Classe Kaïman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Kaïman
Image illustrative de l'article Classe Kaïman
Un des sous-marins de la classe

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine impériale russe Marine impériale de Russie
Caractéristiques techniques
Type Sous-marin
Longueur 41 m
Maître-bau 3,7 m
Tirant d'eau 4,9 m
Déplacement 409 t (surface)
480 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Vitesse 7 nœuds (plongée), 8,4 (surface)
Caractéristiques militaires
Armement 4 torpilles
Autres caractéristiques
Équipage 50 m hommes

La classe Kaïman (Кайман en russe) était une classe de sous-marins de la marine impériale russe. Quatre bâtiments virent le jour :

Les sous-marins furent construits par l'entreprise Lake à la « Joint Stock Company Crighton & Company » à Saint-Pétersbourg, ils souffraient de plusieurs défauts, et des modifications furent apportées à Reval sous la direction de la commission spéciale des sous-mariniers russe.

Au début de la Première Guerre mondiale, l'Alligator, le Kaïman et le Krokodil furent équipés d'une mitrailleuse 47 mm, le Drakon reçut une mitrailleuse 37 mm.

À la fin de l'année 1916, les sous-marins furent retirés de la flotte et désarmés. En 1918, ils furent capturés par les allemands pendant l'occupation de Reval.

Source[modifier | modifier le code]

  • I.D. Spassky, V.P. Semyonov & Norman Polmar, Submarines of the Tsarist Navy: A pictorial History, Naval institute Press, États-Unis, 1998 (ISBN 978-1-55750-771-6)