstrong pour dopage, l'ancien président de l’UCI, Hein Verbruggen, ami personnel d’Armstrong, est mis en question, des coureurs comme David Millar, dopé repenti, réclamant sa démission de son poste actuel de président d’honneur de la Fédération internationale[4].

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

12 participations David Millar fait partie des coureurs ayant remporté au moins deux étapes du Tour de France sur plus de dix années.

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

5 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

7 participations

  • 2001 : 64e, vainqueur des 1re et 14e étapes, maillot or pendant 3 jours
  • 2002 : abandon
  • 2003 : 102e, vainqueur de la 17e étape
  • 2006 : 64e, vainqueur de la 14e étape
  • 2009 : 80e, vainqueur de la 20e étape
  • 2010 : 109e
  • 2014 :

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2004, le classement UCI concerne tous les coureurs ayant obtenu des points lors de courses du calendrier international de l'Union cycliste internationale (324 courses en 2004). En 2005, l'UCI ProTour et les circuits continentaux sont créés, ayant chacun leur classement. De 2005 à 2008, le classement de l'UCI ProTour classe les coureurs membres d'équipes ProTour en fonction des points qu'ils ont obtenus lors des courses du calendrier UCI ProTour, soit 28 courses en 2005, 27 en 2006, 26 en 2007. En 2008, le calendrier du ProTour est réduit à 15 courses en raison du conflit entre l'UCI et les organisateurs de plusieurs courses majeures. Les trois grands tours, Paris-Roubaix, la Flèche wallonne, Liège-Bastogne-Liège, le Tour de Lombardie, Tirreno-Adriatico et Paris-Nice ne sont donc pas pris en compte dans le classement ProTour 2008. En 2009 et 2010, un « classement mondial UCI » remplace le classement ProTour. Il prend en compte les points inscrits lors des courses ProTour et des courses qui n'en font plus partie, regroupées dans un « calendrier historique », soit au total 24 courses en 2009 et 26 en 2010. Ce nouveau classement prend en compte les coureurs des équipes continentales professionnelles. En 2011, l'UCI ProTour devient l'UCI World Tour et reprend dans son calendrier les courses qui l'avaient quitté en 2008. Il comprend 27 courses en 2011 et son classement ne concerne plus que les coureurs membres des 18 équipes ProTeam.

David Millar apparaît pour la première fois au classement UCI en 1997. Il obtient son meilleur classement en 2001 : 16e.

Année 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Classement UCI[5] 634e 297e 161e 120e 16e 115e 20e 945e
Classement ProTour[6] nc 134e 50e nc
Classement mondial UCI[7] 100e 62e[8]
UCI World Tour 23e[9] 131e[10] 180e[11]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 1997 au 4 août 2004
  2. Du 24 juin 2006 au 31 décembre 2007
  3. Du 1er janvier 2008 au 4 juillet 2008
  4. Du 5 juillet 2008 au 31 décembre 2008
  5. Du 1er janvier 2012 au 29 juin 2012
  6. Du 30 juin 2012

Références[modifier | modifier le code]

  1. Millar va courir pour... l'île de Malte-www.cyclismerevue.blogs.sudinfo.be du 19/05/2011 - Consulté le 06/11/2011
  2. « Grande-Bretagne: Millar et Chambers ne sont plus suspendus », sur sports.fr,‎ 30 avril 2012 (consulté le 3 mai 2012)
  3. « Pas d'exclusion à vie des JO », sur lequipe.fr,‎ 30 avril 2012 (consulté le 3 mai 2012)
  4. « Tout le monde se dopait pendant l’ère Armstrong », Le Soir,‎ 23 octobre 2012
  5. « 2005 UCI Road Rankings », UCI (consulté le 8 juillet 2010)
  6. « Classement ProTour », sur uciprotour.com (consulté le 8 juillet 2010)
  7. « Classement mondial UCI », sur uci.ch (consulté le 8 juillet 2010)
  8. « Classement mondial UCI 2010 », sur uci.ch (consulté le 19 mai 2013)
  9. « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Final result », sur uci.html.infostradasports.com (consulté le 19 mai 2013)
  10. « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Final result », sur uci.html.infostradasports.com (consulté le 19 mai 2013)
  11. « UCI WorldTour Ranking - 2013 », sur uci.html.infostradasports.com (consulté le 15 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :