Batman, la relève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Batman (homonymie).

Batman, la relève

Titre original Batman Beyond
Autres titres
francophones
Batman 2000
Genre Série d'animation
fantastique
Création Alan Burnett
Paul Dini
Glen Murakami
Bruce Timm
Production Jean MacCurdy
Shaun McLaughlin
Musique Lolita Ritmanis, Kristopher Carter, Michael McCuistion, Shirley Walker
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine The WB
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 52
Durée 25 minutes
Diff. originale 10 janvier 199918 décembre 2001

Batman, la relève ou Batman 2000 (Batman Beyond) est une série télévisée d'animation américaine en 52 épisodes de 25 minutes, créée d'après le personnage de Bob Kane et Bill Finger en 1939, diffusée entre le 10 janvier 1999 et le 18 décembre 2001 dans le bloc de programmes Kids' WB sur The WB.

En France, la première saison a été diffusée sous le titre Batman 2000 à partir du 8 mai 1999 dans Décode pas Bunny sur Canal+.
Rediffusion et épisodes inédits sous le titre Batman, la relève à partir du 5 septembre 1999 sur France 3. Au Québec, la série a été diffusée sur VRAK.TV.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le premier épisode de la série nous montre Bruce Wayne, n'ayant plus la force physique nécessaire à poursuivre sa croisade en tant que Batman, sans armes, prenant définitivement sa retraite. Vingt ans plus tard, Terry McGinnis, un adolescent « difficile », fait la rencontre d'un Bruce Wayne octogénaire, toujours vif, aux prises avec une bande de voyous. Le jeune homme, plutôt bagarreur, fait fuir les agresseurs aux côtés de Wayne et raccompagne Bruce dans son manoir où il vit reclus, avec son chien Ace pour seule compagnie. Là, par inadvertance, Terry McGinnis découvre la Batcave et comprend que son hôte n'est autre que celui qu'on appelait autrefois Batman.

Lorsque le père de Terry McGinnis, employé de Wayne-Powers Industries, découvre un trafic d'armes biologiques orchestré par son employeur, Derek Powers, il est assassiné. Le jeune homme se retourne vers Wayne, actionnaire de l'entreprise et ancien Batman, pour obtenir de l'aide, mais Bruce Wayne lui conseille de s'adresser au commissaire Barbara Gordon. Terry McGinnis pénètre alors de nuit dans la Batcave pour voler le dernier costume de Batman : un équipement high-tech qui lui permettait de continuer la lutte malgré son âge avancé. Après que Terry McGinnis a mis fin aux agissements de Derek Powers, face au crime et à la corruption qui règnent à nouveau au cœur de Gotham City, Bruce Wayne consent à laisser Terry reprendre la croisade de Batman, sous sa tutelle. Il devient alors le nouveau justicier de Gotham City.

Terry McGinnis affronte son propre panel de méchants dans le Gotham City du futur : la voluptueuse métamorphe Inque, l'hypnotiseur Spellbinder, l'expert en ultrasons Stridor, le gangster radioactif nommé le Fléau, l'assassin Curare, l'organisation criminelle Cobra, le terroriste Mad Stan, le gang familial du Royal Flush et le traqueur africain Stalker. À plusieurs occasions, Terry McGinnis se retrouve également face à d'anciens ennemis de son mentor, comme Mr. Freeze, Bane (âgé, mourant, le corps détruit par la substance dopante qui lui donnait sa force), le multiple centenaire Ra's al Ghul, Le Gang du Flush Royal, et même, dans le film, un Joker ressuscité.

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Les ennemis[modifier | modifier le code]

La Ligue des Justiciers[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Note : La liste des épisodes ci-après respecte l'ordre original de première diffusion aux États-Unis mais ne correspond pas toujours à l'ordre des diffusions françaises. Ces dernières suivent l'ordre de production des épisodes.

