Calendrier rumi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le calendrier Rumî (en turc : Rumi takvim) est un calendrier basé sur le calendrier julien dont la numérotation des années s'inspire du calendrier musulman. Il était utilisé dans l'empire ottoman après la première tanzimat en 1839 ainsi que par son État successeur, la République de Turquie jusqu'en 1926. Ce calendrier était en usage pour les affaires civiles, le calendrier islamique restant utilisé pour les affaires religieuses. Il s'agit d'un calendrier solaire.

Le calendrier rumî est adopté en 1840, pendant l'année 1256 du calendrier musulman. À partir de ce moment, l'année rumî avance au rythme des années solaires, conservant une différence constante de 584 ans avec l'ère chrétienne. L'année lunaire du calendrier musulman, plus courte, ne correspond plus à l'année rumî après quelque temps.

À partir du 1er mars 1917 (1333), le calendrier rumî s'aligne sur le calendrier grégorien, par la chute des 13 derniers jours de février[1].

L'année rumî début le 1er mars jusqu'en 1917. L'année 1917 (1333) n'a que dix mois. L'année 1918 (1334) commence le 1er janvier.

À la fin de 1925 (1341), la République de Turquie abolit le calendrier rumî et le remplace par le calendrier grégorien standard, à compter du 1er janvier 1926. Les noms des mois et des jours conservent leurs noms turcs.

Références[modifier | modifier le code]

  1. J. Deny, « L'adoption du calendrier grégorien en Turquie », Revue du monde musulman, no 43,‎ 1921, p. 47 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]