Darwyn Cooke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Darwyn Cooke

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Darwyn Cooke au Comic Con 2008 de New York

Naissance 1962[1]
Nationalité Canadien
Profession
Dessinateur
Scénariste
Distinctions
Eisner Award 2005
Joe Shuster Award 2005
Harvey Award 2005 (2)
Eisner Award 2006
Eisner Award 2007 (3)
Joe Shuster Award 2007 (3)
Eagle Award 2010
Joe Shuster Award 2010
Eisner Award 2011

Compléments

La Nouvelle Frontière
Le Spirit
Catwoman

Darwyn Cooke, est un dessinateur et un scénariste canadien de comics.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la fin des années 90, Darwyn Cooke contribue aux séries animées du DCAU, notamment en qualité de storyboarder sur l'épisode Légendes du Chevalier Noir de la série Batman, la série animée, hommage au Batman: Dark Knight (The Dark Knight Returns) de Frank Miller[2], et au générique de la série Batman, la relève[3]. Ce travail auprès de Bruce Timm influencera tardivement son style graphique[4].

Dans l'animation, il participe également, en tant que réalisateur, à la série animée Men in Black.

Son premier grand succès dans la bande dessinée survient en 2000 avec Batman: Ego, sombre histoire introspective mettant en scène le Chevalier Noir. Il continue d'explorer l'univers DC Comics avec le personnage de Catwoman (Catwoman : Le Grand Braquage).

La consécration arrive en 2004 avec La Nouvelle Frontière, mini-série de six numéros qui plonge le lecteur dans l'âge d'or des comics de l'univers DC, alors que le Maccarthysme considère les super-héros comme des hors-la-loi. Cette œuvre lui apporte la reconnaissance du public et de la critique : il obtient ainsi trois Eisner Awards. En 2008, il participe comme producteur à son adaptation en film d'animation (Justice League: The New Frontier), dans la collection DC Universe.

Cooke travaille ensuite avec de célèbres auteurs, notamment Jeph Loeb sur Batman/The Spirit (pour démarre la nouvelle série mensuelle du personnage de Will Eisner en 2007) et Tim Sale sur Superman : Kryptonite.

Il utilise ensuite son style sombre et épuré pour dessiner dans Parker les thrillers de Richard Stark (créateur du personnage de Parker, rendu célèbre par le film Payback avec Mel Gibson).

En 2012, dans le cadre du projet Before Watchmen (en) Darwyn Cooke réalise Before Watchmen: Minutemen et coécrit Before Watchmen: Silk Spectre.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Darwyn Cooke a reçu de nombreux prix Eisner, récompense américaine la plus prestigieuse :

  • 2005 : meilleure mini-série pour La Nouvelle Frontière
  • 2006 : meilleur numéro ou one-shot pour Solo n°5
  • 2007 : meilleur numéro ou one-shot pour Batman/The Spirit (en) (avec Jeph Loeb)
  • 2007 : meilleur recueil et meilleure conception graphique pour 'La Nouvelle Frontière
  • 2010 : meilleure adaptation pour Parker : Le Chasseur (d'après Richard Stark)
  • 2011 : meilleur auteur pour Parker : L'Organisation (d'après Richard Stark)
  • 2012 : meilleure histoire courte pour « The Seventh », dans Richard Stark's Parker: The Martini Edition (d'après Richard Stark)
  • 2012 : meilleur recueil pour Richard Stark's Parker: The Martini Edition (d'après Richard Stark)
  • 2013 : meilleure adaptation pour Parker : Le Casse (d'après Richard Stark)
  • 2014 : meilleure adaptation et meilleur lettrage pour Richard Stark's Parker: Slayground (d'après Richard Stark)

Les Joe Shuster Awards, dédiés aux artistes canadiens de comics, le récompensent également pour sa qualité graphique :

  • en 2005, Outstanding cartoonist pour The New Frontier;
  • en 2007 la même récompense pour The Spirit;
  • en 2007, Outstanding artist pour Batman/The Spirit;
  • en 2010, Outstanding cover artist pour Parker: The Hunter.

Il est aussi reconnu pour son travail de scénariste (Outstanding writer en 2007 pour Superman Confidential).

En 2005, les Harvey Award le récompensent pour La Nouvelle Frontière (meilleur dessinateur et meilleure série limitée).

Il est également primé aux Eagle Award (meilleur scénariste/artiste en 2010).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Version française[modifier | modifier le code]

Version originale[modifier | modifier le code]

  • Batman: Ego (DC Comics, 2000)
  • Legion Worlds #2 (DC Comics, mid-2001)
  • Detective Comics #759-762 (DC Comics, July to October 2001)
  • Batman: Gotham Knights #23 (DC, November 2001)
  • Catwoman #1-4 (DC Comics, November 2001 to February 2002)
  • Just Imagine Stan Lee with Chris Bachalo creating Catwoman (May 2002)
  • X-Statix #1 (August 2002)
  • Marvel Double Shot #3 (December 2002)
  • X-Force #124 (Marvel Comics, January 2002)
  • 9-11, Volume 2 (February 2002)
  • Spider-Man: Tangled Web #11 (Marvel Comics, April 2002)
  • Catwoman: Selina's Big Score (DC Comics, Summer 2002).
  • Gotham Knights #33 (DC Comics, September 2002)
  • JSA: All Stars #3 (DC Comics, 2003)
  • Spider-Man's Tangled Web #21 (Marvel, February 2003)
  • Wolverine/Doop #1-2 (Marvel, 2003)
  • DC: The New Frontier #1-6 (DC Comics, 2004)
  • Solo #1 (DC Comics, 2004)
  • Green Lantern: Secret Files 2005 (DC Comics, 2005)
  • Solo #5 (DC Comics, June 2005)
  • Batman/The Spirit (DC Comics, November 2006)
  • Superman Confidential #1-5, 11 (DC Comics, November 2006-07, 2008)
  • The Spirit #1-6, 8-12 (DC Comics, December 2006 to January 2008)
  • Justice League: The New Frontier Special (DC Comics, May 2008)
  • Jonah Hex #33 (DC Comics, July 2008) Artist
  • Richard Stark's Parker: The Hunter (IDW Comics, July 2009)
  • Jonah Hex #50 (DC Comics, December 2009)
  • Richard Stark's Parker: The Man With the Getaway Face - A Prelude to The Outfit (IDW Comics, July 2010)
  • Richard Stark's Parker: The Outfit (IDW Comics, October 2010)
  • Richard Stark's Parker: The Score (IDW Comics, May 2012)
  • Richard Stark's Parker: Slayground (IDW Comics, TBA)
  • Before Watchmen: Minutemen #1-6 (DC Comics, July 2012)
  • Before Watchmen: Silk Spectre #1-4 (DC Comics, July 2012)


Début 2009, un livre retraçant sa carrière, de la collection Modern Masters, est prévu[5]. En mars 2010, des problèmes d'agendas sont annoncés par l'éditeur, qui envisage une sortie ultérieure[6].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]