Première saison (1999)[modifier | modifier le code]

  1. Renaissance, 1re partie (Rebirth, Part 1)
  2. Renaissance,2e partie (Rebirth, Part 2)
  3. La Bête noire (Black Out)
  4. Le Golem (Golem)
  5. Dérapage (The Winning Edge)
  6. La main passe (Dead Man's Hand)
  7. Le Fléau (Meltdown)
  8. Monstres sacrés (Heroes)
  9. Hypnose (Spellbound)
  10. Stridor (Shriek)
  11. Remise en forme (Disappearing Inque)
  12. Un soupçon de curare (A Touch of Curaré)
  13. Perdu corps et bien (Ascension)

Deuxième saison (1999-2000)[modifier | modifier le code]

  1. Zoologie (Splicers)
  2. Séismes (Earth Mover)
  3. Rodéo aérien (Joyride)
  4. L'Avatar numérique (Lost Soul)
  5. Chasse gardée (Bloodsport)
  6. Un profil peut en cacher un autre (Hidden Agenda)
  7. Chat échaudé (Once Burned)
  8. Une vie de rêve (Hooked Up)
  9. L'Armée des rats (Rats!)
  10. Télépathie (Mind Games)
  11. Revenant (Revenant)
  12. Dialogue de sourds (Babel)
  13. Robotique (Terry's Friend Dates a Robot)
  14. Le Monde à l'envers (Eyewitness)
  15. Zeta (Zeta)
  16. Le Survivant (Final Cut)
  17. Comme des robots (The Last Resort)
  18. L'Armurier (Armory)
  19. Ça tombe à pic (Sneak Peek)
  20. Le Caméléon (Plague)
  21. Bébé-œuf (The Eggbaby)
  22. Lune d'avril (April Moon)
  23. Laserman (Payback)
  24. Les Sentinelles du dernier cosmos (Sentries of the Last Cosmos)
  25. Megalo ( Big Time)
  26. l'inacessible (untouchable)
  27. Mais où est terry ? (Where's terry ?)

Troisième saison (2000-2001)[modifier | modifier le code]

  1. Combats de chiens (Ace in the Hole)
  2. La rançon du roi (King's Ransom)
  3. Trahison (Betrayal)
  4. Futur-ex (Out of the Past)
  5. Les Lois de la nature (Speak no Evil)
  6. Liquidités (Inqueling)
  7. Mise à nu (Unmasked)
  8. Kobra, 1re partie (Curse of the Kobra, Part 1)
  9. Kobra, 2e partie (Curse of the Kobra, Part 2)
  10. La Ligue des justiciers, 1re partie (The Call, Part 1)
  11. La Ligue des justiciers, 2e partie (The Call, Part 2)
  12. Compte à rebours (Countdown)

Cross-overs[modifier | modifier le code]

Avec la série Static Choc[modifier | modifier le code]

  1. Retour vers le futur (Future Shock)

Static est envoyé 40 ans dans le futur, où il doit aider le Batman de cette ère, Terry McGinnis, à sauver un autre super-héros, lui-même. (Note : Dans l'ère de Batman, la relève, Static est membre, tout comme Batman, de La Ligue des justiciers du futur).

Avec la série La Ligue des justiciers[modifier | modifier le code]

La numérotation des épisodes est celle de La Ligue des justiciers.

  1. Il était une fois dans le futur, 1re partie (The Once and Future Thing, Part 1: Weird Western Tales) : Batman, Wonder Woman, et Green Lantern poursuivent Chronos dans le passé, où ils s'allient avec les héros DC de l'ère du Far West. Après avoir éliminé la technologie du futur qu'il a transporté à cette époque, il poursuivent à nouveau Chronos au travers du temps, dans le futur. Warhawk, membre de La Ligue des justiciers de l'ère de Batman, la relève reconnaît John Stewart. Il s'avère qu'il est son fils, et celui de Hawkgirl.
  2. Il était une fois dans le futur, 2e partie (The Once and Future Thing, Part 2: Time Warped) : Batman, Green Lantern et Wonder Woman traquent Chronos dans le Gotham City du futur. Ils arrivent juste à temps pour combattre un groupe de Jokerz aux côtés de La Ligue des justiciers du futur. Les voyageurs temporels sont amenés dans un refuge de la ligue, où Bruce Wayne révèle que Chronos a mené le gang des Jokerz, avec sa technologie, à éliminer la ligue. Les héros arrivent à vaincre les Jokerz, et Batman (Bruce Wayne) emprisonne Chronos dans une boucle temporelle, juste avant son premier saut dans le temps, éliminant ainsi tous les événements des épisodes de la continuité temporelle.
  3. Épilogue (Epilogue) : Dans le futur, quinze ans après la fin de la série, Amanda Waller, ancienne responsable du Projet Cadmus révèle à Terry McGinnis qu'il est le résultat de manipulations scientifiques, et est en fait le fils biologique de Bruce Wayne, créé dans le cadre d'un projet nommé Batman Beyond.

Commentaires[modifier | modifier le code]

La série a été suivie d'un film, en 2000, Batman, la relève : Le Retour du Joker, l'histoire trouvant une conclusion dans l'épisode Epilogue de la quatrième saison de la série télévisée La Nouvelle Ligue des justiciers (Justice League Unlimited).

Le projet Batman Beyond[modifier | modifier le code]

Dans l'épisode Epilogue de La Ligue des justiciers, il est révélé que Terry McGinnis est en fait le fils biologique de Bruce Wayne, suite a des manipulations génétiques. Terry confronte Amanda Waller, ancienne directrice du Projet Cadmus, qui justifie cet acte en lui indiquant qu'elle avait fini par être persuadée que le monde aurait toujours besoin de Batman.

À cette fin, Waller a créé le sous-projet Batman Beyond et a fait injecter le contenu modifié d'une seringue à Warren McGinnis, père de Terry McGinnis, au cours d'une consultation médicale de routine. Cette seringue contenait un nano-virus développé par le Projet Cadmus, et un échantillon de l'ADN de Bruce Wayne. Son plan était ensuite de reproduire le traumatisme psychologique que Bruce Wayne avait connu dans son enfance, afin que Terry devienne un nouveau Batman. Pour cela, elle a recruté l'ex-fiancée de Bruce Wayne, Andrea Beaumont (du film Batman contre le fantôme masqué) pour assassiner les parents de Terry devant lui. Toutefois, Andrea ne pu s'y résoudre, et confronta Waller qui se rendit compte qu'en tuant des innocents pour créer un nouveau Batman, elle irait à l'encontre de tout ce qu'il représente. Le projet fut alors abandonné mais, quelques années plus tard, Derek Powers, en faisant tuer Warren McGinnis, prépara la carrière de Terry en tant que Batman.

D'après le scénariste Dwayne McDuffie, Bruce, étant le plus grand détective au monde, était conscient que Terry était pratiquement un clone de lui-même, mais il n'aborda jamais le sujet, ne souhaitant pas que Terry vive dans son ombre[1]

Bien que ce ne soit pas indiqué, en conséquence des agissements du Projet Cadmus, le jeune frère de Terry, Matt, est lui aussi un produit du projet Batman Beyond et est le fils biologique de Bruce Wayne[1].

Continuité avec les comics[modifier | modifier le code]

Le Batman du futur, Terry McGinnis, est une création de Paul Dini et Bruce Timm pour la série animée. C'était également le cas de Harley Quinn, qui a depuis été intégrée à la continuité DC Comics, en apparaissant dans leurs titres réguliers, aux côtés du Joker. Il semble que ce soit désormais au tour de Terry McGinnis d'obtenir cette reconnaissance. Dans Superman/Batman #22 (écrit, par Jeph Loeb, dessiné par Ed McGuinness), le Batman du futur apparait avec le costume qu'on lui connait, et Terry est mentionné dans le numéro suivant (nommé par erreur "Tim" dans la première édition). Cette apparition reste cependant sujette à caution, les évènements de ces numéros s'avérant par la suite être le produit des manipulations du Joker et de Mr Mxyztplk.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Film vidéo[modifier | modifier le code]

Série dérivée[modifier | modifier le code]

Le Projet Zeta est une série dérivée basée sur l'androïde Zeta apparu pour la première fois dans Batman, la relève. Son apparence y est différente de celle qu'il prendra dans sa propre série.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]