Classe Evstafii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Evstafiev (homonymie).
Classe Evstafii
Image illustrative de l'article Classe Evstafii
L'Evstafii en 1911.
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé Pré-Dreadnought
Longueur 118,03 m[1]
Maître-bau 22,55 m
Tirant d'eau 8,23 m
Déplacement 12 840 t
Propulsion 2 turbines triple expansion
22 chaudières Belleville
Puissance 18 000 ch
Vitesse 16,5 nœuds (31 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 2 × 2 canons de 305 mm
4 canons de 203 mm
12 canons de 152 mm
14 canons de 75 mm
3 TLT de 450 mm
Rayon d’action 800 tonnes de charbon
Autres caractéristiques
Équipage 879 hommes
Histoire
Constructeurs Chantiers de Sébastopol (en)
Chantiers de la mer Noire (en)
A servi dans Naval Ensign of Russia.svg Marine impériale de Russie
Naval Ensign of Ukraine.svg Marine ukrainienne
Naval Ensign of the Soviet Union.svg Marine soviétique
Période de
construction
1903 - 1910
Période de service 1910 - 1922
Navires construits 2
Navires démolis 2
Précédent Potemkine Classe Andreï Suivant

La classe Evstafii est une classe de deux cuirassés Pré-Dreadnoughts construits pour la Marine impériale de Russie au début du XXe siècle. Ils prennent tous les deux part à la Première Guerre mondiale avec la flotte de la mer Noire.

Conception[modifier | modifier le code]

La conception des navires de la classe Evstafii est basée sur celle du cuirassé Potemkine ; quelques améliorations sont néanmoins apportées grâce aux enseignements tirés de la guerre russo-japonaise. Le blindage des ponts supérieurs passe de 6 pouces (152 mm) à 8 pouces (203 mm), et 3 pouces (76 mm) sont rajoutés aux extrémités du navire, ainsi qu'au niveau de l'artillerie secondaire. Celui du pont principal est épaissi et réarrangé. Les deux cuirassés disposent de 4 canons de 305 mm[2] répartis en 2 tourelles doubles, de 4 canons de 203 mm[3], de 12 canons de 152 mm, de 14 canons de 75 mm et de 3 TLT de 450 mm. 22 chaudières Belleville alimentent 2 turbines qui développent 18 000 chevaux, emmenant les navires à une vitesse de 16,5 nœuds (31 km/h)[1].

Unités de la classe[modifier | modifier le code]

Nom Chantier[1] Quille Lancement Mise en service Destin
Evstafii Chantiers de Sébastopol (en) Décembre 1903 3 novembre 1906 5 août 1910 Démoli en 1922
Jean Chrysostome Chantiers de la mer Noire (en) Novembre 1903 13 mai 1906 11 août 1910 Démoli en 1922

Histoire[modifier | modifier le code]

Les deux navires de la classe, l'Evstafii et le Jean Chrysostome entrent tous les deux en service dans la flotte de la mer Noire de la Marine impériale de Russie. Ils participent à plusieurs combats en mer Noire durant la Première Guerre mondiale, l'Evstafii étant même navire amiral pendant quelque temps. Ils prennent part à plusieurs escarmouches avec la marine ottomane et participent à la bataille du cap Sarytch en compagnie des cuirassés Panteleïmon, Trois Hiérarques et Rostislav[1]. Durant la guerre civile russe, les deux navires font brièvement partie de la jeune marine ukrainienne à Sébastopol. En mai 1918, ils sont capturés par les Allemands avant d'être rendus aux Alliés en novembre. Les Britanniques détruisent les machines afin d'empêcher leur utilisation par les bolcheviks contre les russes blancs[4]. Les navires sont finalement démolis en 1922.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Norman Friedman, Naval Weapons of World War One : Guns, Torpedoes, Mines and ASW Weapons of All Nations, Seaforth Publishing,‎ 2011 [détail de l’édition]
  • (en) Roger Chesneau et Eugène M. Koleśnik, Conway's All the World's Fighting Ships (1860-1905),‎ 1979 [détail de l’édition]
  • (en) Robert Gardiner et Randal Gray, Conway's All the World's Fighting Ships (1906-1921),‎ 1985 [détail de l’édition]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]