Tonalpohualli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Tonalpohualli était divisé en quatre parties : acatl (roseau), tochtli (lapin), calli (maison) et tecpatl (silex). La partie de l'acatl de la roue du calendrier est verte, couleur du paradis de Tamoanchan (équivalent aztèque du jardin d'Éden), et représente l'est. La partie du tochtli, en bleu, représente le sud. La partie du calli est blanche (ici l'artiste a utilisé le jaune) et représente l'ouest. Enfin, la partie du tecpatl est rouge, couleur du sacrifice, et représente le nord.

Le Tonalpohualli, un mot nahuatl signifiant « nombre de jours », est une période de 260 jours sacrés (souvent appelée « année ») en usage en Mésoamérique précolombienne, en particulier chez les Aztèques. Cette période calendaire n'est ni solaire ni lunaire, mais consiste plutôt à vingt treizaines (périodes de treize jours). Chaque treizaine est dédiée à des auspices à une divinité particulière. Le calendrier Tzolk'in est son équivalent dans le système calendaire maya.

Voir aussi[modifier | modifier le code]