Dasyprocta leporina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Agouti doré

L'Agouti doré[2],[3] (Dasyprocta leporina) est une espèce de rongeurs de la famille des Dasyproctidae. Souvent appelé plus simplement agouti[4],[5],[3], comme les espèces proches, cet animal vit principalement au Brésil, au Venezuela, au Guyana et en Guyane française. Il a également été introduit dans les îles des Antilles. Ce rongeur a une chair appréciée.

L'espèce a été décrite pour la première fois en 1758 par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778).

Sont actuellement regroupées dans cette espèce Dasyprocta aguti (Îles Vierges), D. albida (Grenade, Saint-Vincent), D. antillensis (Sainte-Lucie, Martinique), D. fulvus (Sainte-Lucie, Martinique) et D. noblei (Dominique, Guadeloupe, Montserrat, Saint-Christophe-et-Niévès), qui désignaient autrefois des agoutis des Petites Antilles.

Description[modifier | modifier le code]

L'agouti doré pèse entre 3 et 6 kg, il mesure entre 48 et 64 cm de long. Les femelles sont plus grandes que les mâles mais il n'y a pas d'autres dimorphismes sexuels. Cette espèce vit 15 à 20 ans en captivité.

Carte de l'Amérique du Sud avec zone rouge vers la côte nord.
Répartition de l'Agouti doré, en Amérique du Sud

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Agouti doré au zoo Wilhelma de Stuttgart.

Selon Mammal Species of the World (13 mai 2013)[6] :

  • sous-espèce Dasyprocta leporina albida
  • sous-espèce Dasyprocta leporina cayana
  • sous-espèce Dasyprocta leporina croconota
  • sous-espèce Dasyprocta leporina fulvus
  • sous-espèce Dasyprocta leporina leporina
  • sous-espèce Dasyprocta leporina lunaris
  • sous-espèce Dasyprocta leporina maraxica
  • sous-espèce Dasyprocta leporina noblei

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 13 mai 2013
  2. Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  3. a et b Cuivré sur le site Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN), consulté en février 2012.
  4. Nom en français d’après Termium plus, la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada
  5. Voir définition donnée par le Grand dictionnaire terminologique de l’Office québécoi de la langue française.
  6. Mammal Species of the World, consulté le 13 mai 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :