Classe Karel Doorman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Karel Doorman
Image illustrative de l'article Classe Karel Doorman
HNLMS F834 Van Galen
Caractéristiques techniques
Type Frégate
Longueur 122,25 m
Maître-bau 14,37 m
Tirant d'eau 6,2 m
Déplacement 2 800 tonnes
Port en lourd 3 320 tonnes
Propulsion 2 moteurs diesels Stork-Werkspoor de 9 790 chevaux pour les allures économiques
2 turbine à gaz Rolls Royce Spey 1A de 33 800 chevaux en total pour les allures opérationnelles
2 hélices à pas variable
Vitesse 30 nœuds (maximum turbines)
21 nœuds (maximum diesel)
Caractéristiques militaires
Armement Otobreda 76 mm antiaérien et antisurface
Oerlikon 20 mm
Lance-missiles Sea Sparrow vertical
AGM-84 Harpoon
Goalkeeper CIWS (système de protection rapprochée anti-missiles)
Torpilles Mark 46
Aéronefs Westland Lynx
Autres caractéristiques
Équipage 145
15 officiers
70 sous-officiers
60 matelots
Histoire
Constructeurs Schelde
A servi dans Pavillon de la Koninklijke Marine Koninklijke Marine
Pavillon de la Composante marine belge Composante marine
Pavillon de la marine portugaise Marine portugaise
Pavillon de l'armada de Chile Armada de Chile
Commanditaire Pays-Bas

La classe Karel Doorman est une série de huit frégates multi-fonctions commandée par la Koninklijke Marine. Elle est également appelée classe M (pour Multi-purpose) ou simplement M-frégate.

Les huit frégates ont reçu des noms d'officiers néerlandais célèbres.

Armement[modifier | modifier le code]

L'armement des frégates de classe Karel Doorman reflète leur polyvalence. Ces navires sont équipés pour la lutte antiaérienne, anti-surface et anti-sous-marine.

L'armement primaire repose sur les deux quadruples lanceurs de AGM-84 Harpoon (missile antinavire), qui ont une portée de 120 km. En soutien de ces lance-missiles est le canon Otobreda 76 mm, qui est à la fois antinavire et antiaérien.

La principale arme de combat antiaérien est le lance-missiles Sea Sparrow vertical, qui utilise un radar semi-actif pour trouver sa cible. 16 missiles de ce type, ayant un portée de 14 km sont embarqués.

Le Goalkeeper CIWS offre une protection rapprochée contre les missiles. Il tire des munitions de 30 mm et peut élever la cadence de tir à 4 200 coups par minute, à une portée variant de 200 m à 3 km.

Pour la lutte anti-sous-marine, chaque navire est équipé d'un hélicoptère Westland Lynx, qui transporte 2 torpilles Mark 46. Les navires possèdent deux lance-missiles jumeaux utilisant ces mêmes torpilles.

Les unités de la classe[modifier | modifier le code]

Force Navale Belge :

Marine royale néerlandaise :

Marine chilienne :

Marine portugaise :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]