Siècle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siècle (homonymie).

Un siècle est une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, qui signifiait « race », « génération ». Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois. Très rapidement, le siècle a signifié une durée de 100 ans.

Dix siècles forment un millénaire. Le Ve siècle av. J.-C. s'étend de -500 à -401.

Le Ier siècle commence le 1er janvier de l'an 1 car il n'existe pas d'an 0 dans le calendrier grégorien ni dans le calendrier julien. Le IIe siècle commence le 1er janvier 101 car 1 + 100 = 101 et ainsi de suite jusqu'au XXIe siècle qui commence le 1er janvier 2001 (2001 = 1 + 20 × 100).

C'est une erreur fréquente que de faire commencer le siècle avec un an d'avance (voir le lien externe ci-dessous). Ainsi, Victor Hugo lui-même s'est trompé[1]. Dans son recueil Les Feuilles d’automne, parlant de 1802, son année de naissance, il écrit :

Ce siècle avait deux ans ! Rome remplaçait Sparte.
Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte.

En français, les numéros des siècles se notent habituellement en chiffres romains et petites majuscules.

Début et fin d'un siècle[modifier | modifier le code]

S'il est facile de déterminer le début d'un siècle après J.-C. (nous sommes au début du XXIe siècle), l'erreur courante est d'appliquer ce même schéma pour les siècles avant l'an 1.

Or c'est l'inverse puisque la flèche du temps ne va que dans un sens. Ainsi, le VIe siècle av. J.-C. correspond à une période commençant le 1er janvier -600 et finissant le 31 décembre -501, inclus.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On pourrait toutefois argüer qu'il compte les années « entièrement » de sorte que 1801, du 1er janvier au 31 décembre, constitue la première année (12 mois) et que 1802, à nouveau du début à la fin, constitue la deuxième.