Chhatrapati Shivaji Terminus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aéroport international Chhatrapati Shivaji et CST.
Gare Chhatrapati Shivaji (anciennement gare Victoria) *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
La gare Chatrapati Shivaji Terminus, anciennement Victoria Terminus
La gare Chatrapati Shivaji Terminus, anciennement Victoria Terminus
Coordonnées 18° 56′ 24.44″ N 72° 50′ 10.33″ E / 18.9401222, 72.836202818° 56′ 24.44″ Nord 72° 50′ 10.33″ Est / 18.9401222, 72.8362028  
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Type Culturel
Critères (ii) (iv)
Numéro
d’identification
945
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 2004 (28e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

La gare Chhatrapati Shivaji Terminus (en marâthî छत्रपती शिवाजी टर्मिनस) est un bâtiment historique de Mumbai (Bombay), classé au patrimoine mondial par l'Unesco depuis 2004. C'est l'une des gares les plus actives de l'Inde.[réf. nécessaire] Elle est la station terminale du réseau Central Railways, dont elle abrite aussi le siège social, et des trains de banlieue de Mumbai. Elle s'appelait Victoria Terminus jusqu'en 1996.

Historique[modifier | modifier le code]

Gare terminale de Chhatrapati Shivaji.

La gare a été conçue par l’architecte britannique Fredrick Williams Stevens, qui percevra pour ce travail des émoluments, considérables pour l'époque, de 16 140 000 roupies[1]. Elle est construite de 1878 à 1888[2].

Elle entre en fonction pour le jour de l’an 1882 et est inaugurée en 1887, année du jubilé d'or fêtant les 50 années de rêgne de la reine et impératrice des Indes Victoria, dont elle porte alors le nom[2],[3]. C'est en 1996 que, dans le cadre de la campagne d'indianisation des noms de lieu menée par le parti nationaliste Shiv Sena, le ministre des transports, Suresh Kalmadi, lui fait donner le nom du roi marathe du XVIIe siècle Chhatrapati Shivaji[4].

Architecture[modifier | modifier le code]

La gare Chhatrapati Shivaji est un exemple de fusion du style néogothique victorien avec des éléments indiens. La conception générale du terminal s’inspire des modèles de la fin du Moyen Âge italien, cependant que le dôme de pierre, les tourelles, les arcs brisés et le plan décentré rappellent les palais indiens traditionnels. C’est un exemple exceptionnel de la rencontre de deux cultures, les architectes britanniques ayant fait appel à des artisans indiens pour intégrer la tradition architecturale indienne afin de créer un style nouveau, propre à Bombay[2]. Les décorations intérieures, en particulier les bois sculptés, les céramiques, les ferronneries, les grilles des guichets, les balustrades du grand escalier, sont dues aux élèves de la Bombay School of Art[réf. nécessaire]. En janvier 2009, le magazine américain Newsweek la classait troisième plus belle gare du monde avant la Gare d'Anvers-Central et après les Gare de Saint-Pancras de Londres (dont elle évoque l'aspect général[2]) et du Grand Central Terminal de New York[5].

Réseaux[modifier | modifier le code]

Les trains de banlieue, dits local trains ou locals, dont le réseau part en éventail de cette gare, participent à la vie économique du plus grand port marchand de l'Inde. Ils desservent notamment Kalyan et Thane. La gare est aussi le terminus de trains de grande ligne. Elle est le point le plus occidental du réseau Central Railway.

Événements[modifier | modifier le code]

La gare fut l’une des cibles des attaques du 26 novembre 2008. Deux hommes armés de fusils d'assaut pénètrent alors dans la salle des pas perdus de la gare et ouvrent le feu sur la foule, tuant plus de 50 personnes[6],[7],[8].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. World Heritage Site, « Chhatrapati Shivaji Station », www.worldheritagesite.org (consulté le 3 décembre 2008). Le terme lakh signifie 100 000.
  2. a, b, c et d [PDF] UNESCO - World heritage - documents associated with listing, « Advisory Body Evaluation: Chatrapati Shivaji Terminus (India) », UNESCO,‎ 2004 (consulté le 3 décembre 2008)
  3. Image
  4. Chhatrapati est un titre
  5. http://www.newsweek.com/id/178825
  6. « Bombay, ville morte après des attaques terroristes », La Croix,‎ 27 novembre 2008 (consulté le 6 août 2009)
  7. « At Least 100 Dead in India Terror Attacks », The New York Times,‎ 26 novembre 2008 (consulté le 6 août 2009).
  8. « At Least 40 Dead in India in Coordinated Attacks », The New York Times,‎ 26 novembre 2008 (consulté le 6 août 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :