Canton de La Jarrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de La Jarrie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Poitou-Charentes
Département Charente-Maritime
Arrondissement(s) Rochefort (2)
La Rochelle (12)
Bureau centralisateur La Jarrie
Conseillers
départementaux
David Baudon
Line Lafougere
2015-2021
Code canton 17 06
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 1801[2],[3]
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 23 378 hab. (2012)
Densité 150 hab./km2
Géographie
Superficie 155,57 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton de La Jarrie est une division administrative française située dans le département de la Charente-Maritime et la région Poitou-Charentes.

C'est le canton le plus peuplé de la Charente-Maritime; il est 6 fois plus peuplé que celui de Tonnay-Boutonne, canton le moins peuplé de tout le département. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, le nombre de communes du canton reste inchangé.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de La Jarrie dans l'arrondissement de La Rochelle. Son altitude varie de 1 m (Saint-Vivien) à 51 m (Croix-Chapeau) pour une altitude moyenne de 24 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 29 janvier 1823, par Ordonnance du Roi, la commune de Chatelaillon est séparé du canton de La Jarrie et réunie à la commune d'Angoulins, canton Est de La Rochelle[5].

Un nouveau découpage territorial de la Charente-Maritime entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 27 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6].

Si le canton de La Jarrie regroupe toujours quatorze communes, sa composition est remaniée. À compter des élections cantonales de 2015, la canton perd les communes de Saint-Vivien et de Salles-sur-Mer, rattachées au nouveau canton de Châtelaillon-Plage, mais gagne les communes de Bouhet et de Thairé, issues de l'ancien canton d'Aigrefeuille-d'Aunis. Sa composition reste inchangée pour le reste.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Gabriel Julliot   Agent de change à La Rochelle
1848 1852 Jean-Paul Godineau   Notaire
1852 1868 Charles Chassiron   Maître des requêtes
1868 .... Charles Fournier Appel au peuple
(Bonapartiste)
Notaire - Maire de La Rochelle (1867-1871)
Député (1876-1878)
1883 1889 Maurice Pillot   Propriétaire
1889 1901 Eugène Godin Droite Avocat
1901 1907 Maurice Roy Républicain Médecin, propriétaire à Clavette, député (1906-1910)
1907 1929
(décès)
Comte Maxime
de Chérade de Montbron[7]
Conservateur Propriétaire
1930 1933
(décès)
Maxime Godet Rad.  
1933 1940 Ernest Raimon Rad. Maire de Salles-sur-Mer
1945 1964 Ernest Raimon RPF puis
RS puis UNR
Maire de Salles-sur-Mer
1964 1976 M. Braud DVD  
1976 1982 M. Guéret MRG  
1982 1988 Bernard Ranson UDF-CDS Maire de La Jarrie
1988 1994 Pierre Brousteau MRG  
1994 2008 André Brisson PRG Maire de Clavette
2008 2015 David Baudon PS Maire de La Jarrie

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours David Baudon   DVG  
2015 en cours Line Lafougere   DVG  

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : David Baudon et Line Lafougere (DVG, 40,51 %) et Marie-Gabrielle Chupeau et Roger Gervais (Divers, 25,41 %). Le taux de participation est de 48,23 % (8 492 votants sur 17 608 inscrits)[8] contre 50,08 % au niveau départemental[9]et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, David Baudon et Line Lafougere (DVG) sont élus avec 57,99 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 44,59 % (4 017 voix pour 7 853 votants et 17 613 inscrits)[11].

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton de La Jarrie dans le département de la Charente-Maritime avant 2015.

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de La Jarrie groupe 14 communes et compte 22 006 habitants (recensement de 2008 sans doubles comptes).

La commune la plus peuplée du canton est Sainte-Soulle.

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Anais 299 17540 17007
Bourgneuf 1 063 17220 17059
Clavette 955 17220 17109
Croix-Chapeau 1 130 17220 17136
La Jarne 2 279 17220 17193
La Jarrie 2 780 17220 17194
Montroy 654 17220 17245
Saint-Christophe 1 163 17220 17315
Saint-Médard-d'Aunis 1 667 17220 17373
Saint-Rogatien 1 841 17220 17391
Sainte-Soulle 3 471 17220 17407
Saint-Vivien 952 17220 17413
Salles-sur-Mer 1 968 17220 17420
Vérines 1 784 17540 17466

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de La Jarrie comprend 14 communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Anais 17007 CC Aunis Sud 326 (2012)
Bouhet 17057 CC Aunis Sud 856 (2012)
Bourgneuf 17059 CA de La Rochelle 1 079 (2012)
Clavette 17109 CA de La Rochelle 1 290 (2012)
Croix-Chapeau 17136 CA de La Rochelle 1 197 (2012)
La Jarne 17193 CA de La Rochelle 2 436 (2012)
La Jarrie 17194 CA de La Rochelle 2 917 (2012)
Montroy 17245 CA de La Rochelle 670 (2012)
Saint-Christophe 17315 CA de La Rochelle 1 260 (2012)
Saint-Médard-d'Aunis 17373 CA de La Rochelle 1 965 (2012)
Saint-Rogatien 17391 CA de La Rochelle 1 956 (2012)
Sainte-Soulle 17407 CA de La Rochelle 3 740 (2012)
Thairé 17443 CA de La Rochelle 1 549 (2012)
Vérines 17466 CA de La Rochelle 2 137 (2012)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 934 8 089 10 237 14 133 16 346 18 563 21 010 23 712 24 179
(Sources : base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[12], puis population municipale à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

En 2012, la population municipale du nouveau canton était de 23 378 habitants[14].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme,‎ , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA,‎ , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined,‎ , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).
A. Guyot et Scribe, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements et avis du Conseil d'état de 1788 à 1824 inclusivement, vol. 24, éditions officielles du Louvre,‎ , 661 p. (lire en ligne), p. 248

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 278
  2. Notice communale de La Jarrie sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 793.
  4. a, b et c Décret no 2014-269 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Charente-Maritime.
  5. Collection complète des lois, décrets, ordonnances, règlements et avis du Conseil d'état de 1788 à 1824 inclusivement, p. 248
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242,‎ (consulté le 29 avril 2014)
  7. http://gw.geneanet.org/wikifrat?lang=fr;pz=honore+gabriel;nz=de+riqueti+de+mirabeau;ocz=0;p=maxime+xavier+marie+joseph;n=de+cherade+de+montbron
  8. « Résultats du 1er tour pour le canton de La Jarrie », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  9. « Résultats du 1er tour pour le département de la Charente-Maritime », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  11. « Résultats du second tour pour le canton de La Jarrie », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  12. Structure de la population du canton de 1962 à 1999.
  13. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012.
  14. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee