Comté de Montfort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Liste des comtes de Montfort.
Blason des comtes de Montfort

Le comté de Montfort est un ancien comté à cheval sur la Souabe (en Allemagne) et le Vorarlberg (en Autriche). Les comtes de Montfort furent des membres influents de la noblesse du Saint-Empire romain germanique.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Les comtes de Montfort portent le nom de leur château ancestral, Montfort, situé près de la frontière suisse actuelle, près de Götzis dans le Voralberg.

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte des territoires des comtes de Werdenberg et de Montfort (en violet) au XIVe siècle

Issus de la lignée des comtes palatin de Tübingen, les comtes de Montfort contrôlaient les seigneuries de Feldkirch (jusqu'en 1390), Bregenz (jusqu'en 1523) et Tettnang (jusqu'en 1779).

Jusqu'au XVIIIe siècle, les comtes de Montfort furent une importante famille de la haute noblesse, la plus importante dans la région du lac de Constance.

En 1780, le comte de Montfort vendit le comté à l'Autriche pour payer ses dettes, mais lui et ses descendants purent bénéficier des domaines, châteaux et terres familiales, à condition de payer de forts impôts annuels. La lignée masculine des Montfort s'éteint en 1787 avec la mort du comte Anton IV, qui n'avait eu que des filles. Cependant les membres féminins de la famille qui s'étaient mariées purent reprendre les titres de noblesse et les possessions familiales grâce à leurs époux et ce jusqu'à la révolution autrichienne de 1919. Leurs descendants purent être Comte de Montfort, et même prince de Montfort à partir de Napoléon Ier. La famille aurait fui l'Autriche et l'Allemagne après les révolutions.

Grandes armoiries de Jérôme Bonaparte, Prince de Montfort

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Karl Heinz Burmeister: Die Grafen von Montfort. Geschichte, Recht, Kultur. Universitätsverlag Konstanz, Konstanz 1996, ISBN 3-87940-560-3
  • (de) Karl Heinz Burmeister, Elmar L. Kuhn, Eva Moser u.a.: Die Grafen von Montfort. Geschichte und Kultur. Gessler, Friedrichshafen 1982, ISBN 3-922137-16-4

Articles connexes[modifier | modifier le code]