Cobra du Cap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cobra (homonymie).

Naja nivea

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Cobra du Cap

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Elapidae
Genre Naja

Nom binominal

Naja nivea
(Linnaeus, 1758)

Synonymes

  • Coluber niveus Linnaeus, 1758
  • Vipera flava Merrem, 1820
  • Naja gutturalis Smith, 1838
  • Naja intermixta Duméril, Bibron & Duméril, 1854
  • Naja haje var. capensis Jan, 1863

Naja nivea, le cobra du Cap, est une espèce de serpents de la famille des Elapidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre dans l'ouest de l'Afrique du Sud, au Lesotho, au sud-ouest du Botswana et dans le sud de la Namibie[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le cobra du Cap n'est pas le plus imposant des représentants africains du genre Naja. Relativement svelte et nerveux, cet animal montre une propension à grimper plus accusée que celle des autres cobras du continent. Sa coloration est généralement jaune brillant.

Il est de couleur allant du jaune bronze au brun foncé, avec ou sans marques sur le capuchon. Il peut mesurer de 1,50 à 2 mètres.

Son alimentation consiste en de petits mammifères, des rongeurs, des batraciens, des reptiles, de petits oiseaux et peut parfois inclure d'autres serpents tels que la vipère heurtante.

Reproduction[modifier | modifier le code]

L'accouplement se déroule en septembre et octobre. La femelle pond 8 à 20 œufs qui éclosent après 14 à 21 jours.

Venin[modifier | modifier le code]

Sans traitement, sa morsure est mortelle dans 60 % des cas.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Linnaeus, 1758 : Systema naturae per regna tria naturae, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis, ed. 10 (texte intégral).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Reptarium Reptile Database : Naja nivea  (en)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :