1171

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1168 1169 1170  1171  1172 1173 1174

Décennies :
1140 1150 1160  1170  1180 1190 1200
Siècles :
XIe siècle  XIIe siècle  XIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Croisades


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1171 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Proche-Orient[modifier | modifier le code]


  • Apprenant la fin de la dynastie Fatimide, le chef de la secte des Assassins, Rachid ad-Din Sinan (« le vieux de la montagne ») envoie un message à Amaury Ier de Jérusalem pour lui annoncer qu’il est prêt, avec tous ses partisans, à se convertir au christianisme. Les Assassins possèdent alors plusieurs forteresses et villages en Syrie centrale. Beaucoup d’adeptes de la secte, devenus de paisibles paysans, versent un tribut régulier aux Templiers. En promettant de se convertir, le « vieux » espère exempter ses fidèles du tribut, que seul les non-chrétiens sont tenus de payer (cf. 1173).

Europe[modifier | modifier le code]


  • La première banque d’Europe aurait été fondée à Venise. Elle se spécialise dans les opérations de change et de crédit : c’est l’invention du capitalisme[11].
  • Intervention du roi Louis VII de France en Bourgogne à l’appel de l’abbé de Cluny[12].
  • Louis VII confirme les privilèges des « marchands de l’Eau », interdisant à toute autre personne d’amener des marchandises entre les ponts de Paris et celui de Mantes, à moins de partager avec les marchands de l’eau parisien la moitié des bénéfices. Ceux qui violeront cette règle se verront confisquer les biens transportés. Cette hanse des marchands de l’Eau de Paris, pourvue d’un prévôt et d’échevins, donnera naissance à la municipalité parisienne[13].

Naissances en 1171[modifier | modifier le code]

Décès en 1171[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Templiers et hospitaliers en Périgord, par André Goineaud-Bérard
  2. Histoire des croisades et du royaume franc de Jérusalem, par René Grousset
  3. Chéref-nâmeh, ou Fastes de la nation kourde, par Saraf Khan Bidlisi Traduits du Persan et commentés par François Bernard Charmoy. Publié par Adamant Media Corporation ISBN 978-1-4212-1713-0
  4. Paysans armés par les seigneurs et employés comme mercenaires
  5. La guerre au Moyen Âge, par Philippe Contamine
  6. Louis Comte de Voinovitch, Histoire de Dalmatie, Textor Verlag,‎ 1934 (ISBN 9783938402160, présentation en ligne)
  7. The History of Ireland, Ancient and Modern, par Martin Haverty
  8. Héritages de Rachi, par René-Samuel Sirat, David Banon, Institut universitaire Rachi Troyes
  9. King John, par Wilfred Lewis Warren
  10. Rutas románicas en Aragón, de Angel Canellas López, Angel San Vicente, Antonio Viñego González, Zodiaque
  11. Répertoire général d'économie politique ancienne et moderne, par Pieter Alexander Sandelin
  12. ETUDES OFFERTES A PIERRE JAUBERT, par LIBER AMICORUM
  13. Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, 1927
  14. Nouvelle biographie générale, Hoefer