Château de Bazouges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Bazouges
Image illustrative de l'article Château de Bazouges
Période ou style Médiéval et Renaissance
Type Château
Château de la Loire
Début construction XIe siècle et XVe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Destination initiale forteresse
Château
Propriétaire actuel Privé
Destination actuelle Musée
Protection Logo monument historique Classé MH (1928)
 Inscrit MH (1994)
Site web www.chateaudebazouges.fr
Coordonnées 47° 41′ 25″ N 0° 10′ 07″ O / 47.69028, -0.1686147° 41′ 25″ Nord 0° 10′ 07″ Ouest / 47.69028, -0.16861  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Blason duche fr Anjou (moderne).svg Anjou
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Commune Bazouges-sur-le-Loir

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

(Voir situation sur carte : Sarthe)
Château de Bazouges

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Bazouges

Le château de Bazouges est une ancienne forteresse bâtie dans la cité de Bazouges-sur-le-Loir au XIe siècle pour défendre le Haut-Anjou de toute velléité de la part de la Maison de Blois ou du comté du Maine. Le château fut profondément remanié au XVe siècle en vue de renforcer la défense de l'Anjou lors de la guerre de Cent Ans. Le château s'élève sur les berges du Loir.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Bazouges dépendait de la sénéchaussée de La Flèche. Il marquait, à l'intérieur de l'Anjou, la limite avec la sénéchaussée de Baugé et son fief de Durtal dominé par le château de Durtal. Ses propriétaires étaient membres de la famille de Champagne. Un premier Baudouin de Champagne du XVe siècle, était un important personnage du duché d’Anjou. Il était chevalier et chambellan du roi René, il représenta notamment ce roi lors d’un voyage à Venise. Il fut capitaine du Mans puis de Tours, pendant la guerre de Cent Ans contre les Anglais. Au siècle suivant, un autre Baudouin de Champagne, fut chambellan des rois Louis XII de France puis de François Ier. François Ier le nomma ambassadeur extraordinaire auprès de divers royaumes dont celui de Charles Quint.

Description[modifier | modifier le code]

L'entrée du château est gardée par un châtelet à deux tours ovales avec mâchicoulis. Dans l'une d'entre elles se trouve une chapelle du XVe siècle avec une belle voûte angevine. Des douves, fossés, pont-levis et un verger avec la glacière complètent la partie médiévale du château.

Plusieurs corps de logis se sont progressivement ajoutés, transformant l'ancienne forteresse médiévale en château de la Loire de la Renaissance. Dans la salle des gardes trône une impressionnante cheminée. Des salons attenants datent du XVIIIe siècle.

Des jardins à la française entourés d'eau ceinturent le château et dans le parc, se dresse un moulin seigneurial construit entre les XVe et XVIe siècles, conservé avec son bief et ses transmissions en bois.

Protection[modifier | modifier le code]

Vue du château de Bazouges depuis le Loir.

Le château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 30 janvier 1928[1].

Les communs en enceinte, les moulins, la cour intérieure, la douve et l’île du château, le sol du jardin et celui du verger avec sa glacière font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 28 décembre 1994[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Le patrimoine des communes de la Sarthe, t. 1, Paris, Flohic Éditions,‎ 2000, 800 p. (ISBN 2-84234-106-6), p. 516-517

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :