Heiligenberg (Bade-Wurtemberg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heiligenberg
Blason de Heiligenberg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Baden-Württemberg.svg Bade-Wurtemberg
District
(Regierungsbezirk)
District de Tübingen
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement du Lac de Constance
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Frank Amann
Code postal 88633
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
08 4 35 020
Indicatif téléphonique 07554
Immatriculation FN
Démographie
Population 2 849 hab. (Décembre 2009)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 49′ 15″ N 9° 18′ 45″ E / 47.82083333, 9.312547° 49′ 15″ Nord 9° 18′ 45″ Est / 47.82083333, 9.3125  
Altitude 726 m
Superficie 4 077 ha = 40,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Heiligenberg

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Heiligenberg
Liens
Site web www.heiligenberg.de

Heiligenberg est une commune de Bade-Wurtemberg (Allemagne), située dans l'arrondissement du Lac de Constance, dans la région Bodensee-Oberschwaben, dans le district de Tübingen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des vestiges d'activité humain remontant à l’âge de la pierre ont été retrouvés sur le territoire de la commune. La christianisation du village, entreprise par les moines de l’Abbaye de Saint-Gall remonte à 600. On ignore si le toponyme (Heiligenberg = « montagne sacrée ») remonte à cette époque où s'il désigne un sanctuaire païen pré-chrétien.

La première mention écrite de l'endroit remonte à 1083, avec la désignation de Mons Sanctus. Au XIIIe siècle, les landgraves de Linzgau[1] y établissent un château fort, qui sera désormais le siège des comtes de Heiligenberg, de la maison de Werdenberg-Heiligenberg. En 1535, ce fief échoit à la Maison von und zu Fürstenberg qui fait édifier le somptueux château d'Heiligenberg, toujours aujourd'hui propriété de leurs descendants, et résidence d'été de ces aristocrates[2] . Les ruines de l'ancien château fort sont aussi toujours visibles.

Le 18 mars 1944, au cours de la Deuxième Guerre mondiale, un bombardier Consolidated B-24 (Liberator) de l’USAAF, abattu au-dessus de Friedrichshafen, s'écrasa dans le « triangle de Betenbrunn[3] ,[4] ». Sur les dix hommes d'équipage, seuls quatre survécurent en sautant en parachute[5].

Depuis la réforme des communes du 1er janvier 1975, Heiligenberg a absorbé les communes voisines de Hattenweiler, et Wintersulgen.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Linzgau désigne depuis la période mérovingienne l'ancien territoire des Lentiens, au nord et autour du Lac de Constance.
  2. Wilhelm Leberer: Gute Luft auf über 700 Metern Höhe. In: Südkurier du 21 mai 2010
  3. Theo Wieland: Zeitreise zurück in die Nacht des 18. März 1944. Absturz eines B-24-Bombers vor 65 Jahren: Großneffe eines Besatzungsmitglieds besucht Gedenkstätte in Heiligenberg. In: Südkurier du 30 décembre 2009
  4. Otmar Gotterbarm: Als die Feinde vom Himmel fielen: Der 18. März 1944 zwischen Federsee und Alb. Zeitgut Verlag, 1. Auflage Oktober 2003, ISBN 3-933336-50-3
  5. Cornelia Hoyer: Nur vier Soldaten kehrten heim. In: Südkurier vom 24. Juli 2009

Source[modifier | modifier le code